undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles33
4,3 sur 5 étoiles
Format: Album|Modifier
Prix:14,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Au bout de 19 volumes , Robert Kirkman nous rend la tâche difficile ! Lorsque l'on a loyalement chroniqué (presque) tous les épisodes depuis sa sortie , que dire de plus ?Tout simplement que Kirkman maîtrise son univers sur le bout des doigts ! A chaque fois qu'un volume est moins bon , on aimerait pouvoir jouer les Cassandre et annoncer aux fans éplorés la fin de leur série vouée à la tyrannie d'une ignoble industrie capitaliste !

Mais cette marche vers la guerre restera sans doute parmi les grands moments de la saga!
Très bavard , il rappelle à quel point la psychologie des personnages est travaillée , dans un premier temps au détriment de l'action . Maggie a enfin droit à une séquence sur la tombe de Glenn , qui aborde de manière originale le travail de deuil dans un monde où les morts reviennent à la vie !

Et puis Kirkman prend trois épisodes pour installer pour chaque personnages les enjeux du conflit à venir : Rick recrute ses soldats pour une expédition punitive contre Neggan . Sa communauté lui répond au cas par cas et chacun a une réaction rationnelle : les va t'en guerre , les lâches , les indécis et les guerriers usés . C'est très cohérent et il faut avoir lu la série dans son intégralité pour en apprécier la saveur.

Kirkman se permet même l'élégance de l'auto parodie via le personnage d' Ezekiel qu'il avait présenté de manière grandiloquente dans le précédent volume et dont il brosse le portrait avec beaucoup d'humour .

Enfin après beaucoup de dialogues vient l'action inattendue et insoutenable ; on était un peu peinards avec nos amis qui ronronnaient et voici venir Neggan de manière imprévisible .Comme toujours , ce psychopathe est d’excellente humeur et semble devenu indispensable à la série : malin comme un singe , vicieux et brutal , il semble mettre un point d'honneur à déjouer les plans les plus subtils . Pourtant Neggan n'est pas un psychopathe post apocalyptique ordinaire : Kirkman met en scène un individu qui accueille l'apocalypse avec un détachement chaleureux mais aux remarques pleines de bon sens et doté d'un sens de l'observation hors du commun.Ceci lui confère une autorité et un charisme indéniable et change du cinglé assoiffé de sang pour calmer son ego.

Face à lui , les événements vont se déchaîner et la vie de nos héros va encore être mise sur la sellette . Et Kirkman de conclure avec un cliffhanger réussi et drôle. Pour l'édition française , on se demande bien pourquoi Delcourt nage en plein contresens : Le titre original "Préliminaires de Guerre" étant traduit par..."Ezechiel"...avec un le portrait de ...Neggan !

Avec une tension à couper au couteau , une violence inattendue alternant avec des intrigues secondaires pleines de finesses et de psychologie , cette guerre secrète est un véritable cadeau de noël avant l'heure . Décidément les fans de cette série n'ont aucune raison de décrocher et de ne pas continuer à se multiplier comme des zombies affamés...d'une suite ! Encore et encore
88 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Depuis le tome 18, Kirkman relance sa série avec un gros renouvellement de personnages... avec notamment de nouveaux groupes de survivants..
Adieu donc les personnages forts comme Glenn et Abraham.... mais bienvenue à Jésus, Ezéchiel et au diabolique Negan..
Cette rotation des personnages permet d'une part de constamment garder le lecteur en haleine... (personne n'est à l'abris dans cette série) et de renouveller constamment les intrigues et relations...

Les zombies sont clairement au second plan, quoiqu'ils l'ont presque toujours été... disons qu'ils passent au 3ème et sont quasiment inexistant dans ce tome... C'est les relations et réactions humaines qui interessent Kirkman, les rapports de force...

On pourrait craindre de tourner en rond au bout d'un moment. mais force est de constater qu'après 19 tomes, ce n'est toujours pas le cas... Kirkman évite le piège de refaire une histoire qui ressemble à cette de l'époque du gouverneur... Le personnage est radicalement différent... et bon sang, qu'il est bien campé... le fonctionnement qu'il met en place (racket et non pillage) est lui aussi différent... Bref, grâce à son roulement de personnages, cette série loin de ronronner garde toute sa puissance et son intensité... Et même dans un tome quelque peu de transition (entre nouvelles alliances, mise en place du plan d'attaque) comme celui ci, il tient le lecteur en haleine...

Du grand art.. scénaristiquement parlant...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2014
L'intrigue nous garde en haleine, ce n'est bien sur pas une bd pour les enfants, mais pour les autres l'univers wallingant deal et les personnages sont très riches et attachant, je continue à adorer la série même si quand un de mes personnage fétiche meurt j'aurais presque envie de dire deus mots à l'auteur. Pour les graphismes je comprend pourquoi on a choisi le noir et blanc. Je continuerais à les lires
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2014
J'adore Walking dead, les comics sont bien mieux que la série... Comics que je suis depuis le début mais bon cet opus est plat je trouve...

Il ne s'y passe pas grand chose, c'est, du moins, mon avis
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2015
Ma série (BD Et TV) que j'adore le plus. Rien a dire si ce n'est que je les achète tous !
Pour ceux qui ne font que regarder la série TV, il y a des différences de personnages et de passage donc ce n'est pas redondant.

Ainsi on lit deux histoires qui se ressemblent tout en étant tjr différente ainsi même si les BD sont avancées par rapport à la série TV on ne sait pas ce qu'il se passera quand on sera devant l'écran
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 2 février 2014
Rick et Jésus comptent leurs combattants potentiels entre les communautés de La Colline dirigée par Grégory, celle du Royaume menée par le roi Ezéchiel et enfin celle d’Alexandria dont Rick Grimes reste le leader en dépit d’une soumission de façade à Negan, le terrible sociopathe soutenu par son gang des Sauveurs. Il s’agit de fomenter une attaque décisive contre les Sauveurs mais pour ce faire, Rick et Jésus doivent agir avec la plus grande discrétion car la moindre fuite entraînerait l’échec du plan, suivi d’une répression épouvantable. Alors que tout semble se mettre en place sous les meilleurs auspices, Rick décide de tenter sa chance et de court-circuiter sa stratégie initiale lorsque Negan vient prendre possession de sa dîme dans l’enceinte même d’Alexandria, accompagné d’une poignée de Sauveurs. L’occasion est trop belle. Le courage et la détermination ne manquent pas mais Negan est une brute rouée et coriace.
Cet opus est une vraie réussite narrative. Le scénariste sait jouer avec les nerfs du lecteur en entretenant un suspense éprouvant. Le cœur s’emballe quelque peu, la main tremble légèrement quand il faut tourner la page. Avec l’habitude on sait qu’un dessin pleine page équivaut à un passage intense. Charlie Adlard semble avoir repris la main avec ses pinceaux. Ses cadrages sont efficaces et l’expressivité des visages est criante de vérité. On croit avoir atteint un sommet et on sait qu’on n’a franchi qu’un palier. Le plus dur reste à venir et personne ne peut prévoir comment cela va évoluer. Walking Dead s’inscrit dans la durée avec une qualité constante.
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
---Continuité avec le 18ème tome---

A peine remis de la mort de Glen et d'autres évènements survenus dans les derniers volumes, ce tome 19 semble à première vue plus calme. Mais ne vous fiez pas aux apparences car dans cet univers, il se passe toujours quelque chose pour relancer l'intêret du lecteur et le prendre aux tripes. Tiens, d'ailleurs, il y a un passage dans ce tome où il en est question...

Kirkman commence son récit en nous montrant Maggie, suite à la perte de Glenn. Cela commence tranquillement jusqu’à ce que nous retrouvons le nommé Jésus qui se lance dans une nouvelle mission...

---Commentaire---

Je ne vais pas m'avancer davantage dans l'histoire. Celle-ci est tout simplement bien réalisée et tout en continuité avec le tome précédent. Je suis toujours surpris par le talent des artistes !!! Je ne peux que vous conseillez de sauter sur l'occasion d'acheter ce tome qui se dévorera très rapidement.

--- L'objet---

- La qualité des images s'est améliorée depuis le tome 18.
- Le papier est d'une très bonne qualité.
- Un bon rapport qualité/Prix. Certaines BD sont au même prix mais avec 3 fois moins de pages !!!
- Les illustrations sont d'une haute voltige ! Les couleurs sont assez vives.

J'espère que vous apprécierez cette lecture autant que moi pour ce tome 19 d'une série exceptionnelle. J'attends avec impatience la sortie du nouveau tome.
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
Retournement de situation pour rick qui finalement aura plus de mal que prévu à défaire Negan de sont trône ! un bon tôme avec de la tension et une fin qui donne clairement envie de voir la suite !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2014
J'ai hésité entre 2 et 3 étoiles. Le dessin est franchement médiocre pour certaines planches (pages 66-67 par exemple). L'intrigue n'avance pas tellement et j'ai l'impression d'une rediffusion de l'arc gouverneur.
Kirkman ne semble plus trop savoir où aller, après avoir estropié les personnages principaux, tué les personnages secondaires et exécuté un personnage principal jusqu'où aller dans la surenchère?
Ironiquement la série TV est aujourd'hui meilleure alors qu'elle avait été très critiquée au départ, parfois à juste titre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2014
La série commençait à s'essoufler je trouve. Ici nous retrouvons un comics efficace, avec un vrai suspens et une tension palpable. En espérant que la suite soit de la même veine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)