undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles44
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 août 2010
J'ai appris à connaître les romans de Laurent Gaudé avec "La Mort du Roi Tsongor". Depuis, j'attends la sortie de ses nouveaux romans avec impatience et ne parviens pas à être déçue. Bien au contraire ! Il réussit toujours à surprendre.
"Ouragan" nous rappelle Katrina, survenu il y a cinq ans en Louisiane.
La peinture des personnages du roman est toujours aussi fine, précise et profondément humaine : chaque individu, au coeur de la catastrophe, est confronté à sa propre existence, son histoire personnelle. Cependant, chacun réagit différemment et le courage ou la lâcheté se distribue entre eux de manière tout à fait inattendue et va à contre-courant des idées pré-conçues que l'on peut avoir en cours de lecture.
Encore une belle et émouvante surprise que ce dernier roman...
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2010
Je sors à peine de cette histoire et je suis encore remplie de son émotion.
Quelle plume ! Elle s'affine au fil des oeuvres pour aller à l'essentiel.
La galerie des portraits est très riche, notamment la vieille femme qui ouvre et ferme l'oeuvre.
Le point de vue change à chaque paragraphe, aussi les personnages ne se découvrent-ils qu'au fur et à mesure et Gaudé parvient magistralement à maintenir notre curiosité.
Ce livre nous offre en outre une image très contrastée et colorée de l'Amérique, avec sa magie environnante mais aussi ses nombreuses contradictions.
Je n'en dis pas plus, à chacun de s'en nourrir.
La vie et la mort sont aussi largement abordées, objets de bien de réflexions implicites.
L'ouragan et la proximité de la mort font naître des réactions inattendues chez les protagonistes.
Le courage et la dignité ne sont pas toujours là où on les attend...
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2011
La Nouvelle Orléans, tragiquement frappée par l'ouragan Katrina en
2005, est coupée du monde. C'est un huis clos tragique... Face au danger
et devant l'imminence de la mort, la vie des hommes prend alors toute
son importance. C'est l'heure des choix vitaux et primordiaux...
Alors qu'il la fuit depuis 6 ans, Keanu Burns décide de revenir sauver Rose, la femme qu'il aime.
Oubliès et livrés à eux mêmes, que vont faire les prisonniers comme Buckeley, Boons ou Tush ? Devenir des pillards sanguinaires dans la ville en chaos ou en profiter pour s'enfuir et repartir de zéro ?
Et il y a aussi la fière et "presque centenaire négresse", Josephine Linc. Steelson, voix incantatoire, témoin du racisme des hommes blancs mais qui garde la foi en son peuple...
Cette tornade est-elle un châtiment divin ou une mise à l'épreuve ? Un révérend devient fou à essayer de comprendre le message de Dieu. Doit il sauver les habitants de la Nouvelle Orléans ou bien continuer à les punir ?
Et il y a les alligators... par dizaines... féroces et affamés... qui envahissent lentement les rues de la ville pour traquer et dévorer les hommes perdus et abandonnés...
Laurent Gaudé nous fait suivre ces quelques personnages dans une ville dévastée. L'écriture est riche et pétrie d'humanité ; le style ample est parfois lyrique mais toujours émouvant. Le lecteur se laisse magnifiquement emporter...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juin 2011
Laurent Gaudé a fait d'un fait dIvers un magnifique roman où nous vivons la durée de l'ouragan l'histoire d'une dizaine de personnes à qui cette terrible tempête va être ou non fatale.
joséphine, négresse depuis bientôt cent ans a ouvert sa fenËtre et humé l'air qui sent " la chienne " et elle en a connu des tempêtes depuis qu'elle est sur terre mais celle-ci sera pire que les autres .....
Rose , seule avec son enfant, est loin de se douter que Keanu, l'homme qui l'a quitté va affronter la tourmente pour venir la rejoindre ....
Les neuf prisonniers dont les gardiens ont déserté leur poste vont-ils résister à l'eau qui monte dans les cellules ....
c'est dans le décor d'apocalypse d'une ville abandonnée que Laurent Gaude met en scène des personnages qui se croisent et qui vont chacun à leur manière à la rencontre de leur destin.
un roman que l'on ne peut oublier tant il est fort, puissant ...... comme l'ouragan.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Au cœur de l'ouragan Katrina, des destins se croisent, des personnages qui n'auraient jamais dû se rencontrer vont se retrouver, se perdre, renaître, ou... mourir. La quête de Keanu, quittant une autre catastrophe (l'explosion d'une plate-forme pétrolière au large du Texas) pour en rejoindre une autre, celle de la Nouvelle-Orléans, est émouvante. Après avoir quitté sa femme Rose et son fils Byron, six ans plus tôt, il revient sur les traces de son passé en quête d'un pardon auquel pourtant il ne croit guère. Va-t-il les retrouver dans ce maelstrom où plus aucun repère ne fonctionne, où les tabous de classe et de sexe se sont brutalement effondrés ? Et Joséphine, la vieille négresse presque centenaire, que va-t-il lui arriver ? Contrainte d'abandonner sa maison, elle va errer dans la ville, sans trop savoir (ou ne sachant que trop !) ce qu'elle trouvera au bout du chemin. Et pourtant, grâce à elle, qui ne croyait plus trop à la vie, plusieurs personnes vont être sauvées. Bien d'autres personnages parcourent cette histoire, merveilleusement racontée selon un procédé narratif (on pourrait parler de "montage" ou de "collage") qui ne laisse jamais l'ennui s'installer. Une très belle écriture, des personnages attachants, au-delà de la notion de bien et de mal, car dans une catastrophe d'une telle ampleur la morale n'a plus cours. Laissez-vous emporter par la vague Gaudé...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 10 septembre 2010
`Ouragan' est un livre choral se situant à La Nouvelle-Orléans: une dizaine de personnages, qui n'ont pas pu ou pas voulu quitter la ville, vont se croiser ou se rencontrer; il y a Joséphine Linc. STEELSON `négresse depuis presque cent ans' et fil conducteur de l'histoire, Rose et son fils de 6 ans `bâtard de la vie', son ex, manutentionnaire sur une plateforme pétrolière, des prisonniers: BUCKELEY et ses acolytes d'un côté, TOCKPICK et les siens de l'autre, un révérend en mal d'épreuve... Le tout dans le contexte apocalyptique du passage de l'ouragan KATRINA.
Comme le dit Laurent GAUDÉ : `Pour mes personnages, l'ouragan sera à la fois un cataclysme et la révélation d'une force qu'ils ne soupçonnaient pas.'
Le roman est court (189 pages), le rythme haletant, on ressent l'urgence et la folie de la nature mais aussi celle des hommes, habitants de la Louisiane, pour qui rien ne sera plus comme avant.

NB : Après Apocalypse bébé de Virginie DESPENTES, c'est le deuxième roman de cette rentrée littéraire que je lis dans lequel l'auteur s'exprime à la première personne pour chacun de ses personnages. Serait-ce une nouvelle tendance ?
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2010
Un Laurent Gaudé réussi, et comment ne pourrait-il l'être? Je ne comprends pas certaines critiques qui se permettent de juger ce roman et de lui coller une étiquette rapidement grâce à deux citations de 5 mots en moyenne...
Une roman qui fait le tour de quelques âmes qui font face à l'horreur, chacune à sa façon ; des descriptions "gaudéennes", poétiques, fines, noires.
Cependant, je mettrais quelques points de suspension pour le fil de l'histoire, ce qui lie LES histoires internes : l'ouragan certes, mais le fil reste ténu et peu plausible parfois. Cela n'empêche pas quelques heures de plaisir à la lecture de ce roman!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2010
Que pourrai-je ajouter au concert de louanges des précédents commentaires ?Inutile de résumer à nouveau ce que la violence des éléments de la nature déchainée se rit du destin de nous autres, petits hommes !
Pourquoi ce roman me fait-il irrésistiblement penser à William Faulkner dans "Le bruit et la fureur" ? Sans doute la violence des sentiments, la vieille Amérique des bayous, une atmosphère particulière...En tout cas, c'est un compliment. Et comme les autres romans de Gaudé, aucune déception de ma part. J'espère retrouver très vite cet auteur!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un véritable film catastrophe. Vous savez, comme dans 2012 ou Le jour d'après, ces fins du monde où l'homme devient un loup pour l'homme parce qu'il n'est plus question que de survie au milieu du chaos. Si Ouragan de Laurent Gaudé fait penser à un film apocalyptique, c'est parce qu'il a faculté d'évoquer, par la plume, des scènes qui prennent littéralement vie sous nos yeux. Une différence de taille, tout de même, les blockbusters précités ne sont que du divertissement conçu à grand coups de technologie numérique et de mise en scène pyrotechnique, là ou l'écrivain n'utilise que les sentiments humains et un style hors du commun, proche de la tradition orale noire, "effets spéciaux" autrement plus efficaces que n'importe quelle machinerie hollywoodienne à laquelle ne manque qu'une toute petite chose : une âme. Le roman choral qu'a imaginé Gaudé lui permet d'explorer toutes les facettes du comportement de cet animal que l'on appelle l'homme, dans des situations extrêmes. Certains personnages marquent davantage que d'autres, mais en croisant habilement leurs destins, dans une Nouvelle-Orléans dévastée et sous les eaux, il accentue encore les réactions paroxystiques et révèlent les vraies natures des uns et des autres, entre le bien et le mal. Il y a quelque chose de biblique dans ce déluge où la vie et la mort dansent une sarabande effrénée, joue contre joue. Quand les digues cèdent, la folie s'installe dans ce roman fiévreux et certains lecteurs reprocheront peut-être à l'auteur d'en faire trop dans la description éruptive de douleurs et de violences polyphoniques où chaque personnage aura rendez-vous avec son destin. C'est oublier qu'on n'arrête pas un fleuve en crue et que des volets fermés ne peuvent rien contre une tornade. Et c'est bien de cela qu'il s'agit, d'un livre qui vous agrippe dès ses premières lignes et ne vous lâche plus. Comme un ouragan.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2010
Après "Le soleil des Scorta", "Eldorado", "Ouragan" nous emporte par sa puissance littéraire. La Louisiane, l'Ouragan dévastateur qui cinq ans après laisse des traces dans la chair même de cet état, mais aussi et surtout les gens, leurs petites vies et les conséquences de cet ouragan sur leur vie...
Laurent Gaudé confirme un vrai talent d'écrivain. Bravo Monsieur Gaudé, ce livre est éblouissant, et s'inscrit dans une oeuvre qui commence à compter dans la littérature française.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
6,10 €