undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
9
3,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 février 2006
Ce livre de 200 pages est nettement plus à la portée du grand public qu"Une brève histoire du temps". Utilisant un style moins scientifique et beaucoup d'illustrations, cet ouvrage met en évidence l'esprit d'Hawking, son érudition et son talent d'écrivain.
Le titre est extrait de Shakespeare, il cite St. Augustin et termine son récit avec une version personnelle de "The Tempest" : "O Brane New World",  le glossaire expliquant au lecteur qu'un brane est "un objet [...] qui peut prendre diverses dimensions dans l'espace [...]". Sachant que "brand new" signifie "flambant neuf", on peut imaginer qu'Hawking a voulu faire un jeu de mots et évoquer la nouveauté du concept qu'il avait découvert. Par analogie, le traducteur Christian Cler le traduisit tant bien que mal en français par : "Ô nouveau monde des branes Où vivent de telles créatures"... Cette traduction non conforme explique la raison pour laquelle j'ai toujours préféré les versions originales !
L'éditeur a également laissé des traces anglaises dans le texte (shape of the time, pouce cubique, etc) au point que dans certains schémas la vitesse de la lumière vaut "186,000". Elle est exprimée en miles et à de quoi dérouter le lecteur qui ne voit plus du tout le rapport avec le texte. Avec les moyens infographiques dont elle dispose, un éditeur comme Odile Jacob aurait pu relire consciencieusement l'ouvrage avant sa publication et corriger ces quelques points qui sautent aux yeux !
L'ouvrage est divisé en sept chapitres, les deux premiers servant d'introduction aux cinq autres. Hawking décrit tout d'abord les fondations de la théorie de la relativité et des quanta puis s'attaque aux distorsions du temps, à la cosmologie et explore ensuite la notion d'avenir en physique quantique et en relativité, les paradoxes temporels et le principe anthropique pour terminer par une analyse détaillée du concept de brane auxquel il a personnellement contribué.
Le lecteur novice est ainsi directement confronté à des notions abstraites comme les cônes de lumière, l'entropie, l'énergie du vide, l'équation de Schrödinger, la fonction d'onde, le temps imaginaire, les classes d'histoires, les p-branes, et j'en passe.
Dans l'ensemble, le lecteur qui ignore tout de ces concepts trouvera le texte compréhensible dès la première lecture, Hawking mettant tout en oeuvre pour expliquer dans le texte ou des encarts (sans oublier le glossaire), les notions les plus abstraites, quitte à abuser des illustrations le cas échéant; il y en a en effet au moins une par page. Toutefois il faut noter que le concept de p-brane issu des théorie de supercordes et de la théorie M revient régulièrement et il lui réserve tout un chapitre à la fin de l'ouvrage. Ci et là, lorsqu'il s'en sert pour représenter des entités cosmiques, même un lecteur averti peut tomber sur des trous noirs d'incompréhension ou presque. Cela prouve que si l'ouvrage s'adresse avant tout à un public éclairé à l'esprit scientifique, les étudiants universitaires ainsi que leurs professeurs y trouveront aussi un résumé de nos connaissances actuelles en physique et de quoi meubler leur temps libre.
A travers ce livre, le célèbre professeur de Cambridge voulut quitter la tour d'ivoire et l'obscurité académique dans laquelle on range souvent les chercheurs pour aller à la rencontre du public. Avec son fauteuil roulant, Hawking suit la même démarche dans le domaine de la physique que celle de Carl Sagan et son col roulé ou son blouson de cuir fit en astronomie. Dorénavant, il permet à chacun de mettre un visage sur un sujet scientifique très intimidant.
Thierry Lombry
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il s'agit d'un livre de vulgarisation scientifique écrit par Stephen Hawking, le deuxième après Une brève histoire du temps (Du big bang aux trous noirs) paru pour la première fois en 1988.

Le présent ouvrage est paru pour la première fois en 2001. Il se compose de 7 chapitres, d'un bref avant propos d'Hawking expliquant le choix de la structure de l'ouvrage. Il se termine avec un glossaire, quelques références pour aller plus loin et un index.

Chapitre 1 - Une brève histoire de la relativité - Hawking explique comment les théories d'Albert Einstein ont permis de passer d'une conception de l'univers basée sur l'éther immobile, à une conception mettant en avant la vitesse de la lumière comme absolue. Le temps devient relatif, la matière libère son énergie atomique et le Soleil courbe l'espace-temps, occasionnant une déviation de la lumière.

Chapitre 2 - La forme du temps - Le temps n'est plus un axe avec un sens unique, il prend des formes en 3 dimensions. Hawking introduit la notion de temps complexe, utilisant les nombres complexes. La forme du temps est liée à celle de l'espace. Chapitre 3 - L'univers dans une coquille de noix - Ce titre correspond à une citation extraite la scène 2 de l'acte II de Hamlet de William Shakespeare. Quelle forme a l'univers ?

Chapitre 4 - Prédire l'avenir - La théorie des quantas, le principe d'incertitude, les trous noirs, autant d'éléments qui participent à saper le déterminisme scientifique. Chapitre 5 - Protéger le passé - Le voyage dans le passé est-il théoriquement possible ? Ce chapitre fait intervenir des notions comme les trous de ver, les cordes cosmiques (à ne pas confondre avec les cordes de la théorie des p-branes), le gauchissement de l'espace-temps, les antiparticules...

Chapitre 6 - Star Trek ou non ? - Hawking s'interroge sur le développement potentiel de l'humanité, sur la complexification de la vie biologique et électronique, sur la possibilité d'atteindre une théorie scientifique complète du tout. Chapitre 7 - Le nouveau monde des branes - Hawking expose les principes généraux de la théorie M, d'un espace à 11 dimensions, l'histoire d'une brane dans le temps imaginaire.

Stephen Hawking poursuit son ambitieuse entreprise de vulgarisation en reprenant les choses là où il les avait laissées avec "Une brève histoire du temps". C'est-à-dire qu'il développe des concepts plus récents, plus complexes, des théories scientifiques plus abstraites. Cet ouvrage ne s'adresse plus au commun des mortels, mais à des lecteurs ayant une solide capacité d'abstraction et un goût certain pour le sujet de la physique et de l'astronomie contemporaines. Chaque chapitre comprend un texte exposant les principes de la théorie du thème du chapitre, toujours sans aucune équation mathématique. Il comprend également plusieurs encadrés, graphiques et schémas illustrant un point particulier ou apportant un complément d'information.

Pour pouvoir suivre la plupart des exposés, le lecteur doit être capable d'assimiler la notion de temps complexe (une abstraction sans réalité perceptible dans le quotidien), ainsi que la représentation de l'espace-temps en 3 dimensions. Si Hawking prend le temps de rappeler ce que sont les nombres complexes, il pose l'usage du temps complexe comme un fait établi, sans aucune explication.

Outre ces abstractions, chaque chapitre utilise des notions physiques et mathématiques sous-entendues, d'un niveau élevé. Ainsi, Le Théorème d'incomplétude de Gödel (1931) ne bénéficie que d'un petit encadré de quelques lignes qui ne suffit pas à expliquer en quoi il remet fondamentalement en cause les limites déterministes de la physique. De la même manière, l'évocation des équations de James Clerk Maxwell sur l'électromagnétisme débouche sur la suggestion que la masse et la charge apparentes des électrons étaient infinies. La compréhension de cette suggestion est essentielle dans la suite de l'ouvrage, mais Hawking ne la développe pas, charge au lecteur de déjà connaître cette suggestion, ou d'effectuer des recherches, sans quoi il risque de ne rien comprendre de la suite. De la même manière, l'évocation de l'effet Casimir est très rapide et le lecteur néophyte ne peut que découvrir son existence, sans espoir de le comprendre.

Par comparaison, "L'univers dans une coquille de noix" est d'un abord plus complexe que "Une brève histoire du temps", même s'il dispose de schémas plus jolis (en couleurs et en 3D). Hawking s'est donné pour mission de vulgariser des concepts très ardus, sans se reposer sur des démonstrations mathématiques. Il prend grand soin de contextualiser chaque concept et de citer les principaux chercheurs y ayant contribué, qu'il s'agisse de Richard Feynman, Paul Townsend, Kip Thorne ou Roger Penrose. Il replace chaque concept dans le temps, permettant ainsi de poser des repères simples. Par exemple, le concept d'univers en expansion date de 1929. Il intègre quelques repères culturels, tels que la tension Est / Ouest pendant la guerre froide et donc l'importance capitale pour les scientifiques d'un bord ou l'autre, de devancer ceux d'en face. Il en profite à une ou deux reprises pour donner son avis personnel sur un thème connexe, tel que l'astrologie, ou l'existence d'un dieu créateur de l'univers. Il ne s'agit toutefois que d'exceptions, l'ouvrage étant à 98% consacré à la science physique.

