undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles12
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Poche|Modifier
Prix:5,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 janvier 2003
Certes non, "Le rêve d'un homme ridicule" est une nouvelle forte et profonde. Un homme qui se débat avec son être, ses démons, la mort, et sa condition donc l'humanité. Le ridicule est dans le regard des autres incapables de comprendre l'essence de notre condition, la contradiction dont laquelle il nous est impossible de sortir, et les tourments dont notre imaginaire est la source. Ridicule? Certes non. Chef d'oeuvre? Sans contestes.
0Commentaire|26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2009
Je viens de recevoir et d'achever cette succulente nouvelle. C'est aussi la première traduction Markowicz que je lis de l'auteur. Ce récit est écrit dans les dernières années de la vie de l'auteur. C'est un condensé de Dostoïevski. On retrouve de nombreux thèmes chers à l'auteur, et exposés ici avec une maturité étonnante. J'ai eu l'impression également de lire un Dostoïevski "nouveau", qui pointe sur la responsabilité que l'homme a de son propre malheur. Il y a du cynisme, de la noirceur mêlés à une espoir qui contraste avec le fatalisme que l'on est habitué de lire dans l'œuvre de ce maître.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Le Rêve d'un homme ridicule" publié en 1877 est un récit de maturité de Dostoïevski (1821-1881), il s'agit d'une œuvre courte (50 pages) qui reprend les thèmes essentiels à Dostoïevski en un condensé.
Proust disait que l'on écrivait toujours la même œuvre.

Le protagoniste est marqué par le désespoir et le suicide, mais avant il s'endort, et là ! Tel Le prince Mychkine dans "L'Idiot", le retour au bonheur de Dieu, du Christ, de l'Éden retrouvé se fait dans un monde pur où le protagoniste se trouve transporté !

Est-ce seulement un rêve ? Est-il déjà au paradis où l'attend la bonté et la paix ? Comment passera t-il de l'obscurité à la lumière ? vous le saurez en le lisant...
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2014
Voici une nouvelle d'une puissance sans commune mesure, un véritable vortex comme disait précédemment un lecteur, qui en quelques dizaines de pages seulement, nous emmène loin, très loin.

Dans sa visée, elle me rappelle "Ce que la vie signifie pour moi" de Jack London, cette dernière étant néanmoins plus politique, plus centrée sur son époque durant laquelle la lutte des classes atteignait son paroxysme, plus sociétale donc, mais comme la nouvelle de Dostoïevski, elle y approche l'homme dans sa globalité.

"Le rêve d'un homme ridicule" raconte le Tout, l'Humanité au sein de l'Univers, l'Amour et sa corruption, l'Ici-bas et l'Au-delà. Il y a une dimension philosophique bien sûr, mais également une dimension métaphysique, une autre fantastique et une onirique, quatre dimensions qui abolissent l'espace et le temps pour un voyage de l'autre côté...

Ecrit à la fin de sa vie, la nouvelle est une très bonne introduction à l'univers de Dostoïevski, elle préfigure la dernière oeuvre réalisée par l'écrivain, la plus importante sans doute, "Les Frères Karamazov".

A lire, à relire, à s'approprier, à faire sien du contenu...
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2009
Vous pouvez lire tout ce que vous voulez de Dostoïevski, cette nouvelle est une révélation à être, une lumière totale et infinie.

L'obsession de Dostoïevski à communiquer la nécessité de comprendre que l'on est responsable de TOUT trouve là sa formulation la plus aboutie.

Vivre ce poids n'est pas possible, mais en lire le mythe est étourdissant.

S'il vous plaît, lisez ce vortex.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2013
le rêve est ici synonyme de fantasme, de monologue, de confession, qu'on pourrait appeler aussi réflexion. Dostoïevski plonge le lecteur dans une vision du monde quelque peu mystique. La réalité est-elle si dure à appréhender ? la vérité est-elle si complexe à élucider ? Quel est le sens de la vie ? L'auteur répond aux questions existentielles de la vie tout en abordant les thèmes de la jalousie, du suicide, de l'abandon, de la morale. Le rêve d'un homme ridicule démontre en quelques pages le génie de l'écrivain, son talent, et cela ne manquera pas de vous faire penser, réfléchir, cogiter à votre propre sens de l'existence.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2004
Par rapport à l'idée que l'on se fait de cet auteur, ce petit roman surprend...déjà parce qu'il est lu vite...et ensuite car son univers est moins "dramatique" ou "torturé" que d'habitude. Le tout pour un récit original et philosophique...une entrée en matière facile pour découvrir ce grand auteur russe.
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2013
La culpabilité le raccroche à la vie... La science, le mensonge et l'avidité de posséder détruit le paradis...
Très bon livre concis direct et surtout profond comme l'ensemble des oeuvres de Dostoyevsky
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Ils ne désiraient rien et ils étaient en repos, ils n'éprouvaient pas cette aspiration à connaître la vie que nous éprouvons nous-mêmes, parce que leur vie était toute plénitude. Mais leur savoir était plus profond et plus haut que celui de notre science ; car notre science cherche à expliquer la vie, elle cherche à la saisir par la raison pour apprendre à vivre aux autres ; eux, même sans la science, ils savaient comment ils devaient vivre, et cela, je le compris, mais je fus incapable de comprendre en quoi leurs connaissances consistaient. Ils me montraient leurs arbres, et j'étais incapable de comprendre le degré d'amour avec lequel ils les regardaient : comme s'ils parlaient avec des êtres qui leur étaient semblables. Et, vous savez, je ne me tromperai pas, peut-être, si je dis qu'ils conversaient ! Oui, ils avaient trouvé leur langue, et je suis convaincu que les arbres les comprenaient."

" "Tant pis si nous sommes faux, méchants, injustes, nous le savons, et nous pleurons, nous nous torturons nous-mêmes pour cela, nous nous martyrisons et nous punissons plus, peut-être, même, que ce Juge miséricordieux qui nous jugera et dont nous ignorons le nom. Mais nous avons la science, et c'est par là que nous recevrons la vérité, mais, cette fois, nous la recevrons en toute conscience. La connaissance est supérieure aux sentiments, la connaissance de la vie - supérieure à la vie. La science nous donnera la sagesse, la sagesse nous révélera les lois, et la connaissance des lois de la sagesse est supérieure à la sagesse." Voilà ce qu'ils disaient et, après ces paroles, chacun s'aima plus que tous ses semblables - et, que pouvaient-ils faire d'autre ?"

L'histoire d'un homme "qui prêche"... Un homme "ridicule et fou"...
PROFOND !!!
A LIRE !!! ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
excellente nouvelle, qui se lit vite et fait partir loin. Très bonne entrée en la matière pour qui veut découvrir Dostoievsky.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,60 €
8,10 €
6,60 €
5,60 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)