undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les clichés présentés dans ce recueil sont dans le style du photoreportage des années 50/60, ce qui en fait tout l'attrait, par certains côtés la poésie et finalement la sincérité. Loin des maquillages botoxées au Photoshop c'est un Brésil nature qui plus que quiconque ne pouvait rater sur l'argentique ce métissage de noir et de blanc qu'il avait si bien combiné ailleurs.

Alors rien de plus qu'un banal album de photo même pas jaunies. Non ! Il y a plus et les textes d'accompagnement viennent souligner ce qui pour la plupart d'entre serait passé inaperçu. En dehors des amérindiens qu'il ne devait pas être facile de photographier, ce sont surtout les instantanés sur les cérémonies du Candomblé qui valent le détour, d'autant plus qu'elles relevaient un défi national provoqué par Henri-Georges Clouzot qui le premier avait publié un reportage sur le sujet dans Paris-Match.

C'est l'occasion de retrouver les fantômes de ces véritables experts dans le domaine des syncrétismes afro-brésiliens, Roger Bastide et Pierre Verger qui était lui-même initié. En revanche Claude Lévi-Strauss qui m'avait déjà gonflé en affirmant dédaigneusement dans « Triste tropiques » qu'il détestait voyager, en remet une couche en prétendant que les pics rocheux de la baie de Guanabara (Rio) ont autant de charme que les rares dents de la bouche d'un vieillard.

Voilà pourtant une bouche que j'embrasserais sans dégout pour pénétrer l'infinie magie de ce pays béni des dieux du candomblé. A s'offrir ou à offrir à tous les amoureux du Brésil, vous ne risquez pas de vous tromper
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2013
Trés bon livre de photos de trés bonne qualité sur la réalité du Brésil années 50.
J'ai vu une exposition de José Medeiros a Lisbonne et ce livre traduit trés bien l 'esprit professionel de Jose Medeiros
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)