Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


35 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Puissance romanesque
Ceux qui ont déjà lu des romans de Russell Banks (en particulier Continents à la dérive, De beaux lendemains et Pourfendeur de nuages) savent qu'il excelle à bâtir des structures charpentées qui finissent par charrier des émotions fortes, sans pour autant faire dans la facilité. American Darling (traduction plus ou...
Publié le 18 novembre 2007 par LD

versus
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A relire surement
L'histoire peut se résumer assez simplement : Hannah Musgrave, vivant dans une ferme aux États-Unis se remémore l'histoire de sa vie. En 1975, elle fuit les États-Unis car elle a été impliqué dans des actes de terrorisme et s'établit au Liberia, où elle épouse un membre du gouvernement. Devenue...
Publié le 30 décembre 2008 par Ninie


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

35 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Puissance romanesque, 18 novembre 2007
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
Ceux qui ont déjà lu des romans de Russell Banks (en particulier Continents à la dérive, De beaux lendemains et Pourfendeur de nuages) savent qu'il excelle à bâtir des structures charpentées qui finissent par charrier des émotions fortes, sans pour autant faire dans la facilité. American Darling (traduction plus ou moins heureuse de The Darling, terme qui caractérise le personnage principal) est sans aucun doute un de ses romans les plus puissants, et ce jusqu'à l'extraordinaire dernière phrase. Ce personnage trait d'union, entre deux continents et entre deux époques, permet à Banks d'empoigner bien des questions (ayant trait à l'histoire des pays africains traversés, mais aussi sur les Etats-Unis des années 60 aux années 2000) et de les traiter de manière ô combien romanesque.

On pourrait bien sûr chipoter et trouver qu'il dépasse parfois un peu la dose, qu'il en dit parfois un peu trop là où la simple suggestion suffisait amplement, que la voix n'est pas toujours aussi juste qu'elle pourrait l'être. Mais ces petites réserves sont de peu de poids face à un tel accomplissement, face à un fleuve aussi bouillonnant. Si vous avez apprécié ce roman, n'hésitez pas à vous jeter sur son (épais) complément logique, Pourfendeur de nuages, où la vie de John Brown et son combat contre l'esclavage vus par son fils permettent à Banks de fouailler la mauvaise conscience de l'Amérique, celle-là même que l'on retrouve diffractée de façon bien différente dans American Darling.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman hors normes, 4 janvier 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : American Darling (Broché)
Quel roman... Russell banks est un "as" des personnages et des destins. Il faut voir le brio avec lequel l'auteur croque ses personnages. Leur humanité est si palpable, que, malgré leur destin "hors-norme", ils ne cessent jamais d'être crédibles et vous prennent aux tripes.
Et puis il y a l'histoire : magistralement déployée avec une construction sublime (flash backs, montée en tension progressive... etc...) dans un cadre (Libéria) où tout est possible, où tout est en sursis... où le drame entier se noue, peu à peu, mais inexorablement, allant de pair avec la putréfaction de la société post-coloniale et la négation des valeurs humaines les plus élémentaires, jusqu'à atteindre le paroxysme de la sauvagerie.
Vraiment, un livre qui vous marquera longtemps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Au delà de l'Histoire..., 8 février 2008
Par 
B. Anne-Lise (Bretagne, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
Au delà du contexte historique du roman, il y a surtout l'histoire d'une femme. Jeune fille engagée politiquement et contrainte de fuir son pays, les Etats Unis. Puis, au Libéria, mère de famille hors norme, doutant de son amour maternel pour ses trois enfants mais par ailleurs, passionnément investie dans la défense des primates. Ce roman est effroyable sur ce qu'il nous apprend de nous, humains, tout ce que nous savons déjà au plus profond, lâcheté, beauté, capables du pire souvent et du meilleur parfois.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Out of Africa, 16 octobre 2010
Par 
Poignant (Poitiers France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
Début des années 2000. Hannah Musgrave vit depuis 10 ans dans sa ferme perdue dans le nord de l'état de New York.
Seule, simplement entourée de ses chiens et de quelques amies-employées, elle mène une existence rustique à élever des poulets bios.
Un jour, une irrésistible pulsion l'amène à revenir sur son passé africain.
Hannah est issue de la bonne bourgeoisie de la côte est. A la fin des années 60, elle s'est enivrée de l'idéalisme gauchiste et a fini par se retrouver dans la clandestinité terroriste. Pour sortir de cette impasse, elle s'est enfuie en Afrique et s'est retrouvée mariée à Woodrow Sundiata, ministre de la santé du Liberia.
Trois enfants plus tard, vivant insatisfaite dans un cocon post-colonial, son seul épanouissement est dans l'étude d'un groupe de chimpanzés, ses rêveurs.
Mais des manœuvres politiques vont bientôt plonger le Liberia et la famille d'Hannah dans le chaos...
J'étais jusqu'alors passé à côté de l'œuvre de Russell Banks. « American Darling » est ma première rencontre avec elle, et quelle rencontre !
Une énergie rare se dégage de cette écriture accessible, simple, limpide. On songe à celle de William Styron, de John Steinbeck et de Jim Harrison. Hannah semble d'ailleurs être la cousine de sa « Dalva ».
On plonge dans ce roman avec délectation malgré l'horreur et la lente descente aux enfers qu'est la vie d'Hannah, passée des rêves révolutionnaires de sa jeunesse au cauchemar d'une guerre civile africaine.
Puissant et fascinant. A lire
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un long bon livre., 3 mars 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
Ce livre est acclamé par beaucoup, et je ne dérogerai pas franchement à la règle. J'ai cependant quelques reproches à formuler: il m'a été impossible de m'attacher au personnage, ce qui, peut-être, ne vient que de moi. Il n'y a que peu d'instants qui m'ont vraiment touché, et l'histoire sur les singes me laisse perplexe (je n'y vois pas vraiment d'intérêt, et je crois que les ramener à nos "cousins" sous un prétexte génétique relève du manque de connaissances en biologie.) Cependant, je ne veux pas passer pour un grognon, le livre est très bon, et l'histoire du Libéria en particulier, très bien décrite et rendue passionnante (et effrayante.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les illusions perdues d'hannah., 4 septembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : American Darling (Broché)
Un très beau roman qui nous fait découvrir une partie de l'histoire du Libéria, histoire empreinte de corruption et d'une épouvantable violence. Mais c'est aussi l'itinéraire d'une femme, archétype des militants révolutionnaires gauchistes américains de l'époque de la guerre du Vietnam. Issue de la bonne bougeoisie blanche américaine elle va, comme ses semblables, se laisser subjuguer par l'idéologie révolutionnaire.Elle porte toute la culpabilité des USA et, de ce fait étouffera en elle toute affection qui pourrait nuire à sa cause révolutionnaire. Elle ,épousera un africain (lutte contre le racisme de ses compatriote) qui pourtant fera, sur elle, preuve d'autorité. Elle renoncera donc, ainsi à tous ses principes féministes. Elle sera mère sans l'avoir voulu, et incapable de gérer cette maternité, autrement que matériellement. Elle n'arrivera, finalement à s'épanouir, qu'à travers son investissement auprès des chimpanzés, puis, à l'âge mûr, dans sa ferme des USA. Ce roman montre aussi comment ces révolutionnaires naifs se sont fait manipuler par de futurs tyrans qui les ont bernés avec les discours qu'ils voulaient entendre, mais aussi comment certains sont passés de l'idéologie révolutionnaire à la corruption, sans aucun état d'âme.
Un roman désenchanté et lucide qui s'imprime dans l'esprit du lecteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHEF D'OEUVRE !, 26 septembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
J'ai découvert BANKS avec ce roman et j'ai été emportée par l'histoire d'une femme tiraillée entre deux continents, ses passions, ses engagements, vie imbriquée dans les remous historiques - j'ai ainsi appris qu'après l'abolition de l'esclavage, d'anciens esclaves avaient émigré vers le Libéria, devenant à leur tour colonisateurs et dominateurs - passionnant ! après, j'ai poursuivi avec "Affliction", "les beaux lendemains", "Trailerpark ", et "le règne de Bone". Je vous recommande cet écrivain de la stature de Harrison. Mais à chacun son Amérique...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Troubles narcissiques, 29 août 2012
Par 
Arribat - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
Jusqu’à présent Banks m’a toujours plus ou moins exaspéré par la surabondance d’espace accordé à certains développements qui ne méritaient pas autant d’attention alors qu’il avait tendance en revanche à ne pas trop fouiller l’histoire ou la culture du pays qui servait de fond à son récit. Cette fois s’il existe toujours quelques longueurs il semble parvenu à une osmose entre ses personnages et le contexte historique qui les abritent. En plus il nous apporte un témoignage qui démontre que les africains n’ont rien à envier au talent des ex-colonisateurs pour s’exterminer entre eux.
Ceci étant ce qui fait la force de ce récit est l’imperceptible similitude qu’il existe entre l’attitude américaine envers le Libéria, et le caractère de cette American Darling dont on peut dire sans prétendre à être psy qu’il s’agit d’une attitude narcissique dont les caractéristique principales sont la recherche de puissance et de prestige, le manque général d’empathie, l’égocentrisme, une surestimation de son importance. C’est d’une manière générale l’attitude de l’Amérique envers tout le monde, mais ici en plus, le Libéria fut une poubelle inventée par la caste blanche puritaine de la côte Est, qui espérait renvoyer dans leur ‘case’ retour ces africains libérés de l’esclavage et qui faisaient tâche dans les rue de Boston ou Philadelphie. Bien entendu sans demander l'avis des locaux.

