undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

20
4,6 sur 5 étoiles
Walking Dead T13: Point de non-retour
Format: PocheModifier
Prix:14,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

13 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alors qu'aux Etats-Unis s'achève avec un succès très mitigé ( auprès la critique ) la première saison de The Walking Dead, le comic, au bout de treize numéros continue de (très) bien se porter.
L'arc précédent introduisait la bande de Rick dans une communauté trop belle pour être vraie où chacun restait sur ses gardes et réalisait l'abîme les séparant d'une vie normale.
La trame principale de la première histoire consiste pour Rick et Glenn à récupérer clandestinement leurs armes, formellement interdites au sein de leur nouvelle communauté. Quelle conséquence cette première infraction aux règles émises par ces habitants pacifistes ? La paranoïa de nos amis est elle justifiée ?
D'autre part, maintenant que Rick est le Marshall de cette communauté, comment va t'il réagir en apprenant qu'un homme, apparemment bien sous tous rapports, bat violement sa femme et son enfant ?
Kirkman, continue d'explorer la psyché de personnages d'un monde où la civilisation a disparu. Sous prétexte que notre monde est désormais envahi par les morts, est-il pour autant acceptable de prendre sa femme pour un punching ball ? Que faire des délinquants d'une société où la justice correspond à vivre ou laisser mourir ? Et surtout, comment Rick qui ne se remet pas de la mort violente de sa femme et sa petite fille va-t-il réagir face à un père qui maltraite sa famille au risque de les tuer ?
Sans vouloir gâcher le plaisir , disons que le résultat aura une répercussion sur tout notre groupe de survivants et amène le lecteur à se questionner sur l'empathie à avoir ou non envers notre héros .
Il se passe beaucoup de choses dans ce volume : le lecteur retrouve les interactions entre les personnages secondaires, dont le toujours attachant Glenn, qui manquaient aux histoires précédentes. On découvre l'identité d'un traitre au sein des amis de Rick. Et la relation entre Grimes et son fils Carl prend un tournant inédit. Ajoutez à celà une expédition risquée en centre ville infestée de Zombies rappelant la première histoire, et l'arrivée d'une nouvelle bande de brutes épaisses, armées jusqu'aux dents.
Ce volume arrive à nous surprendre également autour de la personnalité de Douglas, le leader de la communauté qui livre ici les secrets de ses habitants et remplace Hershell et Dale dans le rôle de la figure patriarcale. Inutile de dire qu'avec l'arrivée de notre héros tumultueux, Douglas voit son leadership totalement écorné et va devoir prendre les décisions qui s'imposent.
On ne s'ennuie donc jamais même si j'apporterais deux légers bémols. Tout d'abord, cet arc subit à quelques reprises quelques ellipses que j'ai trouvées maladroites. Ensuite, la couverture de Charlie Adlard pour illustrer ce TPB est certainement la plus laide de la série. Un mauvais point à ce sujet pour Image qui vient de commercialiser en volume indépendant les couvertures de la série, histoire d'exploiter la poule aux oeufs d'or...
Après 13 histoires formidables, The Walking Dead, continue d'exploiter avec talent son formidable potentiel appuyé par une écriture jubilatoire. Faîte d'effets miroirs faisant constamment écho aux (mes)aventures précédentes de nos héros , la série introduit constamment des doubles des personnages pour tester leurs interactions.
A se demander si TWD n'était pas en cela déjà une série Tv bien avant son adaptation au petit écran ....
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 décembre 2012
Comme dans les épisodes du pénitencier, Rick va se trouver de nouveau aux prises avec ses démons, dissimulés entre son aura de leader dont il est conscient, sa propension à vouloir tout contrôler, et son vigoureux instinct de survie – pour lui-même et son fils, sa seule et dernière raison de vivre. Des démons paradoxalement destructeurs qui vont emmener la communauté vers ce point de non-retour évoqué dans le titre, en attirant sur elle l’œil du cyclone, déclenchant un processus irréversible aux conséquences effroyables qui seront développées dans le tome suivant… Une fois encore, on va trembler pour eux, car on pressent que désormais, la moindre tension au sein de la communauté est une menace potentielle pour sa survie. L’incident entre Rick et Pete va révéler toute la fragilité de la petite société, si harmonieuse en apparence (le fait que l’histoire se déroule dans une banlieue pavillonnaire typiquement américaine n’est pas totalement anodin, on pourrait presque y voir une critique sous-jacente de la société US), poussant même le charismatique chef Douglas Monroe qui à rendre les armes. Rick, au bord du gouffre après son coup de folie, désavoué par Michonne, révèle aussi toute son humanité. Et puis il y a son fils Carl, qui le surprend de nouveau dans une conversation téléphonique imaginaire avec sa femme décédée, ce qui ne fait qu’agrandir le gouffre entre les deux. Carl, comme sa mère, se sent abandonné et porte sur son père un regard lourd de reproches, ce que Rick vit comme un déchirement, lui qui vendrait sa chair pour protéger son fiston.

Une fois encore, on assiste à des échanges profonds et sans concessions, exacerbés par la tension ambiante, donnant parallèlement lieu à des réflexions inquiétantes sur le pouvoir : la démocratie n’est-elle pas un luxe dans un contexte extrême où la survie d’une société ne tient qu’à un fil ? Doit-on alors laisser le chef éliminer purement et simplement ses éléments mettant en péril son harmonie, comme on couperait la branche pourrie d’un arbre ?

Pour le reste ça ne change pas : dessin expressif, mise en page efficace et scénario fluide comme toujours. Je n’ose parler de chef d’œuvre, mais je reste depuis le premier tome littéralement subjugué par cette BD et sa densité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 août 2015
Nous sommes maintenant dans la communauté de Alexandria, proche de Washington, qui est désormais une ville remplie de zombies. L’équipe de Rick essaie de s’intégrer en se mêlant à la population, en participant aux taches quotidiennes, en travaillant… Sauf que tous ne s’adaptent pas aussi bien, comme Rick qui reste toujours sur le qui-vive et la suspicion.

Dans ce tome encore, nous sommes plutôt dans les rapports entre les humains et nous laissons de côté les zombies. Cela change mais un peu d’action zombiesque avec du sang et des tripes qui volent ne ferait pas de mal non plus.
Par contre, heureusement qu’il y a de l’animation chez les Hommes, des frictions se créent entre les anciens membres de la communauté et les nouveaux qui ont toujours vécus à la dure et savent qu’il faut se défendre et faire toujours attention à la menace, qu’elle provienne des zombies ou des humains de l’extérieur.

J’aime la fin qui annonce quelque chose avec les zombies, je ne sais pas encore quoi mais cela présage du spectaculaire, du macabre !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Rick et son groupe sont dans la communauté de Douglas, qui au vu de son expérience décide de nommer Rick shériff. Celui-ci dans un contexte de rivalité entre deux groupes va-t-il réussir la mission, dans ce contexte où tout un chacun serait pour le moins stressé, en étant impartial et en oubliant son propre passé.

Un album qui relève l'intérêt de la série en privilégiant pour une fois les humains et non les zombies.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 août 2014
Rien à dire la série en BD comme si vous y étiez, bon dessins en noir et blanc pour mieux retranscrire l'ambiance format idéal pour lire sans faire de muscu au lit, envoyé dans les temps et sous bon emballage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 avril 2013
Bd génialissime, bien faite, bien dessinée ... à lire et voir mais à ne pas mettre entre toutes les mains : bd violente , parfaite pour ceux qui qui aiment le genre zombie et aventures qui se finissent mal !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 avril 2015
J'ai acheté les 22 tomes et c'est vraiment très très bien. Un must have. Dommage peut être que le format ne soit pas plus grand genre taille Blake et Mortimer, Astérix etc..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 décembre 2014
C'est une excellente BD, amateur de zombies, foncer, l'histoire et intéressante et on s'attache vite aux personnages et c'est très bien dessiné.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 février 2013
Excellente BD, très différente de la série TV.
Fortement conseillé pour les amateurs de ce genre
Le Scénario est vraiment bon.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 octobre 2014
cadeau a mon fils il adore je lui acheté jusqu au tome 14 et v lui acheter les suivants le bemol ils sont un peu chers
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Walking Dead T14: Piègés !
Walking Dead T14: Piègés ! de Robert Kirkman (Broché - 21 septembre 2011)
EUR 14,50

Walking Dead T12: Un monde parfait
Walking Dead T12: Un monde parfait de Robert Kirkman (Album - 22 septembre 2010)
EUR 14,50

Walking Dead T15: Deuil et espoir
Walking Dead T15: Deuil et espoir de Robert Kirkman (Broché - 15 février 2012)
EUR 14,50