Malgré les difficultés réelles de compréhension de certains passages, le lecteur curieux doté d'un esprit scientifique trouvera de nombreuses sources de contentement à la lecture de cet ouvrage. Pour commencer, Stephen Hawking retrace l'évolution de la conception de l'univers au vingtième siècle de manière chronologique. Il identifie avec précision et clarté les principales théories ayant amené ces évolutions. Le lecteur pourra ainsi se remémorer (ou découvrir) les idées scientifiques qui ont révolutionné la manière de penser l'univers (en fait l'espace-temps).

Ensuite, Hawking ne renâcle jamais devant la difficulté d'exposer simplement les théories les plus complexes. Ainsi le lecteur va découvrir la source d'inspiration de nombreux auteurs de science-fiction modernes, quel que soit le média qu'ils ont choisi pour exprimer leur créativité. Cela commence par le paradoxe des jumeaux, issu de la théorie de la relativité établie par Albert Einstein en 1925. Il y a bien sûr le concept d'espace-temps, mais présenté du point de vue des sciences physiques, soit un concept déjà ardu, plus scientifique que ne le laisse supposer son usage dans le langage courant. Les singularités que sont les trous noirs font l'objet de nombreuses explications, tant elles exigent la conception de lois physiques différentes de l'espace normal, ou plus élargies (le concept généralisé des antiparticules).

Au fil des chapitres, les concepts abordés semblent de plus en plus relever de la science-fiction échevelée, et pourtant Hawking parvient toujours à maintenir le lien logique avec la science physique. Si tout n'est pas compréhensible par le commun des mortels, il est toujours possible de retracer la succession de notions qui parvient à ces concepts. Ainsi, le lecteur entrevoit la naissance de l'univers, découvre la réponse à la question sur le début de l'univers et le début du temps, sur ce qu'il y a au-delà des frontières de l'univers. Il entrevoit ce que signifie un espace avec des dimensions supplémentaires, et il constate que la notion d'univers parallèles à un sens scientifique (accrochez-vous bien pour l'intégrale des chemins de Feynman et les histoires qui en découlent).

À plusieurs reprises, Hawking revient sur le principe anthropique selon lequel, puisque des êtres sapients tel que l’humain existent, l’univers est nécessairement compatible avec leur existence. D'un côté le lecteur a la sensation d'évoluer en pleine science-fiction, de l'autre la philosophie n'est jamais très loin. Quelle est la place de l'homme dans l'univers ? En tant qu'observatrice de l'univers, l'humanité jouerait-elle un rôle privilégiée dans l'ordre des choses ?

La lecture de cet ouvrage permet au lecteur même néophyte de remettre en question sa conception de l'univers, et de passer en revue plusieurs théories scientifiques de haute volée qui permettent de regarder la réalité de tous les jours sous un angle différent. L'habilité de vulgarisateur d'Hawking apparaît pleinement quand le lecteur essaye d'expliquer à quelqu'un d'autre ce qu'il a lu. Il est persuadé que de pouvoir réexpliquer pourquoi un pendule n'est jamais tout à fait au repos à la verticale. Pourtant il y a fort à parier que les mots ne viendront pas aisément quand il s'agira de rétablir le raisonnement qui justifie cette conclusion.

Dans ce tome, Stephen Hawking reprend son entreprise de vulgarisation là où il l'avait laissée avec "Une brève histoire du temps". Il est amené à expliquer des notions très complexes, qui nécessitent un solide bagage scientifique pour pouvoir pleinement les comprendre. Pour le lecteur néophyte, plusieurs passages apparaîtront trop théoriques pour pouvoir faire sens. Par contre il sera à même de suivre l'enchaînement logique du développement des sciences physiques, qui a donné lieu à ces concepts ébouriffants.

En complément de la lecture de "L'univers dans une coquille de noix", il est possible de visionner La magie du cosmos & L'univers élégant de Brian Greene qui traite des mêmes sujets et qui offre un point de vue complémentaire et une forme pédagogique différente. Hawking répertorie l'ouvrage écrit de Brian Greene dans sa bibliographie.

Par la suite, ce scientifique a écrit un autre ouvrage pour développer, compléter ou mettre à jour une partie de ces théories : Une belle histoire du temps (2005).

-
- Stephen Hawking a également écrit une trilogie pour des lecteurs adolescents traitant des mêmes théories et phénomènes, avec sa fille Lucy : (1) Georges et les secrets de l'univers, (2) Georges et les trésors du cosmos et (3) Georges et le Big Bang.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2003
Ce livre est une très bonne initiation à l'astrophysique, puisqu'elle en rejoint même la physique. Il surprendra aussi les amateurs ayant lu les précédents livres du même auteur, et pour l'avoir passé à ma mère et ma grand-mère, il est tout à fait compréhensible pour des non initiés. Seul reproche qui justifie ma note de 4 et pas 5: il est un peu cher
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2002
...ce livre est assez décevant! Là où on s'attendait à une sorte de "brève histoire du temps" complétée des dernière découvertes en physique théorique avec plus de schémas pour mieux comprendre. Et bien non... le livre dans son ensemble manque vraiment de cohérence, les textes sont assez ardus pour les non initiés et pauvre pour les autres. Et les schémas sont certe fort jolis mais peu sensés! Dommage.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2001
C'est un événement, un coup de librairie, un véritable scandale. Un coup monté. Le livre n'a aucune substance, le texte est très léger, trop simplet pour les initiés, trop inutilement ardu pour les novices. Le chapitre sur le temps n'a ni tête ni queue, on ne sait pas de quelles prémices il part, on ne sait pas où il aboutit. Une vision du temps particulière à Hawking, loin d'être partagée par l'ensemble des cosmologistes. Ne croyez pas ceux qui clament que le texte est clair, c'est qu'ils ne l'ont pas lu. Ce livre n'a aucun intérêt pour ceux qui en ont lu d'autres, il n'a non plus aucun intérêt pour ceux dont c'est la première excursion en cosmologie. BEAUCOUP DE SPECULATIONS GRATUITES, PEU DE FAITS AVERES, PEU DE SCIENCE DONC. Quant aux illustrations, elles sont complètement absurdes pour la plupart, déplacées, et ne sont là que pour justifier le prix du livre. Il y a foule d'autres livres bien plus utiles, bien plus proches de la cosmologie telle qu'elle se fait.
11 commentaire| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2004
200 pages très illustrés. Traite de relativité, temps, prédire l'avenir, voyage dans le temps, théories des branes, bref de physique théorique. Bon livre mais avec quelques fois des passages ardus. On peut très vite décrocher et restant des théories souvent peu vérifié, ce livre n'est pas indispensable. Encore que le début sur la relativité est très bien fait est simple. Pour les initiés, c'est ce qui est dommage mais le passage sur la relativité rattrape un peu.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2003
Pour ma part je pense que oui c'est un livre à vocation lucrative vu le prix élever de l'ouvrage et son caractère sensationnel. Il n'en reste pas moins un bon livre initiatique mais pas une bonne vision de la physique actuelle car elle se dirigerait plutôt vers une élégante théorie des supercordes qui n'est qu'une allusion dans le livre alors que beaucoup y voit une solution à de nombreux problèmes. Bref il ne vaut pas les précédents livres de Hawking.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2001
HAWKING REUSSIT A CLARIFIER ET FAIRE COMPRENDRE MEME AUX NON-INITIES LES SECRETS DE L'UNIVERS DANS UNE DESCRIPTION PASSIONNANTE QUI VOUS RIVE A LA LECTURE DE LA PREMIERE A LA DERNIERE PAGE.
ABSOLUMENT GENIAL!!!(Edition allemande)
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2014
un superbe livre qu'on peut faire lire à un débutant pour lui expliquer notre univers. Hawking est l'un des savants les plus brillants contemporain.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)