undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici nav_WSHT16 cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Après une très émouvante introduction de Louis Gardel qui a passé ses dix-sept premières années à Alger avant d'en être exilé (à lire son roman merveilleux d'adolescence restituée La baie d'Alger) sur son rapport avec cette ville avant sa restitution à l'Algérie puis après car il y est retourné plusieurs fois, nous entrons dans les "Alger" de Depardon constituées de ses photographies d'atmosphère, d'ambiance, d'abord en juillet 1960 alors qu'il a 18 ans et qu'il est envoyé avec son Rolleiflex comme reporter de l'agence Dalmas pour un reportage dans le désert, puis en 1961 au moment où les photographes n'étaient pas les bien venus et qu'ils risquaient gros en voulant rendre l'actualité des dernières heures de cette colonie française... beaucoup de clichés volés, pris à la va vite, impression fugace unique car non montrée ailleurs, on sent une certaine tension sous-jacente, mais aussi des français et des locaux se côtoyer, des enseignes de bistroquets ou des affiches de ventes immobilières ou des graffitis OAS, les montées d'escaliers qui courent dans Alger... bref une vision prise sur le vif que j'appellerai "l'effet de réel" de Barthes, ensuite Depardon reviendra à Alger en 1986 et en 1999 où il profitera de la liberté de pouvoir photographier -bien que discrètement- la ville qui l'aura marqué à jamais (toujours dans un noir et blanc qui irradie). C'est un très beau voyage, très simple, sans effets de manche.
PS il a pris aussi des photos lors des négociations d'Evian entre les deux parties le 20 mai 1961 Et quelques clichés de la soeur française d'Alger Marseille.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2016
Depardon a finement saisi au vif les caractéristiques de Alger au début des années 60, à l'heure où la ville vivait ses dernières années sous commandement français.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,10 €
8,10 €