Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La vie, l'étonnante vie... même en Amérique.
Le rôle de l'écrivain est il de raconter la réalité ou de la dépasser dans des narrations hors de toute vraissemblance?
Dans l'ouvrage "Je pensais que mon père était Dieu..." l'incroyable diversité des situations et des èvenements fait mentir toute tentative de réponse à une telle question. Ici, la...
Publié le 3 novembre 2004 par Nathalie Filliat

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un portrait de l'Amérique
Suite à une interview pour une radio américaine, Paul Auster (suivant une idée suggérée par sa femme) décide de demander aux américains de lui envoyer des anecdotes, des histoires avec pour seule consignes que celles ci « devraient être vraies » et « révélatrices des forces mystérieuses qui agissent...
Publié le 17 décembre 2002 par Client d'Amazon


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La vie, l'étonnante vie... même en Amérique., 3 novembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
Le rôle de l'écrivain est il de raconter la réalité ou de la dépasser dans des narrations hors de toute vraissemblance?
Dans l'ouvrage "Je pensais que mon père était Dieu..." l'incroyable diversité des situations et des èvenements fait mentir toute tentative de réponse à une telle question. Ici, la vie fait un formidable pied de nez au bon sens, la réalité dépasse toute tentative de fiction.
Dans l'expérience littéraire menée à travers cette oeuvre, les gens et la vie quotidienne sont des artistes, des miraculés, des miracles... et pourtant, qui l'aurait cru. Le livre se lit simplement, petites histoires après petites histoires, comme un livre pour enfant. Son contenu nous renvoie l'image de l'absurde, de l'incroyable, d'émotions secrète,...d'une amérique qui n'est pas celle des médias et des politiques...la vie comme elle va quoi...ouf!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le partage des émotions humaines, 17 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
Lisez ce livre ! Soyez traversé par l'humanité, par l'émotion, habité par la vie comme un grand courant qui vous traverse. Aucune littérature dans ce livre, rien de "sur-écrit", vous lisez chacun des récits, parfois de quelques lignes, et chacun d'eux vous prend par les tripes sans aucun artifice, c'est direct, vrai. Un profond sentiment d'humanité vous laisse apaisé et l'envie immédiate de le relire. C'est tellement bien que j'ai parfois eu le sentiment d'un artifice littéraire, et si c'est Paul Auster qui avait tout inventé ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un portrait de l'Amérique, 17 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
Suite à une interview pour une radio américaine, Paul Auster (suivant une idée suggérée par sa femme) décide de demander aux américains de lui envoyer des anecdotes, des histoires avec pour seule consignes que celles ci « devraient être vraies » et « révélatrices des forces mystérieuses qui agissent dans nos vies ». Ce projet rencontra un grand succès et l'auteur décida de publier plusieurs d'entre elles.
Ces histoires classées par thème se veulent un portrait de l'Amérique, « un musée de la réalité américaine » comme l'écrit Paul Auster. Certaines sont drôles ; d'autres étranges, d'autres tristes. Elles nous paraissent insignifiantes parfois sur le coup mais elles restent dans nos mémoires et on se suprend à les raconter à des proches, comme une anecdote.
Ce recueil est intéressant au niveau sociologique car il nous montre des tranches de vie américaines mais surtout au niveau humain. On assiste au récit d'évènements, petits ou grands, qui ont plus ou moins bouleversés leur narrateur et qui nous touchent, comme des témoignages de vie quotidienne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quelles histoires!, 13 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
Vous vous devez de plonger dans ce livre aux multiples facettes. Ces histoires sélectionnées par Paul Auster, ont une dimension humaine formidable; elles susciteront des réactions physiques! Vous rirez, vous frémirez: vous ne resterez pas insensibles. Ce livre se lit trop vite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Rempli d'histoires vraies, 18 mai 2007
Par 
Amandine "Damnedia" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
Un livre qui est né sur une idée de la femme de Paul Auster. Il a demandé aux auditeurs d'une radio de lui faire parvenir des histoires qui leur été arrivé. Après avoir reçu des centaines de lettres il décide de publier un livre qui regroupé les meilleurs.

Comme il y a plusieurs histoires plus ou moins longues, il y a bien sur des histoires qui nous touches plus que d'autre mais je dois avouer que dans l'ensemble j'ai été trés ému par tout ces témoignage de morceau de vie.

