Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ca sent la poudre..., 12 avril 2011
Par 
Amazon Customer (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : En ligne de bataille (Poche)
Quatrième de couverture :

La France révolutionnaire vient de déclarer la guerre au monde. Richard Bolitho, promu malgré son jeune âge commandant de l'Hypérion, un navire de ligne, s'initie à la discipline du combat d'escadre : vaste partie d'échecs où entrent en ligne de compte des variables difficiles à contrôler, tels le régime des vents, l'humeur des équipages - ou simplement la peur.

Les Anglais sans perdre de temps organisent le blocus de Toulon tandis que l'amiral Moresby tente d'occuper un îlot stratégique au large des côtes françaises. Après une première tentative désastreuse (Moresby est tué sous ses yeux), Bolitho prend l'affaire en main, ose un coup injouable... et gagne. Mais gagne-t-on jamais à ce jeu où la mort est la rançon de la victoire, et où le succès d'un jour est si vite défait par le temps ?

Ils ont nombreux les auteurs qui nous embarquent dans leurs mondes, leurs aventures, mais rares sont ceux qui le font avec autant de talent qu'Alexander Kent. Dès les premières lignes, l'encre noire sur la feuille blanche s'effacent pour laisser place à la vie à bord d'un navire de guerre de la Royal Navy fin 18ème. On voit la mer, on entend le vent dans les drisses et c'est à peine si les embruns ne nous trempent pas alors que nous observons le paysage depuis la dunette. Les émotions sont toujours aussi fortes et aussi présentes : doutes, amitiés, peurs, bravoure... A l'époque à laquelle la guerre se jouait au bout d'un canon, d'une baïonnette ou d'un sabre d'abordage, à des miles et des miles de leur pays. Ce n'est plus le patriotisme qui guide les hommes, mais l'instinct de survie, l'amour de leur navire, la confiance en leur capitaine ou encore la vengeance de leurs camarades tombés au combat. Encore un roman très puissant de Douglas Reeman alias Alexander Kent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une confirmation, 28 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : En ligne de bataille (Poche)
Ecrit en 1969, il s'agit du second tome des aventures du Capitaine Richard Bolitho après Cap Sur la Gloire, mais c'est le dixième dans l'ordre chronologique.

L'histoire se passe en 1793, onze ans après le premier tome. Le premier février, la France révolutionnaire déclare la guerre à la Grande Bretagne et de facto à d'autres puissances européennes liées par la première coalition, dont l'Espagne.
Bolitho est désormais Capitaine de vaisseau et prend le commandement de l'Hypérion, un vaisseau de ligne à deux ponts, 74 canons et 600 hommes.
Envolée l'indépendance et l'initiative propre au commandement d'une frégate ? Notre commandant trouvera pourtant matière à des exploits individuels.
Parti pour participer au blocus de Toulon, Bolitho va devoir prendre possession d'une île d'une grande importance stratégique avant de rejoindre un débarquement dans un port sous le commandement d'un amiral peu amène.

Nous retrouvons un Bolitho efficace, qui sait juger les hommes à leur juste valeur, faisant de lui un commandant qu'on aime aimer. Certes, l'homme est mis en valeur par quelques subordonnés parfois un peu limités et surtout des supérieurs incompétents, mais c'est lui le héros après tout.
On assiste à des combats tant en mer qu'au sol d'une brutalité sans concession, sanglante et réaliste.
Une femme à bord (dont il va tomber amoureux), la prise d'une île, d'un port, la descente en canot pour un coup de main, on a parfois l'impression de lire un remake des aventures du Capitaine Hornblower; Et bien c'est un compliment.

Au tome suivant : Ennemi en Vue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Terriblement efficace !, 28 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : En ligne de bataille (Poche)
Une histoire linéaire, des personnages bien campés, de l'action, un dépaysement réussi : si ce n'est pas le summum de la littérature, cela reste bien écrit, se lit d'un trait et nous emporte. Même si les scènes de bataille sont assez sanglantes, on peut recommander Alexander Kent aux adolescents.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

En ligne de bataille
En ligne de bataille de Alain Bories (Poche - 4 janvier 2011)
EUR 11,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit