undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 novembre 2013
Enfin un livre sur la lenteur ! C'est rare. A lire avec attention en ces temps où la lenteur est signe d'inadaptabilité.
Pierre Sansot a une plume magnifique; il faudrait plus de textes dans ce genre-là.

A apprécier à sa juste valeur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 janvier 2003
D'un tel livre, atypique, il est plus facile de dire ce qu'il n'est pas que ce qu'il est. Ce n'est pas un livre de conviction. Convaincre autrui viendra peut-être un jour à l'idée de l'auteur, quand il aura déjà réussi à se convaincre lui-même. Quel meilleur sentiment que le doute pourrait s'associer à la lenteur ? Ce n'est pas un livre réformiste. Contre le "productivisme, etc.", l'auteur ne propose pas d'autres "ismes" opposés, qui sous d'autres oriflammes en guise de peaux, ne sont que les mêmes expressions d'angoisses dévorantes. Et quel autre sens que le goût nécessite une sereine lenteur ? Ce livre n'est pas un livre de savoir-vivre. C'est déjà une tâche suffisamment complexe à l'auteur sans y ajouter un tréma. D'ailleurs si la lenteur permet le savoir, ou permet de vivre, n'est-ce pas trop demander qu'elle permette les deux dans une seule existence ? Enfin ce livre n'est pas d'actualité. Il est du passé, lenteur oblige. Or quelle est la seule promesse de la lenteur, sinon celle du temps perdu (retrouvé) ? Il s'agit peut-être simplement de mélancolie, utile à l'âme, mais inutile à l'esprit (sauf pour celui qui voudra en meubler des espaces nouveaux).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 août 2011
J'ai trouvé cet éloge séduisant et j'ai apprécié de lire ce livre sur les bancs d'un jardin public et urbain, en écoutant passer le temps (bruits d'enfants, d'oiseaux, de véhicules). Lenteur oui, mais très tonique...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
19 sur 27 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 janvier 2001
Dans cet ouvrage réside une oeuvre relativement complète sur le thème de la lenteur, malgré une "methode américaine" relativement décevante pour un auteur français amateur de littérature classique, en ce sens où l'auteur prodigue des conseils, énumérés et classés selon une méthode prétendue implacable, à la manière d'un "le pouvoir de persuasion" ou "l'art d'avoir toujours raison", des recettes pour mieux vivre, mieux survivre ou mieux profiter. Un titre prometteur mais néanmoins décevant, car l'auteur prône trop facilement ses convictions plutôt qu'un esprit critique sur le monde urbain actuel et qu'une ouverture d'esprit sur une manière plus simple de vivre, plus "lente". En outre, il est aussi décevant dans la mesure où on aurait pu s'attendre à un traité relativement objectif, à la manière d'une étude scientifique -dans le sens sociologique voire philosophique du terme- alors qu'on est en présence d'un éloge de la vie rurale (ainsi que d'une courte initiation à l'art de l'oenologie) ; ou à l'expérience d'un homme, mais à défaut de développer ou de chercher plus en profondeur, l'auteur nage en surface, divague, et l'essai finalement s'apparente plus à un produit marketing qu'au produit de longues heures de travail, et l'ensemble déçoit. Là où un anticonformiste latent espérerait trouver un essai lucide et peut être légèrement virulent envers les partisans de la vie "productive" et de la nouvelle économie, de la société médiatisée et du "cybercapitalisme", il n'y trouvera que... lenteur. D'esprit, malheureusement, car l'auteur est prompt à nous rappeler ses convictions de bon vivant, de buveur de vin et de français "du terroir".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 décembre 2014
j'ai pris ce livre à la médiathèque, comme il m'a plu, je l'ai offert à une amie qui n'est pas une hyper active
un rien l'occupe
si vous êtes de ces heureux élus qui prennent le temps, ne vous privez pas de cette lecture; elle vous réconfortera:
VOUS N ETES PAS SEUL...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
ELOGE DE LA LENTEUR
ELOGE DE LA LENTEUR de Carl Honoré (Poche - 21 août 2013)
EUR 5,99

Les gens de peu
Les gens de peu de Pierre Sansot (Broché - 30 mars 2009)
EUR 10,50

Poétique de la ville
Poétique de la ville de Pierre Sansot (Poche - 3 septembre 2004)
EUR 11,50