Commentaires en ligne


23 évaluations
5 étoiles:
 (15)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un changement de paradigme
L'idée énoncée par Dawkins dans ce livre a constitué ce que Kuhn, dans La structure des révolutions scientifiques, appelle un changement de paradigme :"la sélection naturelle agit au niveau du gène et non pas au niveau de l'individu". Cette idée simple a lourdement pesé dans la pensée depuis qu'elle a...
Publié le 17 décembre 2011 par Thierry Chich

versus
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A lire avec le recul des découvertes récentes.
Je pensais cet ouvrage plus difficile d'accès mais en fait on suit facilement le raisonnement de l'auteur qui prend soin de ne pas perdre son lecteur. Certes, il y a parfois des longueurs notamment dans le chapitre sur l'agression et lorsque l'auteur détaille les gènes en commun d'un animal avec les autres membres de sa famille. Selon lui, nombreux...
Publié le 6 mars 2011 par MM


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une vision révolutionnaire de la vie, 20 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Dawkins part des réplicateurs, macromolécules dotées d'un pouvoir de reproduction dans la soupe primitive pré-biotique pour aller vers la création de véhicules plus efficaces pour propager ces gènes. Ces véhicules se sont complexifiés du protozoaire à l'homme pluricellulaire mais Dawkins montre qu'une seule règle simple et terrible règne sur cette évolution :

"Les gènes qui favorisent leur réplication et leur reproduction sont favorisés".

Il montre que l'altruisme envers la parenté n'est que le résultat d'une comptabilité scrupuleuse des avantages de propagation génétique. Parfois on a du mal à adhérer pleinement à sa logique comptable entre gènes des frères et ceux des cousins mais l'essentiel apparait terriblement crédible. Nous ne sommes que des véhicules mortels de gènes immortels sautant d'organisme en organisme et qui nous ont créé CORPS et AMES. Seuls les réplicateurs les plus compétitifs survivent.

Dawkins ouvre ainsi la voie à la psychologie évolutionniste et à Wright montrant que nos comportements (couple, moral, sentiments) sont aussi le résultat d'une sélection par l'évolution. Dernier point, il introduit le concept de phénotype étendu intégrant le produit de nos comportement comme le barrage construit par le castor comme une part de ce qui nous caractérise comme être vivant. On pense alors forcément aux sociétés humaines.
Très riche, ce livre est parfois difficile à lire surtout pour un néophyte. Un effort de clarté aurait été souhaitable tant les concepts sont complexes et touffus. Un travail d'élagage, de réécriture et de mise à jour (aujourd'hui dans les notes) serait nécessaire pour une réédition plus digeste mais au delà de ces remarques de forme, le "Gène égoïste" marque incontestablement une étape majeure dans la connaissance de ce qu'est la vie et l'homme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comment un scientifique a changé notre façon de penser, 29 janvier 2011
Par 
Lifthrasir (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Comment un scientifique a changé notre façon de penser : Tel est le titre donné au "festschrift", publication anniversaire commémorant les 30 ans de la première parution du "Gène égoïste". Tel a également été mon sentiment après avoir achevé la dernière ligne de ce livre.
Là où la plupart des ouvrages de vulgarisation scientifique font la narration d'une découverte particulière ou l'état des connaissances dans un domaine précis, le parti pris de Dawkins est tout autre : d'abord, remettre sur le métier un théorie scientifque (l'évolution) déjà largement connue, débattue, étudiée et approfondie depuis plus d'un siècle, en la présentant sous une nouvelle perspective. Ce point de vue radicalement différent, c'est de considérer la sélection au niveau du gène plutôt qu'au niveau de l'individu. Présentant l'avantage d'expliquer la persistance de certains gènes qui semblent désavantager l'individu, il a aussi la caractéristique de replacer l'homme à sa place, celle d'une construction génétique comme toutes les autres formes du vivant, une "machine à survie". Si Dawkins se refuse, à raison, à tirer d'éventuelles conséquences sociales ou philosophiques de ce point de vue, il n'en reste pas moins vertigineux et contribue au côté révolutionnaire de cet essai.
Le deuxième parti pris de Dawkins, c'est de ne pas se cantonner à des considérations strictement biologiques mais de présenter les rapports féconds entre la théorie de l'évolution et des divers autres domaines du savoir, à commencer par la théorie des jeux et l'ethnologie (via la théorie des mèmes).

Si on ajoute à l'intérêt du livre original les ajouts fait à cette deuxième édition de 1989, et qui développent entre autres le passionnant concept de "phénotype étendu", l'ouvrage de Dawkins en devient tout à fait indispensable à la bibliothèque de tout amateur de science... ou simplement à toute personne curieuse de comprendre les mécanismes qui régissent notre existence et celle de tous les êtres vivants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 On peut s'en passer, 27 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Broché)
Livre qui a eu son heure de gloire, sans doute grâce à la thèse paradoxale et provocatrice qu'il défend : la sélection naturelle se ferait non pas au niveau de l'espèce mais au niveau des individus. Ainsi chaque membre d'une espèce pourrait être considéré comme un ensemble de gènes qui a pour objectif de se reproduire.
Très discutable, cette thèse est alourdie par le mode de présentation choisi par l'auteur. Pas de prise de vue synthétique du sujet : l'auteur entre toujours par le petit bout de la lorgnette. Un recours systématique à la théorie des jeux qui rend pénible la lecture. Des raisonnements que l'on a du mal à suivre et dont on se demande s'ils mènent quelque part.
Livre nécessaire comme document historique à ceux qui veulent écrire sur l'histoire des débats concernant la théorie de l'évolution. Les autres utiliseront mieux leur temps à d'autres lectures.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 le gène égoiste, 12 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Un livre à lire absolument. Une autre façon de considérer la vie. Quand la science rejoint la science-fiction. Grand merci
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ecellent livre, mauvais titre, 18 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Excellent livre qui est une référence. Le titre, malheureusement, devrait être revu. Un gène ne saurait être égoïste, pas plus qu'amoureux, car, bien évidemment, un gène ne pense pas. Il n'a donc aucun but.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Indispensable, 16 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Le livre pour comprendre au mieux le fonctionnement de la sélection naturelle, dans le beau style d'écriture très ludique de Dawkins
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A must read!!, 9 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
très interressante adaptation de la théorie de Darwin, assez explicite sans tomber dans l'exces de vulgarisation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Fâcheux retour du finalisme, 19 février 2009
Par 
Davidenko (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Il est fâcheux que Dawkins, par ailleurs brillant avocat de la théorie de l'évolution, substitue les finalismes religieux ou anthropocentriques par un nouveau finalisme, celui de la conservation d'une molécule particulière, l'ADN. Plutôt de sa forme conceptuellement isolée et autonomisée de "gène".
Il faut croire que l'esprit humain est ainsi fait : face aux abyssales questions de la biologie (tant nos connaissances de ses mécanismes sont faibles), on ne peut s'empêcher d'échafauder des pseudo-mécanismes poussés par on ne sait quelle force obscure et transcendantale ! (on a eu le souffle divin, le fluide vital, le dessein intelligent..). En voici un autre.
Toutes les questions sur la nature ont toujours vu fleurir ce genre d'hypothèse, de tout temps et de la part des plus grands esprits scientifiques (Aristote, Newton...).
Il faut croire qu'ils sont aussi perturbés à l'idée de dire "on ne sait pas (encore)" que le commun des mortels élaborant ses croyances et superstitions pour expliquer et se rassurer face aux aléas de la vie et de la nature.
Le gène n'est-il pas qu'un bout d'ADN ? L'ADN une molécule comme une autre ? Il n'y a aucun déterminisme à sa perpétuation et son rôle sera certainement amené à perdre l'importance qu'on lui a donné au profit d'interactions libres entre toutes les molécules biologiques (et les autres) au gré de la sélection naturelle.
Revenons aux fondamentaux de l'évolution et à une approche purement scientifique, dépouillée au maximum de toute projection culturelle si cela est possible.
Le rôle prêté aux gènes est bien trop influencé par l'importance qu'a l'informatique dans nos sociétés depuis 50 ans pour qu'ils puissent avoir le statut qu'on leur donne actuellement et que les spéculations dont ils sont la source soient fondées et fécondes.
On a cru la terre au centre de l'univers, puis l'homme au sommet de l'évolution (qui n'a pas plus de sommet que de sens), maintenant nous projetons nos propres créations sur la biologie. Ne peut-on pas s'empêcher de faire passer nos fantasmes ou nos dadas du moment dans nos modèles scientifiques ?
On pourrait dire qu'il faut arrêter de faire de la génétique pour faire de la biologie. Moins de contre-sens seront faits et les progrès sûrement plus rapides.

Il est préférable de relire Gould ou de lire Kupiec (ni Dieu ni gène).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Mal vieillit, 14 octobre 2008
Par 
Le Minoux Damien (France, Compiègne) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Tout d'abord, il faut déterminer à qui se destine ce livre. Pour les néophytes, ce livre est je pense un peu compliqué à comprendre surtout que l'auteur utilise le mot gène en le définissant toujours différemment pour le bien de sont explication (définition correcte cependant) et cela rend la lecture, je pense difficile pour quelqu'un non habitué à la biologie moléculaire. Pour les amateurs et les biologistes, ce livre apparaîtra comme un vieux livre bourré de bon concept pour les années 80 contenant donc plein de contre-sens avec les données actuelles. De plus "SA" théorie ne repose pas sur des faits scientifiques réel. Pour un livre culte, je m'attendais à beaucoup mieux. Autant retourner aux livre de Gould mieux ecrit et plus "scientifique".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 la bible de l'éthologue, 13 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gène égoïste (Poche)
Une nouvelle vision de la selection naturelle du point de vue des gènes,
bien ecrit et bien expliqué même pour les néophites!
Un clasique à lire et à relire!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Gène égoïste
Le Gène égoïste de Nicolas Jones-Gorlin (Poche - 22 février 2003)
EUR 11,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit