Commentaires en ligne 


50 évaluations
5 étoiles:
 (26)
4 étoiles:
 (17)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un livre d'une grande sensibilité
troisième livre lu de cet auteur et mon plaisir à retrouver l'inspecteur Erneldur quelques jours avant Noel dans une islande que nous devinons grise et glaciale ne faiblit pas. Comme dans les livres précédents, l'intrigue (ici le meurtre du père noêl dans un hôtel), révèle les secrets enfouis, les vies sacrifiées et...
Publié le 6 septembre 2008 par C. Verna

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Indridason fidèle à lui même
Un bon policier. Si vous aimez Indridason vous ne serez pas déçu car ce livre reste dans la lignée d'"une femme en vert" ou de "la cité des jarres".
Toutefois "Une femme en vert" reste mon favori.
Publié le 27 mars 2008 par Mathias G.


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un livre d'une grande sensibilité, 6 septembre 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
troisième livre lu de cet auteur et mon plaisir à retrouver l'inspecteur Erneldur quelques jours avant Noel dans une islande que nous devinons grise et glaciale ne faiblit pas. Comme dans les livres précédents, l'intrigue (ici le meurtre du père noêl dans un hôtel), révèle les secrets enfouis, les vies sacrifiées et les blessures que le temps n'effacera jamais. Le passé occupe toujours le devant de la scène chez Indridasson. Pas de coup de théâtre ou d'action palpitante : juste cette petite musique limpide qui accompagne avec mélancolie l'inspecteur Erneldur et ses doutes vers la résolution du crime commis. C'est le parcours emprunté qui m'a subjugué. Indridasson se fait peintre de toutes ces consciences meurtries par leur passé et que le crime présent va révéler avec une justesse de ton et une sensibilité qui m'ont ému. Nous bien loin ici des caractères stéréotypés des romans anglosaxons. Rien n'est rose chez cet auteur mais rien n'est désespéré non plus même s'il n'est guère complaisant sur l'état de la société islandaise.Un livre qui fait preuve d'une belle intelligence et d'une grande lucidité sur la nature humaine, et un régal pour tout lecteur en mal de dépaysement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Subtil, 9 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Voix (Broché)
Quand le crime est une porte d'entrée à la complexité des âmes, le polar gagne ses lettres de noblesse. La mode est aux policiers venus du froid : après Henning Mankell, un Islandais nous livre un savoureux cocktail glacé et glaçant, avec en prime une sombre sociologie d'une île dont les soubresauts telluriques colorent la vie de ses habitants.

Une plongée obscure, mais terriblement humaine, universelle, au coeur d'une Islande méconnue jusqu'alors.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Indridason fidèle à lui même, 27 mars 2008
Par 
Mathias G. (St Quentin en Yvelines, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
Un bon policier. Si vous aimez Indridason vous ne serez pas déçu car ce livre reste dans la lignée d'"une femme en vert" ou de "la cité des jarres".
Toutefois "Une femme en vert" reste mon favori.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le triste sort du Père Noël., 5 mai 2008
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
Aux caractéristiques traditionnelles du roman policier (suspense, personnages louches, fausses pistes...) celui-ci ajoute un certain nombre d'éléments intéressants qui lui donnent une vraie personnalité. Même si l'on y trouve quelques lieux communs du genre (en particulier dans la personnalité du héros détective), ce roman est une réussite.
Ambiance lourde de ce huis-clos dans un hôtel que l'on parcourt de fond en comble, à la suite du détective, et avec son regard: froid, obscurité, dédale de couloirs et de pièces...
Mais, au delà du polar, d'autres sujets sont abordés: le drame des enfants stars, les responsabilités parentales, le rejet, la solitude,les ravages de la drogue...
De vrais sujets de réflexion au sein d'un intrigue bien menée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enquête bien menée !, 8 avril 2009
Par 
MagalieB - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
3ème volet des enquêtes d'Erlendur et son équipe.
On retrouve avec plaisir tous les personnages d'Indridason !
Un père Noël a été assassiné et bien que tout le monde trouve cette affaire inintéressante et veuille la classer, Erlendur s'accroche et nous embarque avec lui.
On suit donc cette nouvelle affaire, ainsi qu'une précédente concernant une petit garçon battu par son père. L'affaire passe enfin en justice et Elimborg est très attachée au petit garçon.
On retrouve aussi Eva, plus attachée que jamais à son père, qui retrouve un peu d'éclat & qui a définitivement décroché de la drogue... mais jusqu'à quand ?
Indridason nous embarque dans ce roman qui pourrait paraitre rocambolesque et futile avec cette histoire de père noël, mais comme à son habitude, tout apparait peu à peu très sérieux.
Et cerise sur le gâteau... Erlendur tomberait il amoureux dans cet opus ? Cela fait une petite parenthèse un peu moins sérieuse dans cette affaire de meurtre...
Roman parfaitement réussi !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une très agréable surprise !, 7 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Voix (Broché)
J'ai découvert cet auteur par hasard, grâce à son prix en 2007 du meilleur roman policier, affiché sur sa pochette.

Avec ce roman policier venu "d'ailleurs" , L'Islande, on tombe dans un univers rafrachissant, avec des personnages attachants.

C'est un roman original qui nous fait revivre des flashback sur l'enfance de nos personnages principaux Gudlaugur et Erlendur.
Cette voix du passé, chargé d'émotions, de regrets...

plus on avance dans le roman, plus on s'attache et on a envie de continuer à comprendre leurs états d'âmes: c'est très touchant.

je recommande très fortement!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Calendrier de l'Avent, 14 mars 2008
Par 
cathulu - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
Noël,le commissaire Erlendur Sveinsson s'en moque un peu. Avec un peu de chance ,trouvera-t-il le temps de manger du mouton fumé avec sa fille qui semble sur le point de retomber dans la drogue...Alors quand le Père Noël d'un grand hôtel islandais est retrouvé assassiné juste avant le grand rush de la fête, cela ne le dérange en rien dans son absence de préparatifs...
Mais qui était ce portier-père Noël occasionnel que personne ne semble connaître vraiment et dont la mort ne paraît affecter personne ? Cette nouvelle enquête nous fera croiser des enfants dont l'enfance a été massacrée,et surtout nous approfondirons notre propre connaissance d'Erlendur, découvrant pourquoi il ne lit que des livres d'un type bien particulier et peut être aussi pourquoi il ne s'est pas battu pour maintenir un lien avec ses enfants lors de son divorce...
Quelques traits d'humour viennent éclairer cette enquête encore plus poignante que les précédentes: "Il se présenta brusquement à son esprit un centre de rééducation où les infirmes grammaticaux déprimés déambulaient en uniforme et en pantoufles en confessant leur faute : je m'appelle Finnur et je dis "ce que j'ai envie"." mais surtout nous voyons évoluer les relations père/fille ainsi que la relation d'Erlendur à son métier :"Ce n'était pa son rôle de condamner qui que ce soit même s'il tombait constamment dans ce travers." Les rebondissements ébranlent nos a priori et on se retrouve à attendre avec impatience la suite des aventures de ce commissaire islandais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le Père Noël est remonté au ciel, 26 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
Comme je ne consulte plus les quatrièmes de couverture pour ne pas me laisser mener soit par une accroche d''édition très subtile (mais pas toujours en phase avec le contenu), soit par des éléments que j''aurais préféré appréhender seule, je n''ai découvert qu''à la fin de la lecture que je n''avais apparemment pas commencé par le premier de la série des enquêtes du commissaire Erlendur (enfin courte série pour le moment car ce livre est le troisième, je crois).
J''ai donc fait la connaissance du policier islandais en commençant par cet opus, passionnant, sans toutefois en être dérangée pour autant. Le livre peut sans problème se lire indépendamment des précédents.

Quelques jours avant Noël, dans un palace de Reykjaviik, le portier Gaudlaugur (endossant occasionnellement le costume du Père Noël pour la fête des enfants) est retrouvé assassiné dans un cagibi qui lui servait de domicile depuis plus de vingt ans dans la cave de l''hôtel. Le commissaire Erlendur est chargé de l''enquête.
«Toute cette histoire est affreuse. Du début à la fin. Cela commence par des détails anodins qui empirent et empirent jusqu''à devenir incontrôlables.»

Sans avoir lu les précédents livres, je crois avoir compris que dans celui-ci le commissaire dévoile beaucoup de ses tourments existentiels autour d'un certain traumatisme culpabilisant de son enfance qui le poursuit et ampute son aptitude à la joie de vivre. Sa personnalité correspond au profil-type du «héros» de bon nombre de polars : esseulé après l''éclatement de sa cellule familiale et tourmenté par sa propre enfance, il ne trouve d''échappatoire que dans l''exercice de ses fonctions où il se réfugie.

Cette enquête aux multiples rebondissements est en tout point remarquablement construite nous permettant de côtoyer le sort difficile des enfants vedettes (comme ici les jeunes chanteurs aux voix magnifiques et pourtant si éphémères) ainsi que le caractère obsessionnel de l''univers des collectionneurs.

Autant j''ai suivi l''évolution de l''enquête avec avidité, d''une intensité et d''une densité remarquables, autant le dénouement m''a semblé un peu fade comparativement. C''est un peu le reproche (et le seul) que je ferai à ce polar. Le déroulement m''avait laissée augurer une fin peut-être un peu plus surprenante. Ce livre n''en reste pas moins un très bon polar.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un super Indridason, 22 décembre 2012
Par 
Philippe2 (Genève, Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
Fan de l'Islande, de ses paysages et de ses habitants, j'ai beaucoup aimé ce roman policier. Le petit bémol vient du fait que toute l'énigme se déroule finalement dans un hôtel et nous ne découvrons que peu de cette si belle Islande. Cependant l'énigme est prenante, comme à son habitude l'auteur nous fait découvrir l'histoire de toute une vie et même la fin n'est de loin pas cousue de fil blanc. Avec ce polar, je vous garanti un bon moment de lecture. Peut-être un peu moins noir que les autres romans de cet auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Captivant, 11 février 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La voix (Poche)
Difficile de lâcher ce livre une fois qu'on l'a commencé. L'intrigue est bien menée et le suspens nous tient en haleine. Mon seul petit bémol, c'est que j'en ai un peu assez de retrouver toujours et toujours les mêmes thématiques un peu glauques (pédophilie, drogue, prostitution...) dans tous les romans policiers contemporains. Mais bon, celui-ci reste quand même un très bon moment de lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La voix
La voix de Arnaldur Indridason (Poche - 3 janvier 2008)
EUR 7,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit