Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une vision pragmatique de l'après pétrole, 20 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
Enfin un livre clair, concis et argumenté sur cette fameuse future pénurie de pétrole ! Où l'on apprend les innombrables usages de l'or noir, ses implications dans notre vie quotidienne, les tenants et aboutissants du marché mondial du pétrole et, enfin, les possibles scénarios de la décroissance de l'offre pétrolière.
Edifiant, réaliste, et pragmatique. Il existe des solutions viables et le plus grand mérite du livre est bien de nous en faire prendre conscience !
A lire absolument !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


57 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les échos, critique de Denis Cosnard, 19 avril 2005
Par Un client
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
Les Echos du 3 mars 2005 - Page 15 - Idées
LA VIE APRÈS LE PÉTROLE
Livres
Fin du pétrole : il est temps de se préparer
La quantité de brut disponible va être divisée par deux en cinquante ans, provoquant des bouleversements comparables à la révolution industrielle.
Et revoici le baril à 50 dollars ! Simple accident conjoncturel, lié à la guerre en Irak, au boom de la demande chinoise ou au sous-investissement des années passées ? Non, répond Jean-Luc Wingert. Pour cet ingénieur et consultant, nous connaissons probablement les premières secousses annonciatrices de la disparition du pétrole.

Bien sûr, la fin de l'or noir n'est pas pour demain. L'histoire de cette matière première durera probablement trois siècles, et nous ne sommes qu'à la moitié de cette période, estime Jean-Luc Wingert dans son ouvrage à la fois pédagogique et très stimulant. Il ne faut pas croire pour autant que nous avons un siècle et demi de tranquillité devant nous, puis que la production chutera brutalement.
Selon l'auteur, le scénario le plus probable est au contraire qu'après avoir progressé plus ou moins régulièrement pendant 150 ans, l'offre mondiale de brut diminuera ensuite peu à peu. Nous serions aujourd'hui tout près du sommet de cette courbe en cloche. Il devrait être atteint « entre 2010 et 2020, avec 2015 comme année moyenne », écrit Jean-Luc Wingert, qui vulgarise ici les travaux d'un groupe de géologues indépendants. En particulier ceux du Français Jean Laherrère, qui signe la préface.
Que faut-il faire ?
Dans cette hypothèse, la production va encore augmenter quelques années. Mais pas aussi vite que la demande. D'où un début de pénurie, et une hausse des prix dont l'augmentation actuelle ne fait sans doute que donner un avant-goût. Une fois passé le pic, la quantité de brut disponible pourrait décliner à un rythme de 2 % l'an. Soit une division par deux en cinquante ans. Une chute qui « va provoquer des bouleversements d'une ampleur comparable à ceux de la révolution industrielle ».
Pareille prédiction pose au moins deux questions. D'abord, la menace est-elle sérieuse ? Il y a évidemment débat. Les « optimistes » soulignent l'importance des réserves, les progrès technologiques qui rendent exploitables des gisements autrefois inaccessibles... Mais les « pessimistes » ont de solides arguments à leur opposer. Selon ces spécialistes, les quantités de pétrole découvertes ne cessent de baisser depuis 1965.
En outre, les réserves officielles sont très surestimées, ce que tendent à confirmer les révisions à la baisse que viennent d'effectuer Shell et Repsol. Le pic risque donc d'arriver plus vite qu'attendu. La production a d'ailleurs déjà commencé à reculer dans plusieurs pays importants, comme les Etats-Unis ou la Russie. Mais, pour le moment, d'autres ont pris la relève.
Deuxième question : si la pénurie de brut menace à relativement court terme, que faut-il faire ? Jean-Luc Wingert passe en revue les différentes énergies qui pourraient se substituer au pétrole. Aucune ne s'impose vraiment. Même pas le gaz, dont la production pourrait culminer vers 2030. Plutôt un cocktail composé d'énergies renouvelables et de nucléaire. Et surtout, il faudra probablement réviser nos modes de vie. Abandonner les 4 × 4 si gourmands en essence, de même que les gros avions à moitié pleins brûlant du kérosène.
Pour se préparer, l'auteur préconise d'instaurer sans tarder une taxe supplémentaire sur le brut, afin de faire d'ores et déjà baisser la consommation de produits pétroliers et de financer la transition. Pas sûr que cela séduise le grand public. Il n'est pourtant pas le seul, en dehors même des écologistes, à juger que les prix des énergies fossiles restent loin de couvrir tous les coûts (pollution...) qu'elles entraînent.
DENIS COSNARD
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 excellent livre, 1 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
Ouvrage très clair et fort bien documenté, nettement au-dessus du best-seller "Le plein s'il vous plait" de Jancovici et Grandjean à mon avis. On y trouve par exemple une explication détaillée (et inquiétante) de la notion de "nombre d'années de réserves", et pourquoi ce chiffre, souvent utilisé sans aucun recul, n'a pas grand sens. Seule réserve (sans jeu de mots !) : le problème des transports n'est visiblement pas la spécialité de l'auteur, qui accorde un crédit assez infondé à des solutions plus ou moins farfelues (voiture à air comprimé), n'est pas au courant des dernières avancées en matières de batteries (il dit que les voitures électriques actuelles utilisent des batteries au plomb !) et ne semble guère comprendre le fonctionnement des moteurs hybrides. C'est en tout cas ce que je retiens après la lecture d'un autre livre qui explique cela en détail, "Vers la voiture sans pétrole ?" de François Roby, également très recommendable. On ne peut pas être spécialiste de tout...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement exceptionnel, 22 avril 2006
Par 
M. Nicolas Imbert "zecite" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
Enfin un ouvrage écrit par un jeune auteur sur un sujet aussi sensible.

L'ouvrage ne fait pas dans le pessimisme excessif excessif, est très bien documenté et envisage différentes alternatives de développement.

Un excellent travail
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le baril à 70 $..., 26 février 2006
Par Un client
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
... profitez en, ça ne vas durer...
Un livre clair qui permet de comprendre les erreurs de communication rassurante (dans le genre "il y a 40 ans on disait qu'il n'y aurait plus de pétrole en l'an 2000, et il y en a toujours..."), et qui explique clairement le problème et les enjeux, ce qui en fait un des problèmes les plus difficile à admetre pour nos sociétés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 A lire, 15 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
Enfin un livre qui parle de notre avenir avec des données factuelles.
il manque peut être les gaz de schiste qui sont arrivés après et qui vu l'impact économique ne pourrons que bousculer l'écologie.
Avec quel impact ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Très bon livre, factuel et éclairé, 14 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
C'est un livre très documenté, avec beaucoup de données chiffrées. Il permet d'avoir une vision réaliste et précise sur le problème énergétique dans sa globalité. Il sort des sentiers battus de la démagogies et des oui dires.
Seul critique: Les tensions politiques, et futurs conflits que peuvent engendrer la fin du pétrole sont peu évoqués. Ça rend le livre un peu optimiste pour la suite des évènements...

Pour tous ceux qui s'intéressent à la 3ème révolution industrielle qui sera certainement énergétique:
à lire absolument

Clément C.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 édifiant, 9 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles (Broché)
les politiques et la population ne comprennent pas l'importance de l'énergie.
C'est le charbon, le pétrole et le gaz qui ont permis de passer d'une société de paysans à une société d'emplois tertiaires dans laquelle il y a de quoi manger et des produits manufacturés alors que peu de gens travaillent dans l'agriculture ou l'industrie. Les machines travaillent à notre place.
Sans énergie, finit les emplois de service ou l'on gère, soigne, enseigne, gère, communique, cherche, aide... Il faudra remettre tous ces gens dans les champs et les usines.
Et aucune source d'énergie n'est prête et disponible pour remplacer les énergies fossiles bientôt épuisées. Pour le pétrole, le pic de production, à partir duquel on ne sera plus capable de produire suffisamment pour satisfaire la demande, est pour 2020 environ. Alors les prix vont exploser et la crise économique s'amplifier dramatiquement.
Aucune technologie n'est prête pour les remplacer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles
La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles de Jean-Luc Wingert (Broché - 25 février 2005)
EUR 19,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit