undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles22
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:3,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 septembre 2009
Au-delà du plaidoyer, ce livre est avant tout un argumentaire très précis et extrèmement documenté sur pourquoi et comment la décroissance. Les exemples sont pertinents, faciles à comprendre et pas trop polémiques. La lecture est parfois un peu ardue car il s'agit d'un condensé, mais au moins on est pas noyé. J'ai moins aimé la conclusion qui replace la décroissance dans la contexte de l'humanisme.
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2008
Après "Survivre au développement" et "le pari de la décroissance", ce nouvel livre de Serge Latouche finit de balayer le concept slogan de "Décroissance". Utile lorsque certains confondent volontairement ou involontairement décroissance et récession.En moins de trois heures de lecture, vous dégustez les 158 pages de désintoxication idéologique que ce professeur d'économie émérite nous offre.
Des propositions intéressantes sont faites à partir de la page 107 comme par exemple relocaliser les activités ou restaurer l'agriculture paysanne.
Une lecture salutaire face à la religion du progrès-développement-croissance-droits de l'Hommard.
0Commentaire|51 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2009
Le terme de "pensée alternative" que j'utilise est la pour reprendre à ma facon les termes de Serge Latouche qui parle de "décoloniser notre imaginaire". Effectivement, qu'on le veuille ou non, qu'on en sois conscient ou non, nous sommes tous plus ou moins formatés et influencés par notre société toujours plus pesante qui "endoctrine" nos pensées. Ce livre est rafraîchissant pour l'âme et l'esprit car il va à contre courant des schémas de pensée dominants. Chacun en pensera ce qu'il en veut, toujours est il que ce livre fait réfléchir à l'aide d'exemples concrets étayés par de nombreuses références et chiffres et qu'il se permet même le luxe de faire des propositions concrètes afin de redonner tout le sens noble à la politique. A lire absolument afin de nous réapproprier notre destin. Je lis habituellement très peu, mais ce livre peut se lire par fragments (nombreux chapitres).
Les réflexions développées interpellent, enthousiasment et font du bien à l'esprit pour un rpix en plus dérisoire !
Achat indispensable !
0Commentaire|41 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2010
Je n'aime pas les longs discours théoriques et rébarbatifs. Ce qui est bien avec M. Latouche est que c'est simple, clair, concis, et très convainquant. Un bon petit livre pour sensibiliser le plus grand nombre à la démarche de la simplicité volontaire, notre salut pour sortir de cette foutue crise.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2010
Petit livre clair, explicatif, précis, sur la notion de "décroissance" - non pas retour en arrière mais "vivre mieux en consommant et travaillant moins"- comportant les liens utiles pour d'éventuels approfondissements.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2010
Voici un petit livre qui permet une approche très précise d'une vision d'avenir trop rejetée :la décroissance. Parce qu'il vaut mieux anticiper que subir, s'autoréguler que s'autodétruire, préparer demain dès aujourd'hui en respectant les générations futures et nos écosystèmes, nous ne saurions que vous conseillez ce livre, qui est, de plus, à un prix très "décroissance" (moins de 3 €) et peu consommateur de papier (par son très petit format) mais source de l'indispensable réflexion que nous devons avoir sur ce sujet.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2010
Petit bouquin parfait pour commencer à lire sur la décroissance, et qui permet de comprendre qu'une autre société est possible, grâce à une bibliographie très, très importante, et des explications claires -et qui me semblent complètes-.
Cependant, arrivés à ce constat, dans un "Traité", on s'attend à des indications, nous individus consommateurs, pour y parvenir, ou des orientations de la vie de tous les jours.
Je le conseille plus comme support théorique sur la décroissance que comme outils pratique ; d'ailleurs ce n'était sans doute pas le but de son auteur.
11 commentaire|31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2011
L'ouvrage a le mérite de stigmatiser les excès de notre temps : La surconsommation,les méfaits de la publicité, le gaspillage effréné.
A tous ces problèmes, l'idée d'une correction de nos habitudes, à tous les niveaux, est non seulement séduisante mais va s'avérer indispensable à moyen terme.
Le problème, c'est que si le livre soutient le concept de décroissance, il reste dans le flou complet au niveau de son application. On a un peu l'impression de lire une longue suite de "faut que" et "y a qu'à", sans vraiment pouvoir retenir ne serait-ce qu'un ou deux éléments concrets. L'ouvrage est un travail de théoricien pur, sans implications pratiques.
Je sais : Si les recettes étaient évidentes, on les aurait sans doute mises en application. De plus, un sujet aussi vaste n'était pas évident à traiter en 150 pages (petit format...). Mais quand-même, si ce livre soulève des points intéressants, je n'y ai pas trouvé ne serait-ce qu'une amorce de réponse, et je suis resté sur ma faim...Ce qui est bien dommage, car le sujet est passionnant.
22 commentaires|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2014
Une vrai découverte pour moi , une remise en cause totale de ma vision du monde "de la croissance" que je croyais naturelle.Finalement la décroissance ce n'est pas ce que je croyais...c'est trés positif (bizarement) . Une vision vraiment différente de tout ce que nous propose nos politiques....A diffuser largement.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 28 septembre 2014
Dans ce petit livre de 170 pages, Serge Latouche résume les tenants et les aboutissants de ce nouveau mouvement qu'on appelle la décroissance. La maxime fondatrice de ce mouvement est la suivante : "Pas de croissance infinie dans un monde fini". Dès lors, il s'agit de faire une critique non seulement du capitalisme qui détruit la planète mais de tous les concepts multiséculaires qui gravitent autour du capitalisme : le développement, la croissance, le progrès...
Les rapports sur le climat et sur la diminution des ressources naturelles sont alarmants et certains intellectuels tirent la sonnette d'alarme depuis de nombreuses années déjà. Alors certains proposent des solutions plutôt fumeuses du style : "Le remède au manque de croissance c'est créer encore plus de croissance", "De toute façon la technologie, les OGM, le transhumanisme... vont sauver la planète" ou alors "Il faut créer un gouvernement mondial pour résoudre les problèmes".

En dehors de ça, il existe (même s'ils ne sont jamais invités dans les médias) des gens qui réfléchissent sur des solutions vraiment alternatives pour contrer la spirale négative de la croissance prétendument infinie. Cette solution est la décroissance (à ne pas confondre avec la croissance négative ou le concept très contradictoire de 'développement durable')
Dans ce livre très résumé, les grands traits principaux de cette idée sont esquissés :
- Réduire notre train de vie en sortant de la société de consommation, sans pour autant revenir à l'âge de pierre...
- Repenser la production de ce qui est nécessaire et de ce qui est superflu.
- Remettre en question l'hégémonie de la publicité.
- L'économie doit être pensée le plus possible à l'échelon local.
- Établir des partenariats commerciaux honnêtes avec les pays du Sud.
- Réduire le temps de travail pour que tout le monde travaille et puisse aussi sortir de l'aliénation consumériste pour profiter de son temps libre.

Dans une troisième partie, Serge Latouche évoque les relations entre politique et décroissance. Il est plutôt hostile à la création d'un parti de la décroissance, le but est d'éviter de tomber dans le jeu de la politique politicienne. Il faut plutôt diffuser au maximum l'information pour peser de plus en plus dans les débats publics.

Le livre contient une bibliographie intéressante qui invite à travailler plus le sujet dont ce livre est une introduction.
La lecture du journal "La Décroissance" est un très bon complément.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus