undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: BrochéModifier
Prix:39,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 mai 2010
Le livre présente très clairement les biotechnologies, leur histoire, les débats éthiques qui ont secoué la communauté scientifique puis le monde à partir années 70. Il explique très clairement les mécanismes moléculaires de la synthèse d'un OGM, afin que le lecteur se détache de cette diabolisation permanente et imbécile qu'en font les média.

L'ouvrage est dans l'ensemble pédagogique et bien construit. La course au séquençage du génome humain est passionnante et très bien contée, par exemple.

Son principal inconvénient est d'ignorer délibérément les questions qui fâchent, notamment la main-mise de Monsanto sur le marché mondial de l'OGM alimentaire... Oui les plantes OGM pourraient aider à endiguer des famines, ou à réduire la pollution chimique (c'est déjà le cas), ou encore à stopper la destruction des forêts en plantant des arbres OGM plus solides et rapides à pousser, etc., mais la question de l'absence de maîtrise du processus et de la pollution génétique engendrée n'est pas traitée sérieusement. Une seule société qui détient 90% d'un marché mondial, avec la collusion des pouvoirs publiques, ce n'est pas sérieux.

L'ouvrage de Christian Vélot "OGM : tout s'explique" est de ce point de vue plus militant, tout en faisant un effort d'honnêteté intellectuelle, si rare de nos jours! Les deux ouvrages se complètent bien. Un scientifique est aussi un citoyen, et il ne peut et ne doit pas se cacher derrière la technique pour ne pas s'engager davantage politiquement.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus