undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Un monde de voleurs
Format: PocheModifier
Prix:9,15 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 novembre 2014
La critique postée ici par Kaliban pointe avec lucidité les qualités du livre : l'évocation très réussie du contexte historique et géographique (le Sud des États-Unis en pleine période de prohibition et de ruée sur l'or noir). En revanche, ce roman - le sixième de la carrière de James Carlos Blake - souffre d'une construction un peu bâclée et de personnages trop schématiques.
Au niveau de la construction, et contrairement à ses précédents livres, on a ici affaire à un schéma très prévisible, des péripéties un peu répétitives (les évasions, les hold-up...) et un dénouement expédié en 10 pages, comme pour en finir avec un problème dont on n'arrive pas à se dépatouiller ou comme pour mieux montrer que ce qui intéressait l'auteur, c'était de nous décrire cette époque troublée plus que de raconter une histoire. L'histoire en question est d'ailleurs assez banale, vaguement inspirée de celle de Bonnie and Clyde.
Les personnages, quant à eux, sont trop simplistes pour devenir vraiment attachants. Mon sentiments et qu'il y a trop de personnages importants pour un si petit livre : entre le héros, sa famille, ses maîtresses et le méchant, on en compte au moins 8 pour un volume de 330 pages. Résultats, des caractères originaux sont ébauchés sans arrêt mais disparaissent trop vite ou ne font que de brèves apparitions. Quant aux cinq protagonistes principaux, leur profondeur psychologique est à peine creusée. Enfin, dernier détail un peu agaçant, la mécanique est tellement huilée qu'elle en devient totalement artificielle : l'un des héros est grièvement blessé, aussitôt l'on trouve un médecin déchu qui, comme par hasard, s'est spécialisé dans l'aide aux truands en cavale; les coups de chance et les coïncidences heureuses ponctuent régulièrement l'action. Jamais de grain de sable, hormis dans les dernières trente pages, où l'hécatombe donne l'impression que l'auteur cherche un moyen de se débarrasser de certains de ses personnages devenus encombrants..
En conclusion, le livre est agréable à lire, il plaira certainement à ceux qui découvrent cet auteur, mais James Carlos Blake nous a habitué à tellement mieux ! Je pense notamment à "Crépuscule sanglant" ou aux "Amis de Pancho Villa".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Suite à un hold up raté, le jeune Sonny Loomis LaSalle se retrouve en prison. Là, il tue accidentellement un gardien qui s'avère être le fils unique du flic le plus cruel de Louisiane John Isley McCabe dit John le Macabre. Condamné à trente ans de travaux forcés, il parvient à s'évader. Après avoir retrouvé Buck et Russell, ses deux oncles, ils partent plus à l'ouest mener l'existence aventureuse de gangsters. Cependant, John le macabre fera tout pour se venger...
James Carlos BLAKE excelle dans ces récits de hors la loi épris de liberté uniquement guidé par leur goût de l'argent facile et des filles. De fait, le jeune Sonny et ses deux oncles nous sont très sympathiques au contraire des forces de l'ordre qui apparaissent souvent incompétentes, injustes voire sadiques.
UN MONDE DE VOLEURS est un roman particulièrement bien documenté sur les Etats-Unis au début du XXème siècle. Les conditions de détention extrêmement pénibles du pénitencier d'Angola sont bien décrites. La vie de plaisirs dans le Vieux Carré de la Nouvelle Orléans, entre bars et bordels, est également évoquée. De même, le départ de Sonny et de ses oncles vers le Texas permettent d'aborder l'industrialisation forcenée des villes minières ou pétrolières.
Un roman divertissant et très plaisant entre western moderne et récit picaresque.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Crépuscule sanglant
Crépuscule sanglant de James-Carlos Blake (Poche - 14 mars 2007)
EUR 10,65

Les amis de Pancho Villa
Les amis de Pancho Villa de James-Carlos Blake (Poche - 17 juin 2005)
EUR 9,15

Red Grass River
Red Grass River de James Carlos Blake (Broché - 10 juin 2015)
EUR 9,00