Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une collaboration secrète, 2 mai 2012
Par 
Luc REYNAERT (Beernem, Belgium) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Suisse, l'or et les morts (Broché)
Jean Ziegler dévoile dans ce livre l'histoire consternante du blanchiment de l'or pillé par Hitler et son SS par l'intermédiaire de banquiers suisses. Ces derniers ont ainsi permis à la machine de guerre allemande de continuer à tourner à pleine vitesse.

Le profit avant tout
Les banquiers n'avaient pas de sympathie idéologique pour le parti nazi ou pour Hitler, mais étaient simplement médusés par les profits astronomiques qui leur étaient offerts. L'équation était simple: pas de blanchiment d'or, pas de devises internationales, pas de matières premières stratégiques et donc pas de `Wehrmacht'.
Ces transactions secrètes ont aussi constitué une des bases de la puissance bancaire suisse.

Le secret bancaire suisse
La révocation de l'édit de Nantes est à l'origine du secret bancaire suisse. Environ 200.000 huguenots, la plupart des nantis, ont fui la France surtout vers les bastions protestants de Genève, Zurich et Bâle. La plus stricte confidentialité de toutes les transactions y était assurée, car des espions du roi de France étaient partout. Néanmoins, cette confidentialité était en première instance considérée comme un acte de fraternité, ou mieux encore, comme une mission venant de Dieu.

Beaucoup de documents sur la collaboration de l'industrie suisse avec l'Allemagne nazie ont été détruits. De plus, les crimes de guerre éventuellement commis ont été prescrits.

Ce livre très révélateur avec Voltaire comme marchand d'esclaves et Hannah Arendt comme amie de Heidegger, accentue un aspect mineur mais crucial d'une catastrophe, qui s'appelle `guerre'.

Lecture hautement recommandée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Paradis Fiscal pour Or volé, 18 janvier 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Suisse, l'or et les morts (Broché)
Un gros pavé dans la mare bien propre de ce petit pays qui a servi de coffre fort à ceux qui pensaient en réchapper.

En examinant la boue qui remonte, on s'aperçoit que l'état suisse complice des banquiers suisses a permis de dépouiller des milliers de familles juives pour l'essentiel.

Ceux qui ont disparu dans les camps nazis n'ont bien entendu pas laissé de traces. Et aujourd'hui leur descendants ne peuvent pas récupérer les magots enfouis bien profondément dans les coffres suisses.
Les banquiers ont trouvé l'argument imparable : demander aux survivants de fournir les certificats de décès de ceux qui sont morts. Sordide!

Un brillant éclairage sur ce joli petit pays où tout est si bien rangé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Désagréablement bon!, 27 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Suisse, l'or et les morts (Broché)
L'histoire est livrée sous sa forme authentique, et l'auteur n'est pas avare de révélations sur l'époque du livre en question, aussi désagréable cela puisse être.

Les faits sont présentés de manière précises, tout comme les rouages des cartels et autres intérêts purement financier pratiqués par les acteurs incriminés.

Le voile est levé!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Opportuniste mondiale, 25 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Suisse, l'or et les morts (Broché)
J'adore ce livre qui dévoile quelques secrets bien gardés et peu connus au sujet de la Suisse. Un pays neutre qui vis sur la bêtise bancaire des autres pays. Transparaît quelque peu dans ce livre , le paradis , pour ceux qui y résident, avec peu de taxes, un bien meilleur salaire, un climat et qualité de vie. Elle est impliquée dans le monde aussi par un très important secteur industriel armes, alimentaires, pharma et chimie ..qui sont si important mais reste en fond.
En un mot j'ai adoré le lire
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Suisse, l'or et les morts
La Suisse, l'or et les morts de Jean Ziegler (Broché - 2 octobre 2008)
EUR 9,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit