undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 février 2001
Le livre Noir n'est pas un ouvrage scientifique écrit par des historiens mais un recueil de témoignages des survivants des massacres perpétrés contre les populations juives d'U.R.S.S. par les nazis à partir de l'été 1941. Les récits ont été collectés dans les années 1943-1945 par des intellectuels soviétiques sous la direction des journalistes Ilya Ehrenbourg et Vassili Grossman. Ouvrage inédit et bouleversant, il donne la parole à des hommes et des femmes ayant subi directemement dans leur chair et leur âme la barbarie la plus sanguinaire de tous les temps. Le livre Noir ne se lit pas comme un roman. Certains passages sont insoutenables voire à peine croyables. Mais les faits relatés ont malheureusement bien eu lieu.
0Commentaire| 41 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2014
1 an après avoir été visiter Auschwitz-Birkenau, ma curiosité c'est dirigée vers ce qu'on appelle "la Shoah par balles", précédant en partie la mise en place des camps d'extermination. Peu de livres ont été écrit (si l'on compare au nombre de livres sur les camps) comme le très complet "Les Einsatzgruppen" ou le livre d'un spécialiste tel que Christian Ingrao "Les chasseurs noirs : La brigade Dirlewanger".
Le livre noir a ceci d'intéressant qu'il a été écrit durant la guerre, c'est-à dire au moment même des atrocités. Cela donne un récit poignant et vivant sur la façon dont les massacres se sont passés, et surtout nous donne une situation géographique complexe sur l'étendue de ceux-ci à l'Est.
Le seul reproche à faire, mais il est de taille, est surtout due à la censure systématique appliquée par l'URSS, qui n'hésitait pas à passer sous silence des pans entiers de l'Histoire quand celle-ci leur était défavorable, et à en remettre une couche quand il s'agissait de montrer la bravoure et le courage des soviétiques (qui n'en ont pas manqués certes, mais comme les peuples amenés à se défendre contre l'envahisseur nazi). Il faut donc parfois savoir lire entre les lignes de ce testament historique pour y retrouver les fondements de la souffrance d'un peuple en dehors de toute considération héroïque...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2011
un livre poignant , attention au novices des passages sont insoutenable , et pourtant j'ai du lire tous concernant l'extermination des juifs en Europe, mais je me devais d'avoir le livre noir ,il reste la mémoires des victimes pour que ne nous les oublions jamais..
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2013
Ce livre n'est pas à mettre dans toutes les mains, pourtant, les témoignages livrés doivent absolument être transmis et connus... dilemme!
Les témoignages sont abjects, lèvent le cœur et marquent les criminels d'un sceau infâmant. Il est à peine concevable que des hommes aient pu faire subir un tel traitement à d'autres hommes, femmes et enfants. Le récit de Grossman sur Treblinka (P. 868) glace le sang. Tout y est, rien ne nous est épargné, jusqu'à la question de cette petite fille qui demande à son bourreau "pourquoi il fait ça?" ... "parce que ce sont les ordres lui a-t-il répondu". c'est à pleurer....
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2013
Excellent travail de mémoire sous la direction de Ehrenbourg. Complète d'autres ouvrages comme La destruction des Juifs d'Europe de Raul Hilberg et le Livre noir de l'extermination des Juifs de Roumanie.
Celui qui ne se remémore pas l'histoire est condamné à la revivre.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2015
Un livre choc à ne pas mettre entre toutes les mains, on a du mal à croire que cela est pu arrivé, mais connaissant bien l'histoire de la seconde guerre mondiale et notamment l'extermination des juifs et du bolchévisme, je crois fermement ce que ce livre raconte, c'est la raison pour laquelle ce livre ne peut être compris que si on s'intéresse à la seconde guerre, aussi bien du côté militaire que du côté humain, et encore ce livre ne raconte que l'histoire des envahisseurs sur la Russie et des pays annexés par celle ci, il y a aussi les autres pays.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2015
Notre ami communiste stalinien recueille dans cet ouvrage un certain nombre de faits rapportés sur les crimes fascistes où il exprime en retour une savante prose antifasciste/ Jugeons en tous ici: "Ne disons rien. Ne nous indignons pas. Tuons. Si tu n’as pas tué un Allemand par jour, ta journée est perdue… Si tu ne tues pas l’Allemand, c’est lui qui te tuera… Si tu ne peux pas tuer un Allemand avec une balle, tue-le à la baïonnette… Si tu as tué un Allemand, tues-en un autre— à l’heure actuelle il n’est rien de plus réconfortant pour nous autres que de voir des cadavres allemands. Ne compte pas les jours, ne compte pas les kilomètres. Compte une seule chose : les Allemands que tu auras tués. Tue l’Allemand ! C’est ce que te demande ta vieille mère. L’enfant t’implore : tue l’Allemand ! Tue l’Allemand ! C’est ce que réclame ta terre natale. Frappe juste".
Remplacez donc le terme Juif par Allemand et l'on comprend toute la portée de l'homme savant moderne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,60 €
12,20 €
32,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)