undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles18
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 juin 2008
Haletant, percutant, cet épisode m'a laissé... à genoux...
Connely est au meilleur de sa forme et fait renouer Harry Bosch avec ses anciennes méthodes, rugueuses, à la limite de la légalité mais toujours efficaces. Le plaisir est double de le voir renouer avec la belle Rachel Walling.
Quel plaisir de voguer en eaux troubles, et de se laisser mener en bateau avec Harry...
Encore! Encore!
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2007
Connelly is one of the few crime writers who could conceivably kill off his hero and make it an organic, even inevitable, literary development. And like his namesake, the original Hieronymus Bosch, Det. Harry Bosch is groping his way through a violent and often surreal netherworld, with no guarantee that he'll be coming out the other side. Echo Park is simple, straightforward writing that plumbs beneath the deceptive surface of a deceptively surfacey city, and Connelly's chronicles of Bosch -- like the detective himself -- are aging like a fine Scotch. Oh, and if you missed Tino Georgiou's--The Fates--I strongly recommend reading it.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2008
Du grand Connelly encore une fois avec des personnages toujours aussi entraînants, une intrigue encore alambiquée suivi au millimètre et une écriture et un déroulement qui accrochent le lecteur.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Connelly fait partie des destructeurs de forêt, comme tous ses collègues best sellers à plusieurs romans par an. Â cet égard, bien que jamais médiocre, sa production est inégale allant du moyen au très bon.
Cet opus qui suit "Deuil interdit" fait partie des meilleurs de l'auteur et de son héros l'Inspecteur Harry Bosch. Contrairement au précédent l'investigation est peu mise en avant.
On est ici dans une intrigue trépidante, pleine de rebondissements, certes un peu prévisibles mais où tout bouge, tout le temps. La qualité de la documentation (justice, police, politique, cité des anges) est toujours d'excellente facture. La qualité de la nourriture des protagonistes n'est pas tout à fait du même niveau: un repas fin basé sur du boeuf braisé arrosé d'une bouteille de Merlot ou un "excellent" restaurant qui sert des sandwiches de dinde.....c'est l'Amérique ! Les personnages principaux, Harry en particulier font un peu "cliché" mais pas de manière outrancière. Quelques grosses invraisemblances également, mais la lecture nous laissant constamment dans l'action, on peut pardonner l'auteur pour ces petites commodités. La fin n'est pas baclée comme celle de "Deuil interdit", mais elle n'est pas à la hauteur de l'ensemble du texte. C'est presque toujours le cas chez Connelly et bien d'autres auteurs de polars Américains.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2012
Connelly connaît son affaire, c'est certain. Peut-être un peu trop même, car il écrit quelques fois avec les ficelles du métier. Il fait traîner en longueur certaines scènes et oublie, maintenant, de s’appesantir sur ses personnages. Si bien que dans certains tomes, le héros est Harry Bosh, mais ce pourrait être un autre personnage. Ce qu'on aime chez Bosh, c'est son côté sombre, hanté par son passé, rattrapé par ses démons. Ici, il y a peu de démons. Un peu l'alcool, mais tout juste. Un peu sa façon de se comporter comme un cow boy, mais moins que dans d'autres titres. C'est vrai qu'Harry Bosh et le règlement, ça fait deux. Mis à part ça, l'histoire est bien ficelée. Pas une intrigue à couper le souffle, quand même ! On est d'entrée dans l'histoire qui ne trouve pas sa solution et plongé aussitôt de nombreuses années après lorsqu'un tueur en série s'accuse aussi du meurtre non résolu. Et voilà Bosh qui s'en mêle et n'y trouve pas son compte ! De l’énigme, un peu de suspense, la présence de Rachel Walling, bref des ingrédients qui font qu'on se laisse bercer par la prose de Connelly, mais on attend quand même beaucoup plus de lui. C'est donc bon, mais pas très nouveau et parfois un peu facile.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2010
Pas mal du tout! Comme la plupart des Connelly. On passe un moment agréable, le suspens est au rendez-vous, même si oui, ça n'est certainement pas son meilleur roman.
Et hop, un de plus dans ma bibliothèque!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2009
Un bon Micheal Connelly, avec une histoire qui se déroule en 3 actes, avec à la fois un retour dans le passé et l'histoire actuelle en même temps.
Je regrette seulement une fin un peu courte à mon goût...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 16 décembre 2009
Bonne petite enquête de l'inspecteur Harry Bosch! Les crimes sont crédibles et l'enquêtes également... Mais je n'ai pas particulièrement trouvé le roman haletant et les personnages attachant. J'ai un peu de mal a accrocher à la partie qui concerne le vrai meurtrier. Est-ce possible de mettre en route une machine pareille pour ne pas se retrouver accusé??? On voit que rien n'arrête Harry Bosch, légal ou pas, contre sa hiérarchie, l'essentiel c'est de trouver! Peu de retournement imprévisible, sauf le final, où le méchant qui manipule tout, c'est pas celui que l'on croit...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2009
Connely je ne vois pas comment on ne peut pas aimer, comme toujours on accroche dès la première page que dire de plus c'est grandiose.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Connelly est éblouissant dans son style. Premièrement, il s'exprime dans un très bon anglais, vif, culturel, social. Le lecteur est très vite imprégné de l'ambiance de la cité américaine, Hollywood, Los Angeles, la Californie. Ensuite, les profils psychologiques sont bien loin des caricatures simplistes dont se plait souvent le public américain (et occidental). Enfin, l'intrigue vous prend aux trippes et ne vous lâche plus. Harry Bosh, ancien vétéran de la guerre du Vietnam où il combattit en tant que "rat de tunnel", est très attachant. Flic tenace, non carriériste et pourtant si fier de sa mission, il détonne par son esprit de liberté par rapport aux pesanteurs d'un système qui le nourrit.

Harry Bosh est très américain. Il en est attachant. Parallèle du personnage avec Clint Eastwood. "Echo Park" = l'un des meilleurs thrillers de Connelly.

Attention : danger d'insomnie.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,00 €
7,90 €
6,95 €
8,10 €