undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 3 septembre 2012
Je crains que je ne partage pas l'avis d'autres commentateurs. Toutefois, je dois admettre que ce livre m'a intéressé pendant une centaine de pages car je croyais que la construction cahoteuse de l’ouvrage allait nous mener quelque part. Toutefois, à mon grand désappointement, ce ne fut pas le cas.

Face à cet embrouillamini de situations et de personnages, on finit par perdre le sens de l’histoire. Par ailleurs, le sexe est un fil conducteur (l’unique fil conducteur que j’ai pu trouver) et l’auteur semble nous livrer davantage un compte-rendu de ses performances sexuelles qu’autre chose. Quant à sa haine du régime chinois, elle est décrite de manière très diffuse, tel un nuage de lait dans un thé bien chaud.

Bref, ce livre aurait gagné en intensité s’il était réduit de moitié, en écrémant le superflu. Pour ce qui est de la critique du régime chinois, je préfère de loin Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine ou bien encore English. Désolé.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2012
Écrit de 1996 à 1998, le roman se présente comme le journal de bord d'un écrivain qui se souvient de sa jeunesse en Chine pendant ce qu'on a appelé la Révolution culturelle. Comment vivre dans la violence de la tyrannie, une tyrannie méticuleuse, sournoise, imprévisible, meurtrière, humiliante ? Comment peut-on aimer, se déplacer, écrire, être soi ? Lecture cruelle pour ceux qui, en France, avaient cru à la naissance là-bas, d'un monde nouveau, plus fraternel (on ne peut plus dire plus humain quand on sait ce qu'humain veut dire). Le genre romanesque se révèle ici indispensable pour faire sentir, pour faire partager (si c'est possible) ce qui a été vécu dans cet univers-là. Du reste, le contrepoint entre le présent et le passé, le monde communiste et le monde capitaliste, orchestré à partir des amours du narrateur, empêche d'idéaliser le monde où il a pu, où il a dû fuir, le nôtre. D'un monde à l'autre, la même solitude, la même difficulté à vivre, à aimer, mais "libre soit cette infortune".
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2015
LIVRE DU MONDE CHINOIS TRES SYMPA. UN STYLE TOUCHANT ET BOULVERSANT. UNE OEUVRE A LIRE ET SURTOUT A FAIRE LIRE
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2010
A la fois bouleversée et enrichie de cette lecture .La révolution culturelle telle que l'on ne nous l'a jamais écrit c'est-à-dire par un survivant objectif qui ne fait que retracer sa propre vie tout en nous montrant l'abomination humaine d'un tel régime.Le livre d'un homme seul
0Commentaire2 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,00 €
11,00 €