Commentaires en ligne


11 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Gothic
Magnifique écrin que nous offrent là les éditions Delcourt. Cette version "soft cover" (couverture souple) est différente des précédentes puisqu'elle propose une trentaine de pages inédites, dont un nouveau chapitre original et des planches perdues qui ont été restaurées et...
Publié le 12 novembre 2012 par Tornado

versus
3.0 étoiles sur 5 bien
bonne reception comme de coutume mais si comme moi vous étes fan du film vous serez decut, le graphisme et moyen et scenaristiquement parlant cela avait été si bien travaillé pour le passage a l'écran qu'il semble fade.
Publié il y a 11 mois par émilie magnien


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Gothic, 12 novembre 2012
Par 
Tornado (Provence Côte d'Azur) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
Magnifique écrin que nous offrent là les éditions Delcourt. Cette version "soft cover" (couverture souple) est différente des précédentes puisqu'elle propose une trentaine de pages inédites, dont un nouveau chapitre original et des planches perdues qui ont été restaurées et réintégrées. Une introduction de l'auteur et une série d'illustrations, en noir et en blanc puis en couleur, placées en fin d'ouvrage, complètent le programme pour un total de 272 pages.

L'histoire, tout le monde la connait : Eric et Shelly, deux amoureux fous sur le point de se marier, se font massacrer par une bande de gangsters, avant qu'un mystérieux corbeau, investi du pouvoir de réveiller les morts, ne ressuscite le jeune homme, qui va ainsi pouvoir assouvir sa vengeance...
Le contexte, tout le monde le connait : James O'Barr, auteur complet de son œuvre alors qu'il venait de perdre sa fiancée, victime d'un chauffard, a conçu "The Crow" comme un exutoire à sa profonde culpabilité, une thérapie posée sur sa tristesse et son désespoir.
Mais "The Crow" a dépassé ces composantes, au point de devenir l'œuvre référentielle de toute une génération et de favoriser l'avènement de la "gothique attitude" au sein d'une multitude d'adolescents...
Retour sur un chef d'œuvre fédérateur.

James O'Barr (qui signe ses planches par "JO'BARR" !) commence à dessiner "The Crow" en 1981. Il l'achève huit ans plus tard.
C'est incontestable : Le livre est d'une puissance incroyable. Le concept est aussi simple que définitif et la lecture de l'ensemble est une épreuve initiatique, certes extrêmement violente, mais également lyrique et addictive, qui vous plaque sur votre fauteuil.
Les planches en noir et blanc sont réellement intenses et expressionnistes. Le mélange des techniques, allant de l'aquarelle à l'encrage à la plume, en passant par le collage et le lavis, offre un tout d'une liberté et d'une hétérogénéité peu commune, renforcé par la déconstruction narrative, qui amène les événements de manière complètement désordonnée. L'inverse d'une narration linéaire.
Le récit n'est de toute façon qu'une succession de petites séquences. L'impression de départ est abstraite et confuse, avant que les scènes finissent par former, peu à peu, un tout étonnamment complet et cohérent.
L'ensemble n'est pas parfait, ce qui s'explique de toute manière par le fait qu'il s'agissait là d'une œuvre de jeunesse et d'un exercice cathartique. Certaines illustrations magnifiques côtoient ainsi, parfois au sein d'une même page, quelques vignettes maladroites. De la même façon, certaines planches offrent un découpage particulièrement fluide et rythmé là où d'autres se révèlent difficiles à déchiffrer. Quoiqu'il en soit, les nombreuses qualités, qu'elles soient narratives ou esthétiques, ainsi que la ferveur créatrice qui se dégage de cette forme d'opération rédemptrice, l'emportent largement sur les quelques défauts.
L'auteur ne cache pas ses sources, notamment en les exposant au beau milieu de ses planches ou dans ses remerciements. Esthétiquement, il rend hommage à Will Eisner, Bernie Wrightson, Michel-Ange et Frank Frazetta. Il puise son écriture chez les plus grands poètes du Romantisme, en plaçant des extraits de Rimbaud, Verlaine ou Baudelaire, entre autres, à la fin de certains chapitres. Il incruste également des peintures du mouvement Romantique dans ses compositions, notamment "Abbey in the Oakwood" de Caspar David Friedrich. Mais il se réclame avant tout de la musique : le Classique, certes, mais surtout certains groupes de musique pop, avec entre autres "The Cure", "Joy Division" et "The Sound". Ces groupes, pour la plus-part initiateurs du mouvement Gothique, inspirèrent l'auteur de "The Crow" quant à l'atmosphère qu'il souhaitait développer pour son œuvre.
Enfin, la figure du Corbeau, si l'on en croit la postface de l'auteur Alfred Angelo Attanasio, serait l'incarnation des mythes célestes, présente depuis l'aube de l'humanité. Il est l'archétype même du mystère et de l'ésotérisme. Ou la part de génie d'un créateur de comics, investi du pouvoir de manipuler les métaphores et les mythologies au cœur d'un récit prétendument populaire...

Lire "The Crow" aujourd'hui, c'est découvrir tout ce qui a été repris, depuis, comme une mode par toute une génération d'adolescents en termes de mal de vivre préfabriqué. Cette "Gothic attitude", sorte de mélange entre le Romantisme mélancolique de Baudelaire et les accents caricaturaux d'une imagerie gothique héritée du kitsch d'une fête d'Halloween (incarnée par la figure du "clown blanc"), ne devrait pas jouer en défaveur de l'œuvre de James O'Barr comme si elle abusait d'une succession de clichés et autres stéréotypes aujourd'hui désuets. Car cette dernière, profondément sincère, authentique et fédératrice, en représente la source et ne peut ainsi être taxée de produit factice.
Sur le quatrième de couverture, l'auteur Steve Niles en témoigne, qui célèbre l'ascendance libératrice qu'a exercé l'acte créatif de James O'Barr sur la communauté des auteurs de comics indépendants.
"The Crow", c'est l'aboutissement, au sein de la contre-culture, de plusieurs siècles de mal-être, de mélancolie, passés dans le prisme de toutes les interprétations et expressions artistiques possibles, qu'elles soient plastiques ou musicales. C'est le résultat postmoderne d'une attitude de révolte contre le mal de vivre. C'est une œuvre essentielle de ces trente dernières années.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Crow, 30 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
Un ouvrage sombre, une oeuvre culte pour un film culte, rien à redire... Le lyrisme des textes de O'Barr ici remplace le lyrisme musical imprime par Alex Proyas sur le long métrage... Souhaitons qu'un jour cette franchise retrouve tous ses fondamentaux
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Crow : Edition définitive, 16 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
Ce livre est magnifique aussi bien du point de vue de l'écriture que des dessins, même ayant jamais lus les autres BD je trouve que l'histoire est poignante, dur, réelle, émouvante et magnifique en même temps.
En ce qui concerne les dessins on en a plusieurs types ce qui rend la lecture très attractive.
Les planches en couleurs sont très belles.
En bref ce livre est un chef-d’œuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très belle Edition, 19 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
Pour ce comics à l'histoire magnifique et intemporelle.

J. O'Barr nous fourni même la liste complète des albums qui, outre son histoire personnelle, l'ont inspiré et porté pour ce récit. Ce qui permet d'agrémenter de très belle façon la lecture de cet ouvrage que j'ai pris un grand plaisir à relire presque 15 ans après ma première lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 superbe!!, 22 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
une tuerie. A lire et relire. Toute la beauté et l'horreur de la pierre angulaire du mythe de the Crow. Le film de Brandon Lee, aussi beau soit-il, n'est qu'une pâle illustration du chef d'oeuvre de James O'barr. La souffrance et la passion d'Eric Draven se grave au scalpel dans la chair du lecteur pour un moment de grâce.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Je l'attendais depuis toujours, 5 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
Fan du film avec Brandon Lee, j'ai cherché les comics un peu partout, mais impossible de mettre la main dessus, car il n'était plus édité.
C'est avec joie, que j'ai vu la sorti de cette intégrale, et même plus encore, car des planches inédite sont présente dans cette intégrale.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 trop bien!!!!, 21 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
cette BD est trop bien, l'édition définitive contient plus de dessin que la première édition. la traduction est plus fidèle que la première édition. très belle BD, romantique et violente à souhait!!!! bref un chef d'œuvre
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 bien, 11 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
bonne reception comme de coutume mais si comme moi vous étes fan du film vous serez decut, le graphisme et moyen et scenaristiquement parlant cela avait été si bien travaillé pour le passage a l'écran qu'il semble fade.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Bien réalisé, 15 octobre 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Crow - Le Scalp des loups (Broché)
The Crow revient pour se venger, et ça va faire mal ! Toujours avec talent, noirceur et décadence, James O'Barr nous livre une oeuvre terrible au coeur des camps de concentration.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 parfait!, 12 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The crow (Poche)
Je suis une grande fan de "The crow" et franchement je n'ai pas été déçue! Pour ce qui est de l'aspect "technique" de la commande, le livre est arrivé en très bon état, et dans des délais tout à fait raisonnables
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The crow
The crow de James O'Barr (Poche - 24 octobre 2012)
EUR 17,95
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit