undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

11
4,4 sur 5 étoiles
Les Sous-sols du Révolu: Extraits du journal d'un expert
Format: AlbumModifier
Prix:16,25 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

13 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 17 novembre 2006
Cette bande-dessinée de Marc-Antoine Mathieu est dans la continuité des précédentes ("le dessin", la série Acquefacques...) et dans l'esprit de "l'ascension" : un expert est chargé de faire l'expertise d'un grand musée parisien et il s'enfonce dans les sous-sol sinueux et gigantesques de ce musée.

MAM manie avec virtuosité l'absurde, l'imaginaire, le phantasmagorique et la poésie.

Les personnages sont prisonniers de leurs métiers et du monde dans lequel ils vivent. C'est un monde étrange dans lequel on pénètre : atemporel, infini...

C'est un mélange de Jules Verne et de Kafka.

Le graphisme noir et blanc est absolument magnifique, les dessins, les planches sont majestueux.

C'est un livre à lire, à regarder, à contempler et à relire. C'est fantastique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il semble décidément impossible de mal noter Marc-Antoine Mathieu (« MAM » pour les intimes), tant celui-ci place la barre haute à chaque fois. Toutefois, ce n’est pas ce que j’ai préféré parmi ses productions. Est-ce parce qu’il s’agit d’un travail de commande ? Bien sûr, on retrouve son univers et sans nul doute, MAM a honorablement rempli son contrat, qui consistait à présenter une œuvre artistique revisitant le musée du Louvre. Dans cette désormais fameuse ambiance noir et blanc un peu inquiétante à laquelle notre doux-dingue nous a habitué, les pérégrinations de Eudes le volumeur donnent lieu à des réflexions pertinentes sur l’art en général et la conservation des œuvres, avec toute la fantaisie et l’humour absurde propres à son auteur. Comme dans Corentin Acquefacques et la plupart de ses autres productions, on retrouve ces mêmes sensations de vertige face à des mises en abyme et cheminements cérébraux très imaginatifs, parfois on même on s’esclaffe.

Alors qu’est-ce qui fait que cet opus m’a semblé un peu en dessous ? Peut-être ce côté moins ludique, avec plus de textes et moins de délires visuels empiétant parfois sur le livre physique comme à l’accoutumé – MAM s’est seulement autorisé un pliage en page 35. Peut-être ce côté plus statique et claustrophobique aussi. Cette promenade un peu monotone dans les sous-sols du musée – même si ceux-ci ne semblent pas avoir de limites – finit par susciter une sorte de malaise lié sans doute à une vague sensation de confinement.

Et comme sieur Mathieu nous a généreusement habitués au meilleur, ses enfants gâtés de lecteurs sont évidemment là pour le lui reprocher dès qu’il y a une petite baisse de régime ! Le point positif, c’est que cet album représente véritablement un pont dressé entre l’art institutionnel et le neuvième art (le petit dernier toujours un peu turbulent), non sans une certaine ironie de la part de l’auteur. A lire tout de même malgré ces légers griefs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 juillet 2014
J'attendais beaucoup de la rencontre entre le Louvre et l'univers foutraque de Marc-Antoine Mathieu. Sans doute en attendais-je trop...
En tout état de cause, je suis d'accord avec le commentaire le plus critique ici: MAM recycle pas mal d'idées utilisées précédemment, les recherches et l'expertise de son personnage principal deviennent lassantes à la longue, et la fin est tout à fait prévisible.
On a l'impression que MAM n'a pris aucun risque pour célébrer le Louvre. De Crécy, qui avait choisi de se positionner à mille lieux de son univers habituel avec "Période Glaciaire" a pris à mon sens plus de risque et cette prise de risque paye. Avec le "Sous-sol du Révolu", Marc-Antoine Mathieu ajoute un pan un peu inutile à son oeuvre kafkaienne et paranoiaque. Une déception.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 avril 2015
Deuxième livre paru en coédition Louvre-Futoropolis, cet album nous entraîne à la suite d'Eudes Le Volumeur, expert, dans les coulisses du Musée du Révolu. A sa suite, on découvrira, entre autres lieux étranges, les galeries techniques, le dépôt des moules, la salle des fragments, le département des copies, sans oublier l'atelier de restauration, l'entrepôt des cadres ni les archives. On apprendra que l'icône au mystérieux sourire existe en plusieurs versions authentiques qui sont exposées à tour de rôle sans que personne ne le sache. Le Volumeur n'achèvera pas son expertise, mais transmettra ses registres à un autre expert avant de mourir.
Beau graphisme en noir et blanc, vertigineuses descentes dans les profondeurs, anagrammes et mises en abymes. Une réussite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 décembre 2006
J'avais déjà adoré le "Période Glaciaire" de Nicolas De Crécy, également un ouvrage "sur commande" du musée du Louvre, avec un thème semi-imposé.

Ici aussi, l'auteur s'en tire avec brio : le thème est respecté, mais tout comme dans période glaciaire avec suffisamment de subtilité et de finesse pour que ce ne soit pas commercial.

Si je devais émettre une seule réserve, même si j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de cet ouvrage, c'est que plusieurs points rappellent indéniablement d'autres ouvrages : "le Dessin" du même Marc-Antoine Matthieu pour un mécanisme de l'intrigue (le dessin reconstitué), et "la Tour" de Schuitten et Peeters pour certains pans d'ambiance (exploration en vase clos d'un lieu particulier). Mais c'est un détail mineur : Les Sous-sols du Révolu est bien un tout tout-à-fait cohérent.

C'est peut être même une meilleure introduction à l'(aux) univers de Marc-Antoine Matthieu que Julius Corentin Acquefacques.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 décembre 2006
Je n'aime pas particulièrement la BD. Mais tout d'abord, il s'agit d'un bel objet. Et après l'avoir ouvert, on découvre, non seulement un regard sur le Louvre, mais une réelle réflexion sur l'Art, sur l'interaction entre l'oeuvre et son spectateur...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 26 juin 2015
Dessin, principe narratif, sujet : la mission impossible d'un expert --sonder l'Art dans les catacombes du Musée emblématique-- dégage la poésie de l'absolu, et nous murmure d'ouvrir les yeux pendant notre propre "passage".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 décembre 2009
Comme d'habiture en effet, ceux qui aiment l'oeuvre de MAM ne seront pas dépaysés ici. On retrouve dans ce sous sol les thèmes chers à l'auteur: la perte de repères, la quête incessante, l'angoisse de la fin.
Le graphisme sied, comme toujours, à la perfection au fond du récit: quand la forme sert le fond à ce point, je dis un grand bravo.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 août 2009
Sans doute la plus aboutie des trois premières BD publiées avec le Louvre. Peut-être un peu trop pédagogique sur les différents métiers associés au musée.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Trois étoiles , c'est peut-être un peu sévère, mais ça rééquilibrera avec les commentaires précédents, dithyrambiques. En comparaison des autres ouvrages de cet auteur, dont certainsméritent vraiment le titre de chef d'oeuvre, celui-ci, un peu trop pédagogique, sentant un peu trop la commande (le jeu répété sur les anagrammes du Louvre, bof... C'est bien fade après les JC Acquefacques).
Mais je connais très peu le Louvre, et peut-être que les amoureux du musée y ont trouvé des motifs de réjouissance qui m'échappent.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le Dessin
Le Dessin de Marc-Antoine Mathieu (Album - 16 novembre 2001)
EUR 14,50

3'' (dBD Awards 2012 du meilleur scénario)
3'' (dBD Awards 2012 du meilleur scénario) de Marc-Antoine Mathieu (Album - 7 septembre 2011)
EUR 15,50

Dieu en personne
Dieu en personne de Marc-Antoine Mathieu (Album - 9 septembre 2009)
EUR 17,95