undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Par-delà le crime et le châtiment : Essai pour surmonter l'insurmontable
Format: PocheModifier
Prix:8,70 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans ces réflexions en coups de poing sur son sort sous le Troisième Reich, Jean Améry donne une image dérangeante de l'être humain, de la civilisation et de la société. Son texte est une condamnation sans appel de la torture et ses effets dévastateurs.

La torture, l'être humain, le monde
Face á un dominateur absolu et sous la torture, `la coïncidence de l'homme et de sa chair devient totale. L'homme torturé et brisé par la violence, qui ne peut espérer aucune aide, qui a perdu le droit de légitime défense, n'est plus qu'un corps et absolument rien d'autre.'
`Avec le premier coup qui s'abat sur lui, (l'homme) est dépossédé de ce que nous appellerons la confiance dans le monde. Cette confiance constitue la certitude que l'autre va me ménager en fonction de contrats sociaux, qu'il va respecter mon existence physique. Le viol physique par l'autre se mue en acte d'anéantissement existentiel dès lors qu'il n'y a plus d'aide à espérer.' Le torturé devient un étranger dans ce monde.

La société
Ce qui accable Jean Améry, `c'est uniquement la société. Elle et elle seule m'a dérobé ma confiance dans le monde.'
Un exemple de société était le Troisieme Reich : `il y avait là une Allemagne qui conduisait les juifs et les adversaires politiques à la mort, parce qu'elle croyait que c'était la seule manière de se réaliser.' `La torture en était l'essence même.'
Et puis après ? La civilisation grecque était bien édifiée sur l'esclavage et une armée athénienne n'avait-elle pas séjourné sur l'ile de Mélos comme les SS en Ukraine ?'
Pour Jean Améry, `la société ne songe qu'à sa sécurité et se fiche complètement des vies endommagées : elle regarde en avant et dans le meilleur des cas elle le fait pour éviter que ce genre de choses ne se reproduise.'

Le spirituel, la religion, l'intellectuel
Jean Améry s'est rendu compte que `toute la question de l'activité de l'esprit pure ne se pose plus là où le sujet sur le point de mourir de faim ou d'épuisement est non seulement privé de son esprit, mais cesse d'être un homme.' `Au camp, la pensée rationnelle et analytique conduisait tout droit à la tragique dialectique de l'autodestruction.'
Quant à la religion, `à aucun moment je n'ai découvert en moi la moindre raison de croire même quand je devais m'attendre en permanence à être exécuté.` `Je ne crois pas au Dieu d'Israël.'
Quant aux intellectuels sceptiques et humanistes, `nous faisions l'objet de mépris aussi bien des chrétiens que des marxistes, avec clémence chez les premiers, avec hargne et exaspération chez les seconds.'

Ce qu'il est devenu, ce qu'il attend
Jean Améry n'a pas d'illusions : `qu'à Auschwitz nous ne soyons pas devenus plus humains, plus altruistes et moralement plus mûrs, cela va sans dire, je crois. On ne contemple pas le spectacle de l'homme déshumanisé, qui réalise ses exploits ou ses crimes monstrueux sans que tous les concepts innés de dignité humaine soient remis en question.'
Ce qu'il attend, c'est un acte salvateur : `que l'Allemagne rejette ce qu'elle a perpétré en ces jours de profonde autodégradation ; la mise au pilon mentale de tout ce qui fut organisé pendant ces douze années' (du Troisieme Reich). Ici aussi il est sans illusion :'le Reich d'Hitler continuera de passer pour un accident de travail historique.'

Ces textes extrêmement douloureux n'illustrent ni plus ni moins l'effondrement du concept de la dignité humaine, de la force spirituelle et de la rationalité positive de l'être humain ainsi que de sa civilisation.
Lecture indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à la nature humaine.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 novembre 2014
J'ai lu ce livre il y a quelques temps (années...), et je ne peux m'empêcher de vous livrer l'extraordinaire souvenir qu'il m'a laissé. J'ai découvert ce livre de Jean Amery par "rebond" au cour de lectures de Primo Lévi ou de Imre Kertész... Je me souviens d'avoir été soufflé par la sagesse extrême des phrases et des résonnements rares que cet auteur a "eut le droit" de développer, ayant payé ce qu'il nous apporte, par son expérience concentrationnaire... Ici, nous sommes loin des coquelets philosophes de salons qui surenchérissent d'idées brillantes et soit disant nouvelles et modernes... Dans l’œuvre de Jean Amery, ce sont les cicatrices qui parlent, chaque "sentence" est mesurée par une expérience qui a encore goût de sang séché, c'est l'illumination recouvrée après le joug de l'enfer, qui donne la force et le poids des mots avancés... des paroles, des développements rares qui éclairent, qui sonnent juste, "grâce" à la vie passée au creuset... de l'or pur donc, à écouter et ré-écouter sans modération...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 janvier 2013
Un livre exceptionnel
Analyse d un juif, assimilé, intellectuel, déporte et de sa condition dans les camps.
Livre méconnu à découvrir
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 août 2013
Bouscule les idées reçues sur ce "trou noir" de l'histoire et ceux qui ont survécu. A lire, par tous pour que perdure la mémoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 mai 2010
Quand un livre "Amazon" surgit dans ma boîte ,et plus encore que mon impatience n'est trop mise à l'épreuve ,comme pour celui-ci ,c'est une vraie jubilation.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'Espèce humaine
L'Espèce humaine de Robert Antelme (Poche - 21 mars 1978)
EUR 11,00

Etre sans destin
Etre sans destin de Imre Kertész (Broché - 31 août 2009)
EUR 8,70

Du vieillissement : Révolte et résignation
Du vieillissement : Révolte et résignation de Jean Améry (Poche - 21 octobre 2009)
EUR 8,65