undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles14
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:26,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 octobre 2010
Excellente description et conséquences des lois et décrets européens qui broie les états entre le régionalisme et l'entité supra-nationale, l'Union Européenne. Par conséquent, les pays se retrouvent entre l'enclume et le marteau et sont vidé de leurs substances vitales, c'est à dire, sa possibilité à produire des lois (son corps) et sa souveraineté monétaire (son sang). En d'autre terme, les états sont actuellement vampirisés de façon méthodique et implacable, ce qui en découle toutes les souffrances socio-économique que nous vivons au quotidien.

Merci M. Hillard pour votre ouvrage.
0Commentaire|66 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2005
A l'heure du matraquage de la propagande, cette lecture est nécessaire pour comprendre comment la subversion par le régionalisme est nécessaire au projet de Bruxelles de fonder un Empire sur la ruine des Etats nations!
Précis et documenté!
0Commentaire|83 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2015
Pierre Hillard explique avec clarté et talent, en se fondant uniquement sur des documents d'archives, que le mondialisme n'est pas une fumisterie née dans la cervelle de complotistes débiles comme la presse et les media ne cessent de le marteler, mais un fait, une construction mûrement réfléchie et élaborée depuis des décennies et parfois plus, ce qui ne manquera pas de choquer les personnes qui ne vivent que pour la jouissance immédiate ou ne font que des plans à très court terme. Et pourtant la géopolitique c'est comme les échecs, c'est celui qui voit le plus loin qui gagne. C'est un livre pessimiste cependant, on pourrait même dire quiétiste, puisqu'il ne propose rien, absolument rien contre ces processus de désagrégation des nations et des sociétés qu'il juge inéluctables. Aide-toi, le Ciel t'aidera dit le proverbe. Après moi le déluge répond Hillard ! C'est un livre très pessimiste qui vous dit : "voilà où votre légèreté et votre incapacité stratégique nous mènera".
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 14 juillet 2013
Pierre Hillard fait un travail salutaire d'éveil des consciences. Rendons lui grâce de ses efforts et plongeons-nous dans ses ouvrages qui sont de véritables mines de savoir.

Parfois aride il est vrai, son propos est toujours concret et prend un soin presque maniaque à toujours s'appuyer sur la documentation existante et aisément accessible.

Pour pénétrer les arcanes de la géopolitique telle qu'elle ne nous sera jamais explicitée par les merdias...!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'ouvrage de Pierre Hillard se décompose en de courts articles publiés dans la revue B.I. (Balkans infos). Ceci est la seconde édition (de 2010 si je ne m'abuse) augmentée, mais la plupart des articles ont été écrits entre 2002 et 2004 - 2005.

On ne peut que s'effondrer devant l'analyse lucide, sans concessions, et très bien documentée de M. Hillard qui démontre fort bien que la mort des Etats-Nations est programmée depuis une centaine d'années déjà ! A l'origine de l'idée de mondialisme (à ne pas confondre bien sûr avec la mondialisation, qui elle a toujours existé), les Anglo-Saxons comme d'habitude, et leur volonté de détruire les Etats pour les remplacer par un super-Etat planétaire, qui serait (ou plutôt sera hélas) entre les griffes des multinationales apatrides n'ayant de comptes à rendre à personne ! La première partie de ce livre est un rappel historique de tout ce travail de pression, de sape, entrepris par Anglais et Américains pour imposer leurs vues dans le monde entier.

Ensuite, nous entrons dans le vif du sujet et, d'article en article, nous nous rendons compte avec stupeur que l'Allemagne est la maîtresse en Europe : instigatrice de toutes les lois, présidente de tous les comités, de toutes les agences "stratégiques" (comprendre : qui jouent un rôle déterminant dans la politique de l'UE), en plus d'être un poids démographique et surtout économique de part sa position centrale ! Ainsi, l'on apprendra dans cet ouvrage que tous les séparatismes identitaires (vous savez, les pauvres Basques ou les pauvres Bretons qui souffrent beaucoup d'être Français !) sont entretenus sans dissimulation par le biais d'une kyrielle d'agences européennes, renforcées dans leur tâche par le droit européen (d'inspiration allemande à 100 %) qui, rappelons-le, prime partout sur le droit national ! Le but recherché est simple : détruire les Etats au profit de grandes régions (comprenez : par rapport aux régions françaises), mais quand même trop petites pour pouvoir s'en sortir sans l'aide de l'Etat supranational ! La boucle est ainsi bouclé, puisque l'Etat européen trouve ainsi sa raison d'être dans l'affaiblissement des Etats, alors que ce sont ceux ses promoteurs qui font tout pour détruire cet échelon administratif "inutile" qu'est l'Etat. Depuis des décennies, la transformation de l'Europe en une multitude d'euro-régions, seules entités administratives légales avec l'état européen, a été entérinée. L'indépendance du Kosovo, décrétée en 2006 (décrétée en haut lieu, les Serbes n'ont pas eu leur mot à dire...), apparaît déjà sur des cartes administratives (qui font apparaître les fameuses euro-régions) de 1997 !

Alors, en quoi est-ce un drame de voir l'Etat disparaître ? Je suis Français, et me bornerai donc à donner mon avis sur notre pays, n'ayant pas la prétention d'être un "expert" comme on en voit tant à la télévision sur la question.

Je dirai simplement que notre pays a deux mille ans d'existence, et le voir disparaître, comme ça, d'une signature, sachant ce qu'il nous a coûté de l'agrandir, de le défendre, en hommes et argent, c'est inacceptable. Le Pays, la Patrie, la Nation, ce n'est pas seulement un endroit où l'on serait né "par hasard", pour reprendre une expression bobo-citoyen du monde-ouvert à la mode ! NON, notre Patrie, c'est notre ADN ! Plus de pays, surtout pour nous qui sommes très centralisateurs, cela veut donc dire plus d'Histoire ! Plus d'Histoire veut dire plus de repères, et une société sans repères débouche inévitablement sur une société dont les citoyens (j'ose à peine écrire ce mot), à défaut d'avoir une patrie dans le cœur, auront des caprices, et deviendront des sortes d'animaux, prêts à tuer père et mère pour un nouveau téléphone, à la plus grande joie des multinationales qui n'attendent que ça : vendre leurs babioles à des millions de décérébrés ! M. Hillard n'en parle pas dans son livre, mais de là découlent les réformes de l'Education en France qui font 20 % d'illettrés au collège, le déni systématique de l'Histoire de France (rapportée à la traite négrière, la Collaboration, la Colonisation, ou alors le méchant Napoléon mettant l'Europe à feu et à sang...)

Surtout, quand l'on regarde la carte de l'Europe des minorités dessinés par le parti politique européen regroupant tous les indépendantistes (alliés aux Verts), on constate une seule chose : tous les pays en prennent un coup, la France étant parmi ceux qui souffrent le plus (perte de la Corse, de la Bretagne, du Pays basque, de l'Occitanie, de la Savoie, de l'Alsace, en attendant les revendications des minorités maghrébines et africaines qui suivront naturellement) ; surtout, c'est l'Allemagne (tiens comme c'est étrange !) qui prend pour le coup une position presque dominante en Europe, puisque si l'on regroupe tout le monde par ethnie comme on dit aujourd'hui, l'Allemagne "gagne" l'Autriche, une partie de la Suisse, le Luxembourg, l'Alsace, et pourquoi pas les Pays-Bas si un jour ceux-ci décident de rejoindre leurs frères !

Nous vivrons donc bientôt en Europe dans un système pensé, voulu et organisé, patiemment mais efficacement, par des Anglo-Saxons (Américains, Anglais, Allemands), qui se répartissent le travail : Les Etats-Unis seront les chefs en Amérique, l'Allemagne sera la puissance continentale, et le Royaume-Uni jouera son rôle de passerelle, le tout restant dans les petites mains anglo-saxonnes (Les Etats-Unis restant quand même le chef suprême du Grand Monde Libre Gentil et démocratique, faut pas déconner !).

Quand on lit cela dans le livre de Pierre Hillard, est-il encore besoin de s'étonner des dithyrambes permanents qu'adresse à l'Allemagne l'ensemble de notre élite politique, économique, et surtout médiatique, sur son modèle à imiter, sa croissance quasi-surhumaine, son efficacité etc. ? Faut-il encore s'étonner que l'Allemagne ait si bien profité du passage à l'euro (un Deutschemark déguisé, selon les mots d'économistes) alors que nous reculons d'année en année ? Faut-il s'étonner que le général de Gaulle ait été viré comme un malpropre par une coalition nationale, réunissant tous les courants d'opinion et tous les secteurs importants de la société ? Faut-il s'étonner que l'Allemagne n'ait pas payé les cent vingt-trois milliards de francs qu'elle nous devait à titre de Réparations après la première guerre mondiale ? Faut-il s'étonner que l'Allemagne ait finalement été exemptée de nous rembourser les indemnités d'occupation dans les années 1950, ce qui, conjugué à l'extraordinaire aide matérielle américaine dont elle a pu bénéficier, lui a permis d'avoir très rapidement une croissance supérieure à la nôtre ?

Quand donc un dirigeant politique français aura-t-il le courage de se dresser face à cet acte de guerre contre notre Patrie ? Quand donc quelqu'un parlera-t-il contre les agissements des Anglo-Saxons qui sont contre l'intérêt des Européens eux-mêmes, puisqu'en plus de mettre nos vies entre les mains de multinationales sans foi ni loi, nos donnerons à l'avenir une bien mauvaise image de nous au monde, à l'instar des Américains ? Le salut viendra-t-il du peuple français, ou de pays qui semble résister à ce mondialisme, comme la Russie et la Chine, comme en témoignent les innombrables articles de presse (sérieux, bien documentés, impartiaux comme toujours !) qui les démontent chaque semaine pour faire peur au citoyen-téléspectateur ?

J'invite les patriotes à lire ce livre, et à en lire d'autres ! Rien n'est éternel, rien n'est jamais acquis pour toujours ou perdu d'avance à jamais ! Liberté et Indépendance pour le peuple de France, ou la mort !
44 commentaires|48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2012
Très bon livre, très bien documenté. Le nouvel ordre mondial, dont le cheval de bataille est l'Union Européenne, qui nous a été imposée sur une gigantesque tromperie et qui était la première incarnation du gouvernement mondial, c'est-à-dire la dictature des banques et du complexe militaro-industriel. La destruction des nations s'imposait donc, ce que décrit très bien Pierre Hillard!!
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2011
Un excellent ouvrage permettant de bien assimiler d'où vient l'idée de l'UE et dans quelles directions celle-ci pourrait être amenée à évoluer. A mettre dans les mains de n'importe quelle personne intéressée par la géopolitique !
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2015
Diviser pour mieux régner ...tout est dit.
Pierre Hilard avec des articles de 2004 et des cartes d'époque ...devenues réalité peu de temps après nous montre que rien n'est du au hasard dans les décisions sur les lois supra européeene concernant le territoire des nations et leur morcelage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2011
des explications claires et prècises sur l'influance mondialiste
de la construction européenne
l'influence anglo-saxone sur la favorisation des euro-regions ethniques
avec en tête de liste l'allemagne

plusieurs documents cartes et discourts en annexe

et une premiere partie historique qui a été rejouté sur cette dexiemme edition
très interessante sur les groupes de pressions et personnages clés qui ont instaurer
cette doctrine ideologique du mondialisme global

un livre indispensable
22 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2013
Géopolitique, oui, enfin un livre qui parle "vrai", qui démontre le système crapuleux des dirigeants de l'Europe, qui montre les intérêts
personnels des créateurs de l'Europe, qui nous ouvre les yeux sur la mort des états souverains. Bref, à lire.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)