undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

22
4,2 sur 5 étoiles
Walking Dead T14: Piègés !
Format: BrochéModifier
Prix:14,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alors que la série tv est sortie en dvd , le comic continue de faire son bonhomme de chemin .
Tandis que l'hiver arrive, nos survivants profitent d'une relative accalmie pour faire le point sur leur vie sentimentale. Comme souvent dans la série, le prix du bonheur retrouvé se paye en litre d'hémoglobine. Une clôture s'effondre dans le village de nos héros et ce sont des centaine de zombies qui s'infiltrent dans une communauté non préparée qui ne compte qu'une dizaine de combattants experts. C'est ainsi que Glenn organise un raid suicide pour sauver Andrea piégée au sommet d'une tour. Rick quant à lui va devoir assumer de terribles conséquences de choix qu'il va payer au prix fort .
La mécanique de la série est maintenant bien rodée. Le schéma des arcs de Kirkman peuvent même sembler répétitifs : Nos survivants sont perdus dans la nature, ils se battent pour construire un semblant de sécurité qu'ils finissent par perdre soit par malchance soit suite à la cupidité d'autres humains.
La première partie de No way out assume parfaitement son côté soap opéra présent depuis le début de la série. Sans être passionnant, le soap permet de bons dialogues, de faire exister des interactions entre personnages secondaires et de permettre des respirations légères après les horreurs que les personnages ont subi.
Kirkman s'est bien amusé à doser les forces en présence : les zombies sont mortels, nombreux mais stupides ; les humains malins mais ne peuvent se servir d'armes à feu sous peine d'empirer la situation. Kirkman s'amuse ainsi comme un fou à imaginer les stratégies alternatives pour dégommer la zombaille avec le grand retour de "la couverture sanglante".
Dialogues réussis, cliffhanger insoutenable, action soutenue, émotion réelle, j'avoue m'être fait encore avoir par la marque de fabrique de la série qui consiste à éliminer des personnages de premier plan lorsque l'on s'y attend le moins. Pour ma part j'ai poussé deux cris d'effroi à intervalle rapproché dans mon train suite à deux coups de théâtre ; mes voisins ont apprécié ... Je m'étais pourtant juré de ne plus faire avoir !

J'enlève une étoile car le découpage du premier épisode est insupportablement haché voire parfois incompréhensible. Je n'ai toujours pas compris comment les zombies s'étaient infiltrés dans la communauté. De même Kirkman s'attarde sur un personnage secondaire qui s'est pris un coup de couteau qu'il délaisse ensuite complètement. A l'inverse il tue peut-être très facilement des personnages qu'il ne développe qu'au moment de leur agonie. C'est parfois agaçant.
Enfin Adlard continue de faire preuve d'une certaine paresse inquiétante sur les décors voire sur les rendus des visages. Notre bonhomme a certainement fort à faire à dessiner depuis des années des zombies au kilomètre, mais il nous avait habitué à mieux.
No way out n'est assurément pas le meilleur épisode de la saga mais il comporte suffisamment de scènes fortes et de situations inédites pour garder le cap .
Je chipote beaucoup, on reste largement dans du comic haut de gamme dont j'attends la suite avec impatience.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 septembre 2011
Bon, d'accord, je provoque un peu avec ce titre mais quand même,
je reste sur ma faim : je rejoins d'autres commentaires sur des disgressions bien inutiles
(notamment le gars qui prend un coup de couteau au début), une impression de tourner sans but dans le scénario,
comme si Kirkman écrivait l'histoire au fur et à mesure, enfin un aspect graphique que je trouve carrément bâclé ;
le sentiment que Adlard n'a plus la flamme ! Les dessins sont vaporeux, flous, peu détaillés et ne dégagent
aucune inspiration !.... dommage donc...
Globalement je reste attaché à cette aventure et j'imagine combien il doit être difficile
de garder un fil conducteur à l'ensemble. Cependant, je reste globalement déçu par cet épisode,
qui se termine cependant sur un espoir de renouveau ...
A suivre donc, mais pour ma part je considère qu'il faudra rebondir d'urgence sur le prochain !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 décembre 2012
Maman ! Quel épisode ! On le sentait depuis un moment que ça allait tourner au vinaigre, mais là ça se précise dangereusement ! La tension qui montait crescendo depuis le tome précédent va éclater ici dans un déluge de fureur et de sang, qui rappelle un peu le tome 8 lors duquel une bonne partie des habitants du pénitencier avaient été décimés suite à l’attaque du gouverneur. Mais je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler mon avis… A plusieurs reprises, je me suis surpris à tressaillir en tournant les pages), chose qui ne m’arrive généralement qu’au cinéma… Certes, un tome « gore et sanglant à souhait » mais l’ensemble de cette saga ne se limite pas à ça, heureusement, ce qui est certainement le secret de son succès, alliant habilement un scénario en béton armé émaillé de scènes choc, un réalisme psychologique indéniable chez les personnages, une réflexion pertinente sur des grands thèmes sociétaux (pouvoir, religion, police, justice, disparition des repères d’une civilisation, tentative de reconstruction…) dans un contexte post-apocalyptique et bien sûr une bonne dose d’adrénaline.

Je me répéterai sur la forme : dessin expressif, mise en page efficace et scénario fluide. Et si vous n’aimez que les BD en couleur, vous oublierez très vite le noir et blanc de celle-ci qui incontestablement n’a pas besoin de « fioritures »…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Les détonations attirent les zombies comme les macchabées aimantent les mouches. Les Walking Dead sont en route vers l’épicentre des coups de feu, le quartier retranché d’Alexandria. Ils arrivent, s’amassent et pèsent sur les parois de l’enceinte. Fatalement, les pans du mur se désolidarisent et la marée mortifère se répand dans le quartier jusqu’à lors préservé. La déferlante putride engendre la panique. Rick ne sait plus à quels saints vouer ses démons. Il lui faut trancher dans l’urgence qui a une satanée sale gueule. Les vivants sont bel et bien piégés par la meute hideuse avide de chair fraîche. La camarde va faucher à tout va. L’étau se resserre sur Rick et ses proches. En guise d’épilogue, le soliloque de Rick est émouvant.
Nouvel épisode d’une série qui tient le haut du pavé dans le genre. Le scénariste, bien qu’épuisé par le tournage de la série télévisée éponyme, a encore des cartouches à brûler. Lorsqu’on entame la bédé, on ne sait pas où on va et comment on y va mais on marche de concert avec les morts et les survivants, la bouche séchée par l’hébétude. Chaque épisode est l’occasion d’une bonne claque. On peut toujours douter des hommes et les admirer aussi, indéfiniment.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 26 août 2015
Les deux tomes précédents étaient assez calmes. Nous suivions l’arrivée et la vie de l’équipe de Rick dans la communauté d’Alexandria. Mais suite à de nombreux événements et surtout beaucoup de coups de feu, une horde de zombies vient d’arriver au portail et cherche à se nourrir. Qu’est-ce que les habitants vont faire pour survivre ?

Tout est calme, tu tournes une page et hop : de l’action, de l’action et encore de l’action !
Cela fait du bien d’être au cœur de la survie et des massacres. Moins de psychologie, de discussions, d’intégration et plus de combats, de tripes et de morts.
Nous tremblons pour ces survivants que nous suivons depuis le début. Les zombies forcent le mur doucement, petit groupe par petit groupe. Vive le sadisme de l’auteur ! Mais il fallait bien que celui-ci cède et là c’est l’hécatombe.
Et ce qui devait arriver arriva bien un jour et c’est avec ce tome ! Notre jeune héros Carl va souffrir, énormément. Je ne vous en dis pas plus, surtout que j’en révèle beaucoup là mais c’est énorme !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 octobre 2011
Ce tome est plein d'action, on reste accroc aux personnages, comme on peut l'être avec une bonne série TV, mais j'aurais eu envie d'être un peu plus surprise et l'intrigue générale (les héros ont enfin trouvé un refuge mais oh non, les zombies l'envahissent!) manque d'originalité. Je ne dévoilerai pas la fin mais elle m'a parue peu crédible.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 novembre 2011
La série Walking Dead est un véritable chef oeuvre du comic! Un univers angoissant et très profond où l'on découvre une à une les faiblesses de l'être humain en temps de survie!

Fortement recommandé de lire les précédent avant de lire celui ci mais toujours aussi plaisant !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 septembre 2011
Encore un excellent tome que nous propose Robert Kirkman.

Les rebondissements sont encore de haute volée, que dire de cette fin... Je ne vous spoil pas, mais décidement walking dead est vraiment pour moi une des meilleures séries du moment
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Alors que l'on pouvait se dire que la vie devenait tranquille, quasiment boulot, dodo, sexe, dodo et quelques zombies à tuer comme piment. La concession est tout à coup envahie par une légion ou même quasiment par tous les zombies de Washington.

Indépendamment de ceux qui adorent le gore et le sang, il est vrai un des points forts de cette série, celle-ci pêche par le fait qu'au fil des épisodes personne ne semble s'intéresser aux raisons qui poussent les morts à devenir des zombies ? Ni à leurs moyens de communication, on semble être simplement dans un jeu de casse-pipes voire dans le grand guignol.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 novembre 2011
pour les inconditionnels des zombies - les dessins et l'histoire sont extraordinaires - une collection à avoir, pour lire et relire - suspense garanti
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Walking Dead T13: Point de non-retour
Walking Dead T13: Point de non-retour de Robert Kirkman (Poche - 16 mars 2011)
EUR 14,50

Walking Dead T12: Un monde parfait
Walking Dead T12: Un monde parfait de Robert Kirkman (Album - 22 septembre 2010)
EUR 14,50

Walking Dead T11: Les chasseurs
Walking Dead T11: Les chasseurs de Robert Kirkman (Broché - 21 avril 2010)
EUR 14,50