undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles16
4,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 février 2006
L’histoire aurait pu être quelconque, un jeune homme blanc amoureux d’une jeune fille noire. Un amour défendu par la loi et les règles de « savoir vivre ». Seulement l’opprimé, le discriminé est blanc , il est le descendant d’une longue lignée d’esclave blancs soumis par un peuple à la peau noire. Le lecteur est obligé tout au long du récit à penser différemment avec cette autre régle du jeu. Un très bon livre traitant du racisme autrement et obligeant à porter un regard neuf sur cette partie de l’histoire
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je me suis longtemps demandé si j'allai parler de ce roman, car je ne savais pas si j'arriverai à faire passer l'émotion qu'il m'a transmis. Entre Chien Et Loups est un roman magnifique, vraiment.
J'ai décidé de vous en donner mon avis aujourd'hui car je pense que franchement, c'est un livre à lire, si ce n'est pas déjà fait.
Le livre parle du racisme que les Noirs ressentent vers les Blancs, et inversement. La haine, l'amour, toutes les émotions intenses de la vie humaine sont retranscrites ici pour nous émouvoir. Et ça fonctionne.
Il y a tellement de peines, d'hostilités, d'horreurs dues aux pensées noires des protagonistes sur la couleur de peau que tout est vraiment prenant.
Et c'est parmi ce paysage de ténèbres et de noirceurs qu'une histoire d'amour irréalisable vas éclore. Sephy et Callum, deux amis d'enfance, deux âmes liées, deux cœurs ligotés vont s'aimer, bravant tous les dangers.
Ce qui est remarquable, c'est qu'ils passent au-dessus de tout, leur amour est si puissant que rien ne pourrait le détruire. Pourtant, la méchanceté gratuite, les menaces, la tromperie, tout ce la va faire basculer le couple dans un enfer de mal-être.
Le mal offert par la jalousie des autres et leur jugement va réussir à avoir raison de la flamme qui brulait les essences de Sephy et Callum, nous tirant quelques larmes.
C'est un livre à lire, mais pas seulement pour se dire que c'est un livre de plus sur le racisme entre les Hommes, car ce dernier est bien présent et trop odieux. C'est livre à lire, juste pour ouvrir un peu plus les yeux sur le monde teinté de noir qui nous entoure.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2011
Ce premier tome de cette série met en place un monde différent de celui dont on peut avoir l'habitude. En effet, ici, le pouvoir, la richesse sont réservés aux noirs. Les blancs, autrefois esclaves sont libres mais demeurent pauvres, démunis et opprimés. C'est un peu comme si le monde tournait à l'envers. Les différences entre noirs et blancs sont vraiment marquées, les écoles supérieures sont réservées aux noirs, les policiers sont noirs, les politiciens sont noirs mais les délinquants sont blancs !

Maintenant que le décor est planté, faisons la connaissance de Callum et Sephy : Elle est noire, fille d'un grand diplomate. Il est blanc et il est brillant : il vient de réussir le concours d'entrée de l'école prestigieuse qui est normalement destinée aux noirs. Callum est Sephy sont des amis d'enfance, et leur amitié perdure malgré les interdictions de leurs familles.
Leurs 2 familles sont brisées. Elles ont beau être l'une noire et l'autre blanche, elles sont brisées, toutes les deux. Ces deux familles que tout oppose vont œuvrer chacune de leur côté pour amener ce livre vers sa conclusion. Callum et Sephy sont tels deux bouées abandonnées au milieu d'un océan déchaîné. Seront-ils le trait d'union qui manque à ce monde, ou bien l'allumette qui le consumera ?

Le livre est constitué d'une alternance des deux points de vue principaux : celui de Callum et celui de Sephy. C'est comme si l'auteure avait voulu que le monde soit ou tout blanc, ou tout noir, mais que malgré tout, les deux couleurs ne peuvent exister l'une sans l'autre, ne peuvent cesser de se mélanger.

Le thème du racisme est omniprésent dans ce livre et on voit combien l'intolérance peut entraîner des conséquences catastrophiques. Quand cette intolérance est mêlée de terrorisme, cela va encore plus loin...

J'ai vraiment adoré ce livre qui présente, sous un angle vraiment original, les concepts difficiles de racisme, de terrorisme, de la différence.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je l'ai lu il y a des années et ce livre est resté gravé dans ma mémoire.

Imaginez un monde où règnent les Primas et où les Nihils sont quasiment leurs esclaves. Sephy est une Prima, issue d'une famille importante et extrêmement riche. Avec tout ce que cela comporte : un père toujours absent, une mère qui cache sa détresse dans l'alcool et une soeur qui préfère éviter le cocon familial. Alors Sephy se tourne vers son meilleur ami, le fils d'une domestique, Callum. Mais Callum est un Nihil et cette amitié est vue d'un mauvais oeil.

Lorsque quelques brillants élèves sont acceptés dans les écoles réservées aux Primas, ils vont devoir faire face à la dure réalité des discriminations sociales.

Un livre pour adolescent? Oui mais pas que. Les adultes apprécieront la profondeur de l'univers de Malorie Blackman. Ce monde a beau être une fiction, il trouve pourtant des échos en chacun de nous. Certains passages peuvent être assez violents, d'autres bouleversants.

C'est une magnifique saga sur le racisme, un hymne à la tolérance. On ne peut pas lire ce roman sans être touché

Tome 2 La couleur de la haine
Tome 3 Le choix d'aimer
Tome 4 Le retour de l'aube
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2010
C'est un peu un Roméo et Juliette modernisé sachant que les deux protagonistes ne peuvent pas vivre leur amour comme ils le souhaitent. Néanmoins ce n'est pas juste une histoire d'amour banale parmi tant d'autre; on y retrouve à l'intérieur un beau message qui lutte contre le racisme et la soif de pouvoir. Callum est mon personnage préféré; j'aime son caractère plutôt calme et patient, et il est tellement courageux que ça en est effrayant parfois !
Malorie Blackman joue avec nos émotions, et c'est chose gagnée puisque j'ai pleurée plus d'une fois ! (je suppose que je ne suis pas la seule) Elle a réussit à faire de son œuvre un best-seller et c'est mérité ! Les autres livres qui suivent sont excellent aussi, mais j'ai quand même un préférence pour le premier (ceux qui ont lu le livre comprendront plus facilement pourquoi, je pense :P)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2007
Cette histoire fait vraiment réfléchir... elle traite surtout le racisme (seulement, ici, les blancs en sont les victimes)mais aussi d'autres sujets comme la justice, par exemple .
Il y aussi l'histoire d'amour émouvante entre Sephy, noire et fille du premier ministre, et Callum, blanc.
Ce qui m'a le plus plu dans ce merveilleux livre, c'est que l'on avait tantôt le point de vu de Callum, tantôt celui de Sephy. On a donc un aperçu des différents cadres de vies des deux personnages, qui sont très différents.

Ce livre invite définitivement au débat...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
« Entre chiens et loups » c'est l'histoire d'un monde différent du notre (quoique...). Un monde scindé en deux... D'un côté les noirs (les primas) sont riches et tout puissants et de l'autre, les blancs (les nihils) sont pauvres et soumis. Le racisme, et la haine qui en découle sont présents à chaque coin de rue.

C'est dans ce contexte que nous faisons connaissance avec Stephie, une prima, fille de ministre et Callum, un nihil, fils de rebelle... Leur amitié d'enfants va se muer petit à petit en une innocente complicité, pour enfin se transformer en sentiments plus profonds. Malheureusement le monde dans lequel ils vivent ne leur permet pas d'être amis, alors encore moins de vivre leur amour ! Ils vont devoir se battre pour affirmer leurs choix, et prendre de terribles décisions...

Que dire de ce roman... Waou ! Je viens de le refermer et mes yeux sont encore humides... En effet, ce livre m'a ému aux larmes !

Malorie Blackman traite ici d'un sujet sensible : le racisme, mais également de la corruption de la justice, des inégalités entre classes, du terrorisme... Elle le fait avec beaucoup de finesse et de doigté. J'apprécie beaucoup son style, et j'ai adoré que le récit soit narré à la 1ère personne du singulier. L'alternance des points de vue de Stephie et de Callum nous permet de vivre cette histoire en nous positionnant des deux côtés de la barrière. J'ai trouvé cela très intéressant.

Pour conclure, « Entre chiens et loups » est un vrai Coup de Caeur pour moi ! Un véritable plaidoyer contre le racisme. Mais également, une histoire d'amour hors du commun... Magnifique... Bouleversante... Seuls contre tous...!

Pour info, cette série qui était une trilogie au départ, compte en fait un 4ème tome.

T1 : Entre chiens et loups

T2 : La couleur de la haine

T3 : Le choix d'aimer

T4 : Le retour de l'aube
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2006
D'accord, bravo pour le thème, le racisme, et la façon dont il est traité avec cette remarquable idée du renversement (les Noirs dominants, les Blancs dominés). L'histoire d'amour à la Roméo et Juliette... de quoi captiver les ados, qui vont adorer. Mais quelle violence pour un livre jeunesse !!! C'est un livre à sensations, ça, pas de problème...!!! On ne peut pas le lâcher, on veut savoir la suite, d'horreurs en horreurs... non sans un certain sentiment de voyeurisme malsain, finalement... Je reste perplexe... Un roman qui invite au débat, en tout cas.
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2015
C'est pas compliqué c'est mon livre préférer depuis le collège, je l'ai dévorer une bonne quinzaine de fois et je ne m'en lasse pas, ce livre est juste magnifique et parfaitement bien écrit, j'ai rigoler, j'ai pleurer, j'ai été choquer et j'ai surtout été absorber par ce livre, à la première lecture je l'ai dévorer comme je n'avais jamais dévorer un livre de ma vie, je l'ai lu sans m'arrêter du début à la fin au point d'oublier de manger.
Bien que plus du tout intéresser par les romances fille/garçon depuis le collège -trop de cliché, de fille chiante au possible ou de triangle amoureux tellement prévisible qu'on a envie de se couper le bras avec une cuillère tellement tout est niais- je peu le relire sans le moindre ennuis ou soupir donc oui je recommande ce livre a tout le monde sans la moindre hésitation !!
Cependant je n'ai pas du tout aimé les suite car pour moi rien n'égale le premier, j'ai d'ailleurs depuis bien du mal a trouver un autre livre aussi passionnant, résultat j'ai une cinquantaine de livre inachevée sur mes étagères..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai choisi ce livre grâce au titre qui m'a interpellé. Les primas sont les hommes qui ont le pouvoir ce sont les personnes noirs, les blancs sont eux les Nihils qui sont les plus pauvres. Bien que les Nihils ne soit plus des esclaves leur vie est très difficile. Sephy est une primas, Callum un Nihil et ils sont amoureux l'un de l'autre depuis des années.
Dès le début du livre j'ai été tout de suite entrainé dans l'histoire. Je pensais que c'était un livre gentillet, pour comprendre l'esclavage et surtout l'inégalité de l'humanité. Mais finalement ce livre va plus loin, les personnages sont réalistes, l'histoire est tout simplement magique, l'amour entre ces deux personnes vous transporte. J'ai meme versé une larme.
Je le conseil vraiment à tous, dès 14 ans.
Un très bon livre qui est suivit de trois autres appelé « La couleur de la haine » puis « Le choix d'aimer » et enfin « Le retour de l'aube ».
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)