undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles16
3,4 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:29,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 juin 2013
Ouvrage remarquable. Fouillé, labyrinthique, d'une érudition qui relève du gai savoir, on peut y suivre Lacan dans les linéaments de ce que lui enseigne la pratique de la psychanalyse. La source où il puise son développement, la clinique et la parole du sujet lorsqu'elle est libre, le rend de fait actuel. A l'heure et l'époque où les grandes fictions qui organisaient le champ des jouissances sont remises en cause par la prévalence et la demande de reconnaissance des désirs individuels, ce cheminement donne un éclairage sans précédent de la spécificité de désir chez l'être humain, erratique en soi, mouvant, en tant que rien ne le lie à un objet pré-destiné ou un mode relationnel "naturel" - comme chez l'animal par exemple. A lire, vraiment, pour contrer et mesurer l'instrumentalisation publique faite de la psychanalyse - et de l'enseignement de Lacan - dans les débats de société actuel. Ou comment le rapport au désir (et au fantasme) est toujours singulier et relevant du registre nécessaire de l'invention. Entendez, qu'opaque au sujet lui-même, n'en faisant qu'à sa tête, il doit trouver sa modalité singulière d'interprétation et sa reconnaissance. On pourra y lire également la dimension vivante de la psychanalyse. Remarquablement rédigé, annoté et édité. Une ouverture au savoir, sans ouvrir sur les lendemains qui chantent. Ouf, de l'air.
11 commentaire17 sur 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
Ce nouveau séminaire de Lacan établi par Jacques-Alain Miller nous replonge dans le premier temps de l'enseignement de Lacan où c'est le désir qui était au premier plan de l'expérience analytique, ses impasses, ses contradictions, son lien à la perversion. Lacan continue son œuvre de subversion de la doxa analytique de son temps. Une lecture inoubliable.
11 commentaire8 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2014
Comme ce livre a servi de conclusion à la mort d'un proche à savoir l'amour d'une mère à son fils et vice et versa ce 5 Septembre celui ci restera indestructible pour l'éternité .Il s'agit d'interpréter comme toujours d'ailleurs nous êtres humains nous passons notre temps à interpréter comme vous y inciter en -Amazone si l'on métaphorise- . Le désir est de l'ordre du fantasme donc extravagant. Il fabrique du -sinthome- comme nous l'enseigne ce saint homme
comme si sa tombe anonyme illustrait son propos le-il n' y a pas de l'autre de l'Autre , le père passe et manque. Il nous faudra faire
bonne mine voire acquitter/acquieser l'effet l'effet- miné l'effet-mére donc. Les pères de l'église l'ignorent ou font semblant hein! les noms dupes errent/les noms du pére du pére .Tous deux reposent côte à côte sans humour le pair et l'amére.Au nom du fils...
Mais à travers le mythe d'Hamlet anormal et celui d'Œdipe re-père social routinier et pathogéne dixit Deleuze et Guattari et le nomadisme rhizomien de dé-sir nous emméne et demeure inépuisable c'est le fameux je m'en rappelle ,comme si c'était hier. Rebelle que le désir contre les identifications voire les sœurs Papin . Voila donc le moment de conclure mais il y a lien établi.
0Commentaire0 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2013
Un séminaire attendu dans sa version établie pour approfondir l'oeuvre de Lacan. Un séminaire important dans son enseignement qui ouvre des questions sur deux des concepts princeps de la psychanalyse "l'interprétation" et le "désir'.
0Commentaire2 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
La transcription de Jacques-Alain Miller donne à ce séminaire, énoncé par Jacques Lacan il y a un demi-siècle, une nouvelle vie. Ce qui est toujours plus éclatant en lisant les Séminaires du Dr Lacan édité par Jacques-Alain Miller c'est leur brillante actualité. Déjà en 1938 dans les Complexes Familiaux Lacan suggérait de ne pas prendre la position passéiste de l'affliction face au "relâchement du lien familial". Aujourd'hui, avec la révélation au grand jour des perversions avérées faites au nom-du-père, on aperçoit que la fonction patriarcale de la tradition ne garantit rien et n'est pas plus enviable que la multiplicité des discours qui orientent diversement l'homme contemporain. Cette vérité n'est pas audible pour tous et pas si simple à entendre, à concevoir et à s'en forger une éthique. La haine en ce domaine n'est qu'une réponse manquée à cet inouï qu'offre un Séminaire comme "le désir et son interprétation".
88 commentaires8 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2013
Notre cher Jacques-Alain a dû passer d'innombrables minutes à chercher les références Wikipédia sur certains personnages mentionnés par son défunt beau-père. Cela montre quelle est la direction donnée à cette collection qui n'en finit jamais d'être publiée. Si cela continue comme ça alors ce ne seront que des poubellications... non mais allô quoi, t'es le beau fils de Lacan et tu cites Wikipédia ? Incroyable.
Conclusion, achetez un ouvrage qui de toute évidence a été "établi par Jacques-Alain Miller" dans un TGV Paris-Marseille (dans le wagon avec wifi, bien évidement)
33 commentaires7 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2014
les notes et commentaires de J.A.Miller sont précieuses pour situer ce 6ème livre du séminaire de Lacan dans l'ensemble de ses séminaires. Présentation agréable. J'ai beaucoup aimé.
0Commentaire1 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2013
Jacques-Alain Miller fait parler Lacan comme un ventriloque ce qui produit des anachronismes effarants… Exemple flagrant sur la mise en cause du père qui permettrait de dire si l’on doit être pour ou contre le mariage gay ! Jean Allouch nous fait le coup d’Anna Freud, grande avant-gardiste des études Queer (sic) et J.A. Miller nous fait de Lacan, le père du mariage homo ! Au fond, ce que la publication de ce séminaire démontre, c’est l’instrumentalisation de l’œuvre lacanienne pour le seul profit de JAM ! Maintenir ses positions de pouvoir coûte que coûte à l’international et ce même si les transcriptions du séminaire sont de pire en pire… Ces marginalia, déjà évoquées, dans lesquelles Miller raconte ses propres anecdotes existentielles à la manière de wikipedia… On en peut plus ! Ce n’est pas tout de retranscrire Lacan ! Mais il faut aussi l’historiser ! Or Miller nous le fait parler au présent ! Mais qui pourra arrêter Miller dans cette entreprise aberrante ?
11 commentaire9 sur 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2013
"on peut y suivre Lacan dans les linéaments de ce que lui enseigne la pratique de la psychanalyse" (sic)!Les "linéaments" vraiment??
On devine que ce commentaire courtisan de "Lucide" cherche à faire joli chic et choc: il faut plaire au Maître, qui n'est nul Lacan mais le sérénissime jam. Dommage que cette formule alambiquée ne veuille littéralement rien dire. Reste tout de même que ce non-sens a le mérite de nous alerter contre ce séminaire éminemment millérien: tout pour la forme, le contour de la forme, et pour la galerie. A éviter.
On préférera se rendre sur [...] afin de se constituer une belle bibliographie de Lacan.
77 commentaires7 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2013
Idéal comme lecture de vacance. Remède radical contre les discours courants habituels. Comme un roman policier vertigineux. Abord difficile si on n'est pas habitué à des concepts de base. Un crayon pour annotations est souhaitable, écrire certaines définitions de mots pour mieux comprendre ce qui ressemble à une partie d'échec..
0Commentaire2 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus