undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles165
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:17,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce roman est la suite de Beautiful bastard, les héros étant des amis respectifs de Chloé et Bennet, mais il n'est pas nécessaire de l'avoir lu pour comprendre celui-ci.
Autant j'avais apprécié la personnalité du couple, l'originalité et le pep's qui se dégageaient du tome 1, celui-ci me laisse dubitative. On reste sur une impression de succession de scénarios érotiques propices au rapprochement des protagonistes, le tout flottant sur du vide dû à l'absence d'une intrigue ficelant l'enchainement de ces scènes sexy. En gros ils sont beaux, situations professionnelle et financière florissante, ils entament une relation purement sexuelle et sans tabou qui peu à peu les mène à une liaison plus profonde et romanesque.

Sara Dillon sort d'une déception amoureuse et a quitté Chicago pour venir bosser dans la dernière succursale de Bennet à New-York, bien déterminée à s'épanouir dans sa nouvelle vie exempte de relation durable avec la gente masculine. En boite de nuit avec ses amies elle se laisse totalement dévergonder par un inconnu au charme dévastateur et s'offre une partie de jambes en l'air mémorable sublimée par le risque d'être surpris en pleine action. Lui c'est Max Stella, playboy britannique convoité par les femmes et les paparazzi, totalement sous le charme de l'impudique et mystérieuse Sara qui avoir pris son pied le laisse en plan. Aucun des deux ne nie l'attirance qu'ils éprouvent et Max comprenant les réticences de la jeune femme à s'engager va lui proposer d'être son objet sexuel à sa convenance. Ils vont alors laisser leurs corps se perdre jusqu'à ce que leurs coeurs se trouvent enfin.

Toujours les deux points de vue des deux héros pour suivre cette relation torride écrite à deux mains, mais le charme n'a pas opéré cette fois-ci. Si Max est attachant et plutôt craquant, très inventif à chacune de leur rencontre, Sara et ses petits jeux de "cours après moi que je t'attrape" en est déstabilisante limite agaçante. Après lui avoir ébouillanté les sens jusqu'à leur paroxysme et pris les plus beaux orgasmes de sa vie, elle joue les filles de l'air et c'est la douche froide pour le pauvre Max!!! De plus le ton employé lors des scènes intimes (pas si bien décrites que cela d'ailleurs), est vulgaire et répétitif, quitte à être cru autant varier les termes! Des "bite", "baise", "chatte", plusieurs fois par chapitre deviennent rédhibitoires! Au final, une petite déception pour ce second tome qui malgré tout se lit aussi bien que le premier...

N.B A LA PERSONNE QUI POSE (puis efface) UN MESSAGE CHEZ LES AUTRES COMMENTATEURS POUR LEUR DIRE QUE JE METS DES VNUS POUR RESTER LA PREMIERE, si ma place ne te convient pas, passe ton chemin et commente de manière à l'obtenir sans plagier les autres
1010 commentaires|29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2013
J'ai été très surprise par le rapport que Stella instaure vis à vis de Max. Elle mène le jeu, instaure les règles, va au bout de son "sex toy" ... j'ai trouvé que le scénario du livre était hyper sensuel ! Enfin un livre où on est loin de la petite oie blanche qui se soumets à un beau et riche dominateur ! j'ai aussi aimé les rebondissements incessants qui m'ont mené fort tard dans le nuit pour finir le livre ! A lire pour celles qui aiment la liberté, le sex et qui croient encore à l'amour :)
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2013
J'ai dévoré Beautiful Stranger dans le train vendredi soir. Rarement un livre m'avait fait un tel effet. Tout d'un coup je me sentais libre, conquérante, audacieuse. Tout devenait possible, tout était permis. Je brûlais de devenir Sara à mon tour et je peux vous dire que ces messieurs croisés dans le train ont dû le sentir dans mon regard ! J'aurais volontiers testé avec certains d'entre eux les jeux que Max propose à Sara dans le livre... Mais je me suis retenue et j'en ai réservé la primeur à mon amoureux : "Beautiful Stranger" a pimenté notre week-end, à tel point que mon chéri m'a demandé quelle mouche me piquait... C'est à la fois un vrai bon livre, très agréable à lire, et une source d'inspiration inépuisable pour redécouvrir le plaisir amoureux. Les filles, je vous le recommande ! Les mecs aussi d'ailleurs : si ça pouvait vous aider à mieux nous comprendre... ;-)))
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je dois avouer que l'écriture de ces 2 femmes est un vrai plaisir et que cette fois encore ce livre est un petit bijou.
En effet voila un livre qui une fois commencé ne vous donnera qu'une envie connaitre le fin mot de cette histoire!
Une fois ce livre ouvert je me suis retrouvée embarquée dans cette magnifique histoire et n'en suis ressortie qu'après avoir tourné la dernière page à mon grand désespoir!

Max, l'Anglais représente le prototype du playboy qui change de femmes comme de chemises et qui ne reste jamais très longtemps avec la même femme.
Sara elle sort d'une rupture assez difficile et a décidé de changer de vie, de boulot et de ville pour tout reprendre à 0!
Lorsque ces 2 là se rencontrent l'attraction entre eux est si forte qu'ils ne pourront y résister très longtemps. Sara qui ne souhaite ni s'engager ni se retrouver lié à un homme va tout faire pour faire que cette nuit soit unique.
Mais voila Max lui en veut plus...

Bref vous l'aurez compris voila un roman que j'ai dévoré d'une traite et qui m'a permis de m'évader pendant plusieurs heures avec ce couple qui nous régale avec leur histoire si attachante, fusionnelle et pleine de passion!
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2013
Non, une fois de plus ce n'est pas de la littérature classique, mais au moins on s'amuse...
J'ai autant aimé que le 1er volet et je suis impatiente que Beautiful Bitch sorte en français !!!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
N'ayant pas lu toute la série complète, je me suis relancée dans ma lecture de la série Beautiful.
Beautiful stranger étant le 3ème et dernier livre de la série que j'avais lu à sa sortie, puis j'ai attendu l'ensemble des tomes.

Sara est une des meilleure amie de notre belle Chloé (héroïne du tome 1), elle décide suite à sa séparation de démarrée une nouvelle vie et elle accepte le travail dans la nouvelle société de Bennett à New York.

Qui est Sara Dillon ?

Max Stella est-il un milliardaire coureur de jupon, habitué à la page 6 des magazines ?

Je vais être honnête Beautiful Bastard avait été un grand moment de lecture, érotique et intense, donc il était logique que je découvre les tomes à suivre. Cependant le tome 1.5 Beautiful Bitch avait été une énorme déception je l'avais trouvé lent et sans grand intérêt.

Donc me voilà à lire ce Tome 2 (série dytique).
Ce que j'aime tout d'abord dans le style de Christina Lauren ( et oui deux auteures) c'est cette faculté à faire des livres érotiques sans vulgarité. Nous avions découvert Max Stella (protagoniste de ce tome) dans Beautiful bitch, il était le propriétaire de l'appartement de Marseille ou Bennett a fait sa demande en mariage). Il rencontre Sara dans une boite de nuit et bien sur la rencontre est brûlante.

J'ai trouvé que ce tome était plus abouti que le tome 1, l'histoire de Sara qui sort d'une longue et douloureuse relation. Elle est blessée, torturée et à travers cette relation elle va se reconstruire et se révélée à elle-même.

L'histoire est plus profonde, ce jeux de pseudo relation entre les deux protagonistes qui ne se rencontrent que les vendredi pour mettre en pratique le fantasme de l'un et l'autre, est tout simplement d'une sensualité parfaite. Bien que je l'avoue la répétition des certains mots ont été un peu rédhibitoire, il existe des synonymes quand même.

Comme dans le tome 1 nous gardons le point de vue alterné des deux personnages qui donne un rythme très soutenu à la lecture et nous permet de voir réellement ce qui se passe dans leurs têtes.

Cependant je vais peut-être vous décevoir, j'ai préféré les personnages de Bennett et Chloé, dans leurs jeux du chat et de la souris et leurs caractères, MAIS l'histoire dans la construction m'a plus interpellé dans le Tome 2. ( oui oui je sais je suis compliquée)

Sara m'a énervée plus d'une fois elle joue les dévergondée puis d 'un coup, elle est de nouveau une femme glaciale limite agaçante.
On s'attache forcément à Max Stella milliardaire hyper sexy avec des scénarii sexuelle les plus affolant, (la scène des miroirs rooooh sublime), il est beau, chaud que demander de plus.

Pour moi le gros plus c'est que les deux auteures, nous font découvrir au fils des livres les prochains protagonistes de nos lectures. Ça nous permet déjà d'avoir un avant-goût.

Ce tome 2 est donc très plaisant a lire, une bien belle histoire mais les scènes érotiques manque un peu d'aboutissement (la faute les termes répétitifs) et la chute est trop brutale, on arrive a la fin avec un manque. L'histoire aurait pu être mémorable si l'intrigue avait été plus développé et les personnages plus percutant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
Après 50 shades, c’est à reculons que j’ai commencé cet autre bestseller actuel de la littérature érotique. J’avais peur de retomber sur un de ces romans pseudo érotique, plutôt pornographique faisant circuler une image avilissante de la femme et une ambiance malsaine. Et là SURPRISE : Beautiful Stranger est bien loin de tout ça.

Je n’ai pas lu Beautiful Bastard, je me suis donc lancée sans connaître l’histoire précédente mettant en scène Chloé et Bennet. On retrouve ces deux personnages mais ils sont très secondaires puisque c’est Sara et Max qui sont mis en avant. Sara vient tout juste de sortir d’une relation longue et compliquée avec un coureur de jupons. Elle ne souhaite pas vraiment se remettre avec quelqu’un, mais quand, pendant une soirée en boîte, elle tombe sur un Anglais tout a fait charmant, elle se laisse aller à quelques folies. Ce qu’elle ne soupçonnait pas c’est qu’elle le recroiserait et qu’il chamboulerait son quotidien et les émotions qu’elle aurait voulu tant bien que mal enfouir dans son esprit.

Sara est un personnage avec un fort caractère, tout comme Max. La jeune femme a visiblement décidé de ne plus se faire marcher sur les pieds par les hommes. J’ai trouvé Sara attachante mais parfois insupportable. Elle ne cesse de tout remettre en questions tout le temps et ça finit par être un peu pénible. Malgré tout, on la voit évoluer au contact de Max qui, lui, est vraiment mordu d’elle et à du mal à s’en détacher. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé cet homme pour sa touche British et ce petit côté fragile qu'il laisse ressortir. La relation entre eux est vraiment touchante. Max et Sara, c’est bien plus qu’une histoire de cul, c’est une histoire d’amour. Et ça m’a plu.

Le style d’écriture des deux auteures (Christina & Lauren) est très sympathique. Je n’ai pas retrouvé cette lourdeur que je redoutais depuis 50 shades, tout est écrit avec délicatesse, sans vulgarité - si on enlève deux trois gros mots dans le langage des protagonistes, mais il ne faut pas oublier que ce sont des américains. La passion des deux amants ne tombe jamais dans cette mode trop vue et revue du BDSM et elle ne prend pas une trop grande importance par rapport à l’histoire d’amour en elle même. Le dosage entre les deux est parfait et j’ai apprécié ne pas avoir de scènes olé olé toutes les deux pages. L’alternance de points de vues entre chaque chapitre permet d’ailleurs de suivre l’évolution amoureuse chez les deux personnages. Même si les évènements sont très prévisibles et que j’ai repéré quelques incohérences, j’ai trouvé ce tome pas mal du tout et je dois dire qu’il m’a donné envie de connaître l’histoire de Chloé et Bennet à l’occasion.

Chronique : [...]
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 13 novembre 2013
J'ai largement préféré le tome 1 à ce tome 2. C'est un livre sympathique que je ne regrette pas d'avoir lu, mais auquel il manque quelque chose.

Pas mal de petits détails m'ont dérangé pendant ma lecture. Pour la VF, il faut souligner que la traduction est parfois affreuse, et contient pas mal de coquilles, ce qui m'a un peu énervé. Ensuite, il y a des incohérences entre les caractères des personnages et ce qu'ils font. J'ai eu du mal à adhérer à l'aspect exhibitionniste de la timide Sara, et je n'ai pas vraiment compris la logique de Max, qui aime que les photos de leurs ébats restent privées, tout en l'amenant dans un club libertin. C'est un peu contradictoire non ?

Mais ce qui m'a le plus manqué c'est l'absence d'humour du premier tome. Certes, j'adore les relations haine/amour, et pour cela Chloé et Bennett étaient très doués, mais ici le fait que l'histoire tourne autour de deux étrangers qui appronfondissent ensemble leur fantasme devient quelque chose de presque banal, un peu déjà vu. Au final, rien ne distingue ce livre d'une romance érotique comme on en trouve partout de nos jours. Et c'est sans doute le plus gros reproche que j'ai à faire : en voulant surfer sur la vague des relations borderline qui font des choses hot hors du commun, au final on se retrouve avec un livre érotique ordinaire. Dommage, parce qu'au début c'est très chaud. Mais ensuite c'est devenu un peu trop tordu pour moi, personnellement.

C'est frustrant, car Sara et Max ont du potentiel. Surtout Max, qui est l'archétype de l'homme à la réussite professionnelle impressionnante, et qui pourrait faire fondre n'importe quelle lectrice. Mais un peu plus de profondeur au niveau des sentiments des personnages n'auraient pas fait de mal, surtout concernant Sara et son passé. Au final, on sait très peu de choses sur nos héros, et c'est dommage.

Bref, je n'ai pas retrouvé cette flamme que le tome 1 m'avait apporté, et je suis donc un peu déçue. Je vous conseille quand même de le lire pour vous faire votre propre idée, car il reste très sympa.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2013
La principale chose qui a fait que j'ai passé un si bon moment lors de cette lecture fut les deux héros : Sara et Max. On connaissait Sara du premier tome où elle se trouvait être amie avec Chloe, et avec ce qu'on savait d'elle je ne m'attendais pas forcément à grand chose. Il faut dire qu'elle semblait assez réservée et passive alors que personnellement je préfère les héroïnes avec un certain caractère. J'ai cependant été agréablement surprise par son évolution. Sara part vraiment dans l'optique de reprendre sa vie en main en recommençant tout à New-York après avoir (enfin) largué son imbuvable fiancé, Andy, et elle s'affirme donc bien plus que ce que ne j'aurais pu imaginer. Sur son chemin elle croise Max, que ceux qui ont lu Beautiful Bitch reconnaîtrons rapidement (d'ailleurs je trouve dommage que les événements de Beautiful Bitch soient pris en compte sans pour autant que les auteures ne reviennent dessus, ceux qui ne l'auront pas lu risquent d'être un peu confus). Et ce Max... Autant Bennett m'avait laissée de marbre car je ne suis pas fan du côté control-freak, autant c'est loin d'avoir été le cas pour monsieur Max le British. Il est très attachant et je vous défie de ne pas craquer ! En plus il est anglais et y'a pas à dire, même sur papier ça rend super bien !

Concernant le côté érotique du roman, on reste grossièrement dans le même schéma que le premier tome. Max collectionne les photos en lieu et place des petites culottes de Bennett, et la relation se bâti autour du voyeurisme opposé au angry sex qui était la marque de fabrique du couple de Beautiful Bastard. Les auteures évitent cependant toujours la vulgarité et il n'y a pas eu de vocabulaire que j'ai trouvé particulièrement choquant. Les péripéties de nos personnages restent quant à elles assez convenues, surtout sur la fin où les événements qui se produisent étaient visibles à des kilomètres tel un gratte-ciel en plein désert. J'apporterais cependant un certain bémol au côté un peu exagéré de ces dernières. En effet les médias sont très présents et je me demande sincèrement si un entrepreneur affolerait autant les paparazzis New-Yorkais comme c'est le cas de Max dans le roman. Un peu plus et on pourrait penser qu'il est star de cinéma et non un simple homme d'affaire ce qui m'a donc un peu semblé hors proportion.

En conclusion Beautiful Stranger rempli complètement les attentes que l'on peut avoir avec un récit sympathique et sexy. Le roman se lit très vite, avec beaucoup de facilité et on passe un relativement bon moment avec deux héros supers attachants. J'attend avec un peu d'appréhension le troisième tome qui mettre en lumière Will, qui se trouve être le plus proche ami de Max. J'me demande si monsieur Will saura détrôner monsieur Sexy British... les paris sont lancés !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2015
Bonsoir j ai lu beautiful bastard qui m a plu d ailleurs ..je m apprête a lire beautiful bitch et le troisième beautiful beggining ..alors pouvez vous eclaicir ma lanterne je ne comprends rien ...beautiful stranger beautiful player et un autre je ne sais plus lequel sont des livres a part mais parlent qd mm de l aventure bennet et chloe ...alors il y a une suite ds ces livres la et si oui laquelle si qq un peu m aider ??? Merci
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €
4,95 €
6,95 €
4,95 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)