Un bon livre avec plein d'histoire qui touchera toue le monde.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La vie plus stupéfiante que la fiction, 1 mars 2005
Au travers de tous ces récits de vie, Paul Auster nous présente les Etats Unis et les américains, bien loin des clichés que l'on voudrait voir devenir réalité. Mais surtout, tous ces récits nous racontent à quel point la vraie vie peut parfois être romanesque et plus extraordinaire que les histoires fictives pour peu que l'on prenne la peine de prêter attention à ce qui nous entoure.
C'est beau, drôle, touchant, émouvant, triste. C'est la Vie, en somme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 l'humanité austérienne selon ses fans, 9 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
dans la préface, auster met au défi quiconque de lire ce livre sans verser une larme. cela m'a paru très présomptueux et pourtant j'ai perdu ce challenge à maintes reprises durant ma lecture ... il y une telle humanité dans ces "petites" histoires qu'il est impossible d'en rester étranger.
je nourrissais également une autre crainte, à savoir celle de la compilomanie : quel intérêt peuvent avoir ces nouvelles pour un amateur de paul auster alors qu'il n'en est même pas l'auteur ? et bien paradoxalement, il s'agit bel et bien d'une oeuvre austérienne au sens strict. on y retrouve ses obsessions et même son talent (je sais, c'est bizarre).
certes, la qualité de l'écriture est parfois inégale, mais cela n'entame en rien le charme de ce recueil.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un recueil qui compte dans une vie, 22 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine (Poche)
Chacune de ces nouvelles autobiographiques nous plonge dans les remous de l'ame humaine et le mystere de la vie...et des vies.A ce titre,ce recueil dépasse la culture américaine de ceux qui ont écrit. Pour qui est sensible,on reçoit plus qu'un temoignage ou une emotion:c'est un partage d'une âme à une autre,inexprimable et subtil,selon les themes aussi divers que la vie elle-même. Ce livre poignant compte dans une vie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent!, 18 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
J'aime cet auteur depuis longtemps mais ce livre en particulier est comme un livre de contes pour adultes. Les histoires sont d'autant plus intéressantes qu'elles sont vraies car vécues par les auditeurs de l'émission de radio de Paul Auster. Si ce livre était moins volumineux, je l'aurais constamment dans ma poche. Et comme on lance une pièce pour le hasard du pile ou face, on ouvre le livre à n'importe quelle page. Un petit bijou!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Je pensais que mon père était dieu – Paul Auster – Livre de poche – Version intégrale 2001, 14 novembre 2013
Par 
Marie - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce livre est né d'un projet (National Story Project). Paul Auster a invité toutes les personnes désireuses, à lui adresser une histoire brève et personnelle. Un mot d'ordre ouvre de larges horizons : pas de style imposé.

Plus de quatre mille témoignages ont fusé des quatre coins de l'Amérique.
173 "illustrent" ce recueil. Il comporte plusieurs chapitres sur les thèmes suivants : Animaux, Objets, Famille, Slapstick, Inconnus, Guerre, Amour, Mort, Rêves, Méditations. Mais rien n'empêche à un "Objets" d'être également considéré dans "Guerre" par exemple.

Dans la préface, l'écrivain américain relate la naissance jusqu'à l'aboutissement de ce projet. Sa sensibilité exacerbée, ses idées, ses raisons, ont mûrement guidé ses choix d'édition. Paul Auster n'a pas écrit ce livre, mais il reflète son ressenti. Mister Auster, une suite est-elle envisageable ?

Parmi ces récits, il y en a forcément un (au minimum) qui vous plaira. Quelques uns, d' "Objets", ont un côté itératif, parfois laissant présager un dénouement prévisible. Sinon, je les apprécie dans leur ensemble. Même si je n'ai pas accroché avec certains, ce livre se prête à des re-lectures en boucle. Une fois la première achevée, j'ai ressenti comme un "manque". Toutes ces histoires nous "parlent", nous accompagnent, nous invitent dans l'intimité de leurs auteurs. Elles sont aussi courtes (une à cinq pages grand maximum) que les souvenirs semblent dater. Au final, il en ressort la force de l'essentiel.

Autant d'auteurs, autant d'histoires, autant d'émotions, animent ces écrits. Les enfants ont leur livre de contes, il en est désormais de même pour les plus grands.

Un petit coup de cœur pour les rares récits durant la guerre. Des personnes qui l'ont vécue, peu osent en parler. Lorsqu'elles décident de le faire, c'est de façon tardive dans leurs vies.

Ces récits plausibles, véridiques me rappellent que l'extraordinaire est aussi dans le vécu "ordinaire" de chaque âme. Merci Mister Auster de leur avoir offert ce privilège à être écouté, des quatre coins du Monde.

---

L'édition "Le livre de poche" n'a pas lésiné sur le nombre de pages, 539, pour la version intégrale. Les caractères ne sont pas trop petits, l'intensité d'impression est correcte. L'image de première couverture est en noir et blanc et représente un homme souriant devant un ancien microphone. Mais la mention "achat authentifié par Amazon" apparaît sur cette nouvelle édition !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaf6287a4)

Ce produit

Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine
EUR 9,22
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit