undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

12
3,4 sur 5 étoiles
L'homme qui tombe
Format: BrochéModifier
Prix:8,70 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Certes, ce roman de DeLillo est compliqué. Certes, les vies de chaque personnage s'imbriquent de manière parfois complexes. Oui, on voudra bien croire qu'il ne s'agit pas de la plus grand oeuvre de l'auteur. Néanmoins, cette relative complexité ne peut être appréhendée sans la mettre en rapport avec le sujet traité. En décidant de traiter des conséquences du 11 septembre et de la destructuration (aussi bien civile, familiale que professionnelle) qui s'en est suivie, l'auteur a pris un parti difficile à tenir. C'est justement en mêlant des histoires qui sont tout autant compliquées qu'il y arrive. Et c'est grâce à son talent d'écriture que la structure d'ensemble se maintient avec justesse et robustesse. Pour qui fera l'effort de se plonger dans ce livre se verra fortemetn récompensé de ses efforts...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 août 2008
On pourra s'arrêter sur l'impression de confusion, l'enchainement des pensées d'un personnage à l'autre, des victimes directes du 11 septembre aux victimes collatérales, aux terroristes eux mêmes préparant les attentats puis encore aux groupes de parole où l'on tente de se libérer du traumatisme de cette petite apocalypse. On pourra se dire que ce roman n'est pas linéaire, qu'il n'y a pas d'intrigue mais là n'est pas le sujet. De Lillo explore avec une écriture ciselée, l'intérieur des crânes, et nul ne semble comprendre ce qui s'est réellement passé. C'est si proche au fond. Et plutôt que de chercher des responsables, des explications, de Lillo saisit l'instant d'un pays traumatisé, suspendu à la peur encore. C'est l'instantané d'une journée terrifiante qui se prolonge encore et encore dans le temps distendu des victimes. De la grande littérature.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Keith. Son ex-femme Lianne. Leur fils. L'homme qui tombe, performeur. La mère de Lianne. Son amant, marchand d'art. Des malades d'Alzheimer. Un groupe de parole. Keith était dans une tour. A travers lui et les autres personnages, Don DeLillo livre des bribes de vie éparpillées par le 11 septembre. Il semble écrire dans l'urgence de traduire l'immédiateté. Le texte peut paraître décousu, sans direction. Comme si il n'y avait plus de but possible après ces attaques. Etres et histoires errent un peu sonnés. On cherchera en vain une distance critique ou un début d'analyse. Don DeLillo n'explique pas mais saisit le traumatisme avec une très grande justesse.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
J'ai lu ces 3 ou 4 dernières années 3 Don DeLillo dont Libra et America (assez longuet).
Dans celui-ci on retrouve le style des histoires et personnages multiples et croisés chers à l'auteur.
Excepté chez Jim Harrison qui est le maître du genre ça devient vite chiant ici.
Par ailleurs le thème de "septembre 2001" est assimilé comme il se doit pour tout Américain de bonne moralité à une catastrophe mondiale.
Sans aborder Treblinka ou Hiroshima il serait cruel de rappeller que les bombardements de Dresde et Hambourg ont fait plus de 100 000 morts civils en une vague......
dans un objectif uniquement "terroriste".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Don Delillo se penche sur le 09/11, et surtout sur le chaos qui en découle pour les rescapés et leur famille. En effet, il est également intéressant de mettre en avant les conséquences physiques, psychiques et psychologiques liés à l'attentat le plus médiatique de l'histoire.
Dans ce roman est bien mis en évidence les traumatismes irrémédiables et les vies totalement détruites (les survivants ne sont-ils pas morts, en partie?) de ces gens lambda parties, comme chaque matin, travailler et dont le quotidien a basculé. Pour rédiger ce roman, l'écrivain a séparé les 2 camps de façon bien distinctes (civils américains, terroristes) ce qui permet de bien analyser et bien séparer les opinions et le quotidien de chaque camp ; et pour ce faire, il a commencé par : 1- les jours qui suivirent le 09/11, les derniers moments précédant les attentats, et pour terminer par le 11 septembre "en lui-même".
L'analyse pertinente et enlevée des personnages et des contextes, les comportements psychologiques compliqués des survivants, l'impact de ces attentats sur les connaissances, amis, familles des victimes est Parfaitement mis en situation par Don Delillo qui (c'est un avis personnel!) ne rentre pas pour le coup dans de longues phrases philosophiques et des syntaxes compliquées à outrance (ou dans une moindre mesure alors) : ce qui rend, de fait, la lecture plus fluide qu'à l'accoutumée.
Bref... un excellent roman sur le 11 septembre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je ne sais plus qui a écrit qu'après le 11 septembre le monde s'était mélancolisé. C'est exactement l'impression que retranscrit ce livre. Ca débute par la description dantesque de l'attentat, avec pourtant de la sobriété, du quartier du WTC devenu monde. Ca finit avec un chapitre dédié aux derniers instants d'un terroriste dans un des avions, froid, implacable, insaisissable dans sa détermination. Entre les deux, ce sont des personnes qui tentent de se reconstruire, vainement, on explore les répercussions intimes des rescapés et de leur entourage, leur désarroi, leur désorientation, leurs mémoires pulvérisées, par bribes et petites touches d'êtres marqués à vie, incapables de remonter la pente. L'écriture est exempte de pathos mais restitue cette atmosphère étrange et remplie d'inanité. Des hommes qui n'en finissent pas de tomber à l'image de ce performeur qui peu après le 11 septembre se jettera dans le vide du haut d'immeubles new-yorkais, mimant les victimes qui choisirent cette issue plutôt que de périr dans l'enfer des Twins Towers. A lire absolument pour comprendre la psyché américaine de l'après 11 septembre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 février 2010
La fascination d'un monde qui explose , qui s'écroule , entrainant la défragmentation de la conscience , sa perdition dans un environnement devenu inconnu , insécure , démentiel .
Incroyable roman qui nous fait toucher des yeux et de l'esprit , par un voyage intérieur bien solitaire , ce que fut ce cataclysme du 11 septembre .
A lire .
Déconseillé aux anxieux qui n'en sortiraient pas intacts .
Un chef d'oeuvre .

MJ
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 juin 2008
Ce livre se déroule dans le post 11 septembre, et on vit au travers des personnages le trouble, voire le néant, de leur vie.
On ressent bien l'écho de ce traumatisme individuel et collectif qu'a constitué cette attaque.
L'écriture est précise et il faut prendre le temps de lire et parfois de relire si l'on veut prendre la mesure des phrases, leur lenteur est parfois pesante au premier abord, mais ... il faut être un peu patient !
De l'écriture américaine comme "La route" ....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Romancier américain né en 1936 à New York ( Bronx ), Don Delillo est devenu-au fil des années- un auteur culte.Il aborde des thèmes récurrents tels que la mort, l'angoisse et la langage.

Avec " L'homme qui tombe "; c'est du 11 septembre 2001 dont il est question et plus globalement de la désespérance humaine.
Keith Neudecker est un survivant, extrait de la tour nord, le visage en sang. Tel un zombie, il se traîne chez son ex-femme dans une quête de reconstruction.
Alors que le pays est KO et découvre sa vulnérabilité; les personnages du roman affichent leurs failles.
Une vision cynique de la vie humaine au travers un artiste de rue; " L'homme qui tombe ". Un spectacle qui mime la désespérance humaine; le souffle ultime et fugace d'un corps et ce qu'il contenait".
Des valeurs qui s'effondrent ; " On lui avait appris à croire que la religion rend les gens dociles".

J'avoue ne pas avoir bien compris le sens profond de ce roman. L'auteur nous embarque dans des symboliques opaques difficiles à décoder.
Beaucoup d'introspection chez les personnages. Une impression de pesanteur; on flotte pour ne jamais véritablement atterrir.
Un constat plutôt mitigé qui ne me donne pas véritablement envie d'en découvrir davantage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 août 2008
On a connu cet auteur sous un meilleur jour. Là vraiment c'est difficile à suivre, récits intriqués, le livre vous tombe des mains. Dommage pour l'achat.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'homme qui tombe
L'homme qui tombe de Don DeLillo (Broché - 6 octobre 2012)
EUR 7,10

Outremonde
Outremonde de Don DeLillo (Poche - 4 mars 2003)
EUR 14,70

Americana
Americana de Don DeLillo (Poche - 4 avril 2000)
EUR 10,00