Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 tour de force tout en finesse, 13 mai 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eugène Onéguine (Poche)
Traduire la poésie relève de l'impossible car la versification du poète unifie la sonorité et l'expression dans une création de vers-hapax : traduire le poème revient ainsi à en créer un autre. André Markowicz a choisi rien moins que le poème le plus célèbre de la langue russe et s'est contenté, en honnête homme, d'en respecter la structure métrique si singulière (en adaptant le tétramètre ïambique du russe à l'octosyllabe français, au passage), à la rime près (!!!) dans un souci maniaque de perfection. Le lecteur français de sa traduction peut ainsi se représenter le rythme interne du poème tel que le poète l'a voulu, en serrant au plus près l'oeuvre initiale.
Le résultat est confondant et l'éclat poétique de Pouchkine, quoiqu'altéré, transparaît néanmoins dans la mise en français du roman-poème. Les russo/francophones bilingues pourront probablement seuls savourer la qualité de cette traduction. Et si l'on peut regretter une seule chose dans ce livre parfait, c'est de ne pas posséder en vis-à-vis le texte russe initial au moins dans une translittération latine qui rappelle au lecteur francophone le son du vers tel que Pouchkine l'a écrit.
Les amateurs qui se sont frottés à la traduction d'un poème le savent : on peut employer des mois de travail à s'évertuer de traduire une simple strophe, sans garantie de réussite. Alors que penser des quelque cinq mille quatre-cent vers, auxquelles sont adjointes les variantes et les strophes non publiées d'Eugène Onéguine...
L'immense labeur du traducteur a donné le jour à un récit romanesque sans prosaïsme, grave et léger, brutal et fin, ironique et sentencieux qui se lit comme dans un rêve éveillé. Il est ainsi fort possible que la magie du poème russe ait conservé son pouvoir en français, absurdement. Ne pas hésiter un seul instant : un être meilleur sortira de vous-même une fois le livre reposé, votre mémoire s'embellira de souvenirs radieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Onégine, 15 octobre 2010
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eugène Onéguine (Poche)
Remarquable traduction, accompagnée de celles des passages écrits par l'auteur mais non retenus par lui dans sa dernière édition.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa59dc4a4)

Ce produit

Eugène Onéguine
Eugène Onéguine de Alexandre Pouchkine (Poche - 15 octobre 2008)
EUR 8,27
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit