undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles27
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 juillet 2010
L'intrigue se déroule au Brésil entre les deux guerres. On apprend beaucoup sur l'histoire de ce pays, et même sur sa géographie! L'auteur rend crédible le destin des deux soeurs couturières, alors même que les péripéties sont incroyables. L'écriture est agréable et forte. Le parti pris de ne pas respecter l'ordre chronologique surprend au début, mais en fait il a tout son sens et on est complètement embarqué dans un autre univers. Attention, voilà un livre qu'on ne peut lire que d'une traite!
0Commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2013
Un livre un peu long à lire.

Emilia et Luzia, deux soeurs couturières que le destin a séparées. L'une se mariant à un homme qu'elle n'aime pas mais qui lui apporte la vie qu'elle souhaitait mener, l'autre acceptant de suivre les cangaceiros.
Dans l'histoire de ces deux soeurs, il y a deux femmes éprises de liberté. Emilia cousant ses vêtements à la nouvelle mode se démarquant ainsi des us et coutumes de ces années-là, voulant l'instruction pour les femmes, le droit de vote, etc. et Luzia qui en suivant les cangaceiros (des hommes uniquement) s'est affirmée, est parvenue à se faire respecter et à s'imposer au point de devenir leur chef.

A la fin du livre, on découvre Emilia à nouveau liée à sa soeur disparue de manière inattendue et par un lien très fort.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2010
je lis énormément,cependant cet ouvrage sublime est de loin le meilleur que j'ai eu l'occasion de lire depuis ces dix dernières années, et j'attends avec impatience le prochain que cet auteur voudra bien écrire pour notre plus grand plaisir . A recommander absolument .
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2010
Quand on lit les premières lignes de ce livre, on se sent un peu perdu, comme si on ne sait pas où on va. Mais rapidement, on est happé par les vies de ces deux héroïnes, et on se dit qu'on n'est jamais préparé à ce qu'on va vivre. Ce sont deux histoires que l'on lit comme on regarde un film. L'écriture imagée et puissante vous porte dans la jungle du Brésil. Superbe!
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un bon livre, où à travers l'histoire de 2 soeurs au destin diamétralement opposé, on apprend de nombreuses choses sur les moeurs du Brésil dans les années 30, sur ses cangaceiros, la révolution de 1930, la sécheresse de 1932 à l'origine de l'ouverture des camps de réfugiés...

J'ai bien aimé ce roman de manière générale, malgré cela j'ai mis un temps fou à le lire, ce qui en principe n'est pas le signe d'un bouquin qui me passionne... Pourtant l'histoire est intéressante. Peut-être y a-t-il trop de longueurs qui essoufflent le récit.
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le cadre est celui du Brésil. L'époque est celle des années 30. Le pays est en proie aux dissensions et à la violence. Les personnages principaux, Emilia et Luzia, sont deux jeunes filles, deux sœurs, pauvres, apprenant le métier de couturière. Si Emilia est plutôt jolie, sa petite sœur a eu un accident et a depuis un problème au bras qui ne lui permet pas d'utiliser celui-ci correctement.
Le jour où les cangaceiros, une bande de rebelles, débarquent dans leur village, leur vie en sera bouleversée. Car le Faucon, leur chef, emmène Luzia avec eux.
Le récit est à deux voix. Celle d'Emilia, qui poursuivit sa vie dans son village et tenta par tous les moyens d'échapper à l'existence miséreuse qui s'étendait devant elle. Elle réussit à gagner la ville et c'est à travers ses yeux que nous découvrons la vie de la classe des « privilégiés ». L'histoire de Luzia, racontée en parallèle de celle de sa sœur, est bien différente. Entraînée dans la jungle, elle est obligée de partager la vie des cangaceiros, une vie difficile, nomade, dangereuse. Fascinée par cet homme, le Faucon, elle adopte peu à peu leur cause et se fait à cette existence pour devenir La Couturière, une chef Rebelle connue et crainte.
C'est une histoire bouleversante, extrêmement bien documentée. On apprend énormément de choses sur la situation sociale et politique du Brésil à cette époque. L'histoire se déroule sur de nombreuses années, ce qui permet de voir la situation évoluer, les jeunes femmes changer, mûrir, s'endurcir.
Le récit est fluide, captivant, et parfois douloureux. J'ai trouvé particulièrement intéressante la relation qui se tisse entre Luzia et le Faucon, la façon dont la jeune fille grandit et comment son destin évolue.
Un très beau livre, marquant, et qui reste en mémoire, même une fois la dernière page tournée.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2012
Un très beau livre où l'on découvre le Brésil à travers des paysages magnifiquement relatés, et une histoire de femmes, de soeurs, de destinées improbables qui tient en haleine jusqu'au bout.
Sur fond de révolution, de changement politique, de transformations culturelles dans un pays en plein essor, on est emporté avec Luzia, avec Emilia, chacune avec ses doutes, ses peurs, ses forces et sa rage de vivre.
Des rencontres qui changeront leurs vies, des amours ratés ou destructeurs, des convictions à combattre et un beau voyage dans deux univers différents, deux cultures opposées , mais deux soeurs qui s'aiment et se battront pour vivre selon leurs choix.
A lire !! et si j'étais producteur, une belle saga à retranscrire sur grand écran!!
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2014
Vu les critiques, je me suis empressée de livre ce livre mais je suis déçue. C'est interminable de descriptions d'atermoiements des personnages...et surtout pas d'intrigue vraiment palpitante!!
Pour les amoureux de l'histoire du Brésil!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"La couturière", un bien joli mot pour désigner une redoutable "cangaceira" qui tue sans merci tout en brodant des motifs colorés sur les vêtements de ses compagnons, les "cangaceiros", c'est à dire des bandits de grands chemins qui volent aux riches pour donner aux pauvres.
Ce roman de quelques 850 pages est une fiction inspirée de faits réels qui se sont déroulés au Brésil de 1928 à 1935. On apprend une foule de choses sur l'histoire de ce pays immense, tant au niveau politique avec tout ce petit monde de corrompus, qu'au niveau économique quant la sécheresse s'est abattue pendant deux ans, provoquant des exodes massifs et des milliers de morts.
L'histoire de "La couturière" est fondée sur le destin plein de drames de deux sœurs orphelines, élevées par leur tante couturière qui les initient à la couture..
Luzia la plus jeune et la plus téméraire se retrouve handicapée à la suite d'une chute d'un arbre.
C'est elle, malgré (ou à cause ?) de son handicap qui va devenir la plus célèbre "cangaceceira" du pays.
Emilia, l'aînée très réservée est une incorrigible romantique.
Elle rêve d'échapper à la misère et de posséder de belles robes, une belle maison et de belles voitures.
L'arrivée d'une bande de "cangaceiros" qui enlève Luzia, va bouleverser leurs vies.
Séparées, elles n'auront de cesse de se suivre l'une et l'autre grâce à la presse de faits divers qui étale toutes les exactions commises par "la couturière" dont la tête est mise à prix et grâce à la presse mondaine qui relate la renommée d'Emilia devenue une styliste réputée.
Ce livre est remarquablement bien écrit...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
histoire de deux jeunes filles au destin très dur. Emilia et Luzia élevées par leur tante dans un village reculé du nordeste du brésil, Elles apprennent la couture ce qui deviendra le fil rouge de ce roman. Emilia rêve de partir et surtout pas devenir couturière au service de propriétaires, mais de faire un mariage qui comblerait son désir . Luzia elle n'a aucun espoir de se mariée elle est très grande et infirme suite à un accident qui lui a enlevé la mobilité d'un bras. Un jour des cangaceiros ( bandits ) dont le chef a le visage déformé par une grande balafre, décide l'aller chercher Luzia et de l'emmener avec sa bande dans le désert dur et aride du pays. Emilia comme sa tante croient Luzia morte. A la mort de la tante Emilia est demandé en mariage par Degas ( qui passe des vacances chez de fils de colonel du coin) sans amour Emilia accepte pour échapper à son destin , les parents de Degas vivent à Récife, famille riche mais dont la belle mère accepte mal sa belle fille.Chacune de leur coté vont vivre des vies à rebondissement, pour Luzia la souffrance, la dureté du climat, les attaques , les crimes et un amour avec le chef des bandits etc......Emilia après sa désillusion trouve le moyen d'exister, malgré un mari absent ( secret) une belle mère qui lui enseigne les règles de la bienséance et un beau-père dont la passion est de definir le degré de criminalité en mesurant les cranes.
Ce roman est bien écrit et détaillé au point que les assassinats par les cangaceiros font passer des frissons, je suis contente d'avoir lu ce livre qui m'a appris beaucoup de choses, mais qui est loin de m'avoir fait révé......
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles