undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

14
3,7 sur 5 étoiles
Les démons de Berlin
Format: BrochéModifier
Prix:11,80 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 août 2012
... jusqu'à la dernière page, un thriller policier à couper le souffle, à 1 mois de la capitulation, chaque rue, chaque détail historique ou géographique est authentique(à l'exception de la Thuringe bizarement placée entre l'Allemagne et l'Autriche(la DDR sans doute ?), une histoire policière à l'intérieur de l'Histoire,impossible à lâcher, rebondissements garantis !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 décembre 2012
Le deuxième opus des enquêtes du Lieutenant Arturo Andrade est un pur bonheur.
La description de Berlin encerclée par les chars russes est sublime et on croise dans cette histoire des personnages comme Hitler, Göring et d'autres dignitaires nazis qui vivent leurs dernières heures.
Un très bon moment de lecture. A recommander.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 juillet 2013
j'ai choisi cette note parce que ce roman réstitue d'une façon très humaine les derniers jours de Berlin , vus par un soldat allemand phalangiste espagnol engagé dans la guerre contre le bolchevisme
ce livre est surtout profondément humain
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 août 2013
excellente lecture. La majorité des personnages ont réellement vécus. Certainement pas dans cette configuration mais dans le fin de la guerre. La vie des berlinois confrontés avec les russes est superbement décrite, on sent les émotions et qui plus est l'histoire est passionnante. A recommandé
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 mars 2014
Excellent roman entre enquête policière et documentaire sur les derniers jours de Berlin avant la capitulation.

La vie et les émotions d'Arturo Andrade, le narrateur, officier espagnol engagé auprès de l'armée allemande, dans une ville en ruines, au bord du précipice, avec de nombreux détails historiques; on y croise les dignitaires du régime nazi à quelques heures de sa chute dans un chaos indescriptible mais où l'on croit encore à la victoire...

Etonnant, bien écrit et très bien documenté

A lire également sur le même thème : Une femme dans Berlin -auteur anonyme.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est sur le front de l'est, près de Leningrad, qu'on avait laissé [clic] le soldat Arturo Andrade, un espagnol de la Division Azul qui fut envoyée par Franco pou prêter main forte aux allemands durant la dernière guerre.
Après les Empereurs des ténèbres, voici donc : Les démons de Berlin du même Ignacio del valle.
Le Reich vit ses derniers jours et comme tant d'autres, Arturo erre dans un Berlin qui courbe l'échine sous les bombes, en espérant que les américains arriveront avant les russes, les Ivans, les terribles Ivans qui réussirent à terroriser les nazis.

[…] Le Reich offrait son visage le plus terrible dans le chaos des routes, bloquées par un flot gris de véhicules et de réfugiés faméliques, exténués et terrorisés par les cris de Der Iwan kommt !

Dans le bunker de Hitler, un haut gradé est assassiné, Arturo enquête. On parle d'espionnage. Les américains seraient à la recherche de mystérieuses WuWa, les WunderWaffe, les armes miracles que les nazis seraient sur le point de lancer ... Délire SS ? Propagande nazie ? Ou réel danger atomique ?
Arturo et quelques rescapés de la division Azul se lancent sur les traces des espions Alliés, des scientifiques allemands et d'une mystérieuse confrérie nazie, ...

[…] - Stratton en a-t-il dit plus ?
– M. Stratton est décédé ce matin, répondit Bauer avec une froideur notariale. Arturo écarquilla les yeux.
– Que s’est-il passé ?
– Crise cardiaque. C’était un homme sain et robuste, et ceux qui étaient chargés de l’interroger étaient des gens compétents… C’est un coup de malchance.
Un sentiment diffus de solidarité crépita dans le sang d’Arturo à l’évocation du corps du commando américain roué de coups, couvert de plaies et électrocuté : ce n’était pas une mort pour un soldat.
– Toutefois, il nous a livré une dernière chose intéressante avant de nous quitter.

Comme d'habitude, Del Valle convoque tout un ensemble de personnages et de faits réels, même si c'est sans grand souci de vraisemblance, pour les mélanger habilement, ici dans le chaudron infernal de Berlin en 1945 : l'ordre de Thulé par exemple a bel et bien existé, tout comme le baron Von Sebottendorf ou encore la division Charlemagne, l’équivalent français de la division Azul.
Tout cela est instructif mais les quelques dérives qui parsemaient l'épisode précédent prennent ici une importance beaucoup trop grande. Dans cette ambiance de fin de règne, de déroute militaire, la fin du monde est si proche, Berlin ressemble tellement à l'enfer, que Del Valle se laisse emporter par ses propres démons. Ses envolées philosophiques ou lyriques, ses digressions romantiques ou mystiques, prennent beaucoup de place et de pages, pour finir par dévorer l'intrigue policière.

[…] Et partout, des cadavres atrocement déformés, tordus dans les flaques de leur propre graisse, réduits à un tiers de leur taille normale, et sur certains, de petites flammes de phosphore bleutées et tremblotantes.

Tel un Néron pyromane, l'auteur se perd (et nous avec) dans les descriptions flamboyantes de la ville en proie aux bombes et aux flammes.
Il faut dire que tandis que les allemands courent après l'arme atomique, les américains quant à eux peaufinent encore, quelques mois seulement après les terribles bombardements de Dresde et Hambourg, leurs techniques d'extermination massive. Et l'artillerie russe est toute proche.
Tout cela est décrit avec une fascination morbide et disons-le, parfois trouble et inquiétante, pour la folie suicidaire des soldats du Reich : le crépuscule de ceux qui se sont pris pour des dieux.
Pour celles et ceux qui aiment les fins du monde.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 novembre 2013
Nous pénétrons dans un monde que nous pensions connaître. Erreur, la guerre dans toute son horreur et son absurdité.
Le siège de Berlin en 1945 par l'armée russe sert de cadre à une enquête policière palpitante.
Beaucoup d'interactions entre la psychologie du personnage et le contexte tellement particulier qu'il fait ressortir d'étranges comportements et exacerbe les sentiments.
Difficile de se séparer du bouquin, même une fois finit...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 décembre 2014
Rarement lu une fin aussi stupide qui donne le pitch au roman si on peu appeler cela un roman policier, le noeud de l 'intrigue etant que on se bat pour un film qui montre Hitler en train de defequer bref j ai immediatement jeté aprés lecture cette ineptie je conseille les excellents romans de Kerr sur cette periode
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Remarquable polard, sur toile de fond de l'écroulement nazi.
Très documenté, mais avant tout passionnant et palpitant.
Et vraisemblable... Qualité qu'on retrouve de moins en moins dans les nouveaux thrillers.
Certaines pages sont remarquablement écrites : ainsi la description de Berlin en feu, et les sous-sols de Berlin, et les rappels historiques.
Ces derniers ne sont jamais chiants, même pour un passionné de lectures avant tout distrayantes...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 janvier 2015
Je pensais trouver le style de Philipp Kerr pour le côté captivant : Bref, déçu par cette enquête un peu décousue
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Deux dans Berlin
Deux dans Berlin de Richard Birkefeld (Broché - 2 mai 2013)
EUR 7,60

La traque
La traque de Herbert Lieberman (Poche - 16 juin 1995)
EUR 7,60

Seul dans Berlin
Seul dans Berlin de Hans Fallada (Broché - 21 mai 2015)
EUR 9,50