undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles5
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

TEMPLE DE LA RENOMMEEle 18 mai 2009
Quel bonheur de lire un conte à mes enfants aussi bien écrit. La musique des mots et la richesse du style est déjà un grand bonheur en soi et fait du bien aux oreilles (aux miennes comme à celles de mes enfants).
De plus, les illustrations sont à tomber. M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E-S!!!!!
Et tout comme la beauté de la langue, c'est beau pour les grands comme pour les petits yeux.
L'histoire se passe au fond de la mer dans un royaume où règne un roi, veuf, et ses 6 petites sirènes charmantes dotées de voix merveilleuses.
Leur rêve, découvrir le monde des hommes qu'elles ne peuvent réaliser qu'à l'âge de 15 ans... Les 5 sœurs ainées découvrent le monde des hommes et en ramènent des récits merveilleux mais toutes au bout d'1 mois finissent par penser que rien ne vaut le monde d'en bas.
Quand vient le tour de la petite sirène, elle a la joie de découvrir un grand voilier et par le hublot elle aperçoit une foule de personnes élégantes dont la plus belle de toutes était un jeune prince aux grands yeux noirs. Mais une tempête se lève et le bateau coule. La petite sirène sauve le jeune prince en lui maintenant la tête hors de l'eau et en allant le déposer sur le rivage. Ce dernier, inconscient, ne s'aperçoit de rien mais la petite sirène lui a sauvé la vie. La petite sirène est tombée amoureuse de son prince et se résout à rendre visite à la méchante sorcière de la mer pour qu'elle transforme sa queue en 2 jambes. Cette opération est possible mais irréversible et la sorcière la prévient que ses pas seront si douloureux qu'elle aura l'impression de marcher sur des lames de rasoir. La petite sirène accepte néanmoins même si en paiement elle doit lui donner sa voix.
Elle est recueillie par son beau prince qui l'aime comme son amie mais pas comme sa femme. D'ailleurs il rencontre la fille du roi voisin et il l'épouse. La petite sirène est là à la noce pour tenir la robe de la mariée. Le soucis c'est que la sorcière avait prévenu: si le prince l'épousait elle aurait la vie éternelle mais si tel n'était pas le cas, elle mourrait. Son dernier recours: le tuer avant le lever du soleil et ainsi redevenir sirène mais elle ne fait pas ce choix et devient écume...

J'adore. C'est magnifique.
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une petite sirène illustrée par le grand Bilibine, à réserver toutefois aux nostalgiques, à cause du cachet ancien et poétique des illustrations qui pourraient dérouter les petits lecteurs d'aujourd'hui.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2016
J'ai choisi cet album pour faire découvrir à mon fils de 4 ans la véritable histoire de La Petite Sirène tirée du conte d'Andersen. Le texte est fidèle, la taille de l'album cartonné souple et en papier glacé adaptée pour un petit enfant et pratique à tenir pour lire, les illustrations sont magnifiques. Par contre, cet album conseillé à partir de 3 ans n'est pas adapté pour cet âge. C'est trop long et un peu compliqué à comprendre pour un enfant de cet âge. Je déplore qu'il n'existe que des versions édulcorées pour les plus jeunes. Il faudrait des versions intermédiaires basées sur les véritables textes des contes classiques (pas les versions niaises) mais avec des textes simplifiés pour les plus petits. Je recommande donc cette version mais à partir de 5/6 ans.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
« En pleine mer, l’eau est toute bleue, comme les pétales des bluets, et si transparente qu’on dirait du cristal. Et quelle profondeur ! Il faudrait poser l’un sur l’autre un nombre infini de clochers, pour que le dernier pût montrer sa pointe au-dessus des eaux. C’est tout au fond que vivent les sirènes. » Alors, pourquoi une petite sirène de quinze ans à peine vint-elle a quitter ce royaume enchanté ?
Le célèbre conte d’Andersen, donné ici dans sa version d’origine, est magnifiquement illustré par Bilibine (1876-1942), dont les décors sont riches de symboles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2013
Belles images, texte moyen, c'est pas terrible . . . . . . . . . . . . . .
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

4,95 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)