Quant à American Darling, c’ est une personnalité complexe, profondément intéressée par son égo et seulement capable de s’attacher à quelques chimpanzés. Elle a là aussi toutes les caractéristiques narcissiques. Un sentiment de survalorisation aggravé par sa nationalité à laquelle tout est dû par destinée manifeste. C’est une femme en perpétuelle représentation dont le rêve le plus cher est d’être remarquable et remarquée en étant différente, originale. Une enfant gâtée née du bon côté de l’océan, de la bonne couleur de peau et qui peut se payer le luxe de faire la fine bouche et même se de ne pas être croyante au pays de Jésus qui sauve. Banks a magistralement installé son personnage totalement antipathique même dans ses rares élans de cœur, mais terriblement exact, exaspérant, plus vrai que nature, dans une Afrique qui reste encore soixante ans après la fin des grandes colonies, le derrière assis entre les deux chaises de la modernité corruptrice et de l’ethnicité prédatrice. Un petit bijou.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman bon, touche-à-tout, qui demande de la profondeur, 25 août 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
L'histoire d'une néo-marxiste qui acquiert sa conscience politique dans les années 60 , Hannah Musgrave, issue de la Nouvelle-Angleterre, d'un milieu démocrate et protestant, très influencée par la figure du père (brillant et très connu). Qui commença par lutter pour les droits civiques, avant de manifester contre la guerre au Viet Nam, puis de participer à des émeutes, enfin de préparer des bombes posées par d'autres en vivant dans la clandestinité. La fille à maman devient une terroriste, un garçon manqué, toute en réaction, en colère et en indignation, ne voulant que des Blacks et des femmes dans son lit. Puis c'est l'Afrique, un mariage, des enfants, les singes, la guerre et les massacres inouïs (qui rappellent le Rwanda), la rencontre avec des personnages réels et historiques tel que Charles Taylor. Elle vit cette période africaine presque toujours de façon détachée et passive, presque absente, par procuration. Sauf en ce qui concerne les singes dont elle s'éprend. Le roman est bon, parfois captivant. L'héroïne est très complexe, parfois déroutante. Banks aborde beaucoup de thèmes, intelligemment. Il touche à tout, mais parfois superficiellement. Derrière, il faut faire appel à sa culture, sa réflexion, à la finesse psychologique, pour en tirer le meilleur et garder le fil, face à la complexité d'Hannah Musgrave.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le meilleur Banks, 8 juillet 2009
Par 
Odilette (Provence) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : American darling (Broché)
"American Darling" est un roman formidable. Le meilleur que j'aie lu de Russell Banks.
J'admire cette capacité à changer comme cela de style et de genre. On est ici dans une fiction, mais j'ai eu l'impression de lire un témoignage réel. Un homme l'a écrit, mais j'ai toujours cru que c'était une femme qui parlait. C'est pour moi le plus abouti de tous les livres que j'ai lus de cet auteur.

J'ai appris beaucoup de choses sur l'Afrique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

American darling
American darling de Russell Banks (Broché - 3 janvier 2007)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 0,07
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit