undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles9
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 avril 2010
Ce livre est une pure merveille d'humour, de finesse, d'intelligence. Merveilleusement hilarant ! Dès les premières pages j'ai éclaté de rire, et je crois que je n'ai pas cessé de rire d'un bout à l'autre. Mais rire vraiment, rire de bon coeur, rire à gorge déployée...
Ah là là, quel bonheur ! je le conseille à tous les amoureux de la langue française, des langues en général, aux curieux, aux esprits ouverts, à tous les autres aussi, allez-y vous ne vous ennuyerez pas une seule seconde !
A éviter dans le métro si vous êtres sensible au regard des autres car vous ne pourrez pas maîtriser vos fou-rires ! Et tout ça dans l'intelligence, en apprenant beaucoup de choses et en s'ouvrant à d'autres formes de pensée et d'autres cultures. Merveilleux. Merci Monsieur Alex Taylor.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Parce que c'est un grand amoureux des langues, Alex Taylor a rassemblé dans Bouche bée, tout ouïe, une flopée d'informations recueillies au cours de ses pérégrinations et de ses rencontres amicales ou amoureuses. ça pétille à chaque page car notre chroniqueur européen préféré a autant de culture que d'humour.
Sans jamais pontifier, il nous gratifie au passage de remarques intéressantes concernant tant l'enseignement que la traduction et se penche avec une curiosité inlassable sur les particularités linguistiques les plus incongrues et donc hautement réjouissantes.
On croisera au passage aussi bien les Teletubbies que de la confiture contraceptive et l'on se régalera des sous-titres aussi savoureux qu'énigmatiques: "Des grands-mères ne font pas de grimaces même en se rasant !" Et comme par magie, en lisant ce livre, j'entendais la voix si caractéristique du si charmant Alex...
11 commentaire|30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2010
Belge de naissance mais devenu "ancien belge" depuis 1988, j'habite aujourd'hui au Texas où je suis prof de français - la Langue, les langues, leur enseignement et leur apprentissage me passionnnent - les cadeaux d'anniversaire que je reçois de mes parents sont, entre autres, les livres de Jean Amadou dont le français et le vocabulaire sont impeccables et si beaux à lire - cette année, ils ont choisi le dernier livre d'Alex Taylor dont je viens de terminer la lecture - ce fut un "delight" - je vais le relire dès la semaine prochaine - un "must read" pour tous ceux qui aiment la langue, les mots, les expressions, ainsi que leurs origines, leur pourquoi et leur comment - une véritable mine d'or qui montre au lecteur qu'une langue n'est vraiment que le reflet de la culture, des us et coutumes des gens qui la parlent (et vice-versa!) - un bouquin à ajouter sans délai à la liste des lectures requises dans les écoles - nos ados qui ne communiquent presque plus que par SMS ne peuvent qu'en bénéficier - les Anglais d'Angleterre ne disent jamais qu'il pleut des chats et des chiens - maintenant je sais ce qu'ils disent - c'est à la page 163 et ça se passe de traduction... :-)
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2010
Très bon livre. Beaucoup d'humour et très intelligent également à l'image de son auteur, Alex Taylor.
Je vous le conseille.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2010
A déguster sans modération. Un livre qui nous apprends des myriades de choses et qui nous fait éclater de rire à chaque détour de page. Un livre qui fait jalouser ceux qui ne l'ont pas encore lu... Régalez vous!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2012
D'une interview radio de l'auteur, l'envie m'a pris de vouloir lire son bouquin. Au départ on s'amuse des comparaisons linguistiques fouillées, mais au final (à la moitié devrais-je dire puisque je n'ai pas achevé le livre), on finit par se lasser d'un manque de dynamique dans le rédactionnel.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2013
ce livre m'avait été recommandé par un professeur d'anglais. Je n'ai pas tout aimé dans ce livre, mais il y a des choses amusantes
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2010
On apprend mille choses en lisant cet ouvrage .Et on apprécie que l'auteur soit sensible à la drôlerie de notre langue. Quelques réserves,cependant. On aurait aimé un vrai avant-propos,où soit mieux présenté ce livre;par exemple: est-ce un choix que de ne pas avoir fait relire le manuscrit? Certains passages ne sont pas très clairs,ou auraient mérité d'être développés;et il y a là un relativisme culturel qui n'est pas ma tasse de thé. Ainsi,l'auteur semble mettre les grandes langues de l'humanité sur le même plan que le jingulu(p.82),le mixtec(p.65),et le !Xu(p.201),dont la littérature est plus confidentielle. Et pour le "tu" de la langue anglaise,on apprend qu'il a"disparu depuis longtemps"(p.51);on en saura plus sur l'ainu des Aînous,et sur le Yélîdnye de Papouasie(p.106); too bad. Pour poursuivre le ronchonnage:"sourire"en néerlandais,c'est"rire silencieux"(p.13),ou"rire luisant"(4éme de couverture)? P.15 et77:billion en France et trillion en Grande-Bretagne n'ont pas ces sens-là. "le chiffre vingt-cinq"(p.75),ça ne veut rien dire. P.163;:à"étrangeté",on préfèrera "étrangèreté". P.164:l'expression "humour british" est assez courante,en français;le monsieur de France 5 semblait l'ignorer. P.139:"désamour" existe,dans notre langue. P.117 :le"medicastro" italien,c'est le"médicastre" français. P.171;"adhérence",ou"adhésion"? P.13et177:pas de"tendresse" chez les anglais? Mais la chanson"Try a little tenderness" est restée dans notre souvenir..! P.47:"Sprecher" se rend par "speaker" ,que le français a naturalisé. P175:"épouse" en japonais a une belle étymologie,mais"(bonheur)conjugal",en français et en anglais,n'est pas mal non plus. P.266:"un troupeau d'alouettes"? P.233,etc.:"posais" et "poursuivions",ou "posai" et" poursuivîmes"? P.250,261et267;"les banlieues du Essex, "dictionnaire official", "l'île de Terre Feu"...indeed? P.68;"académique",ou"universitaire"? P.232;pour les diagrammes de Venn,on parle en France de "patates" plutôt que de cercles; et on ne voit pas du tout comment elles peuvent"converger"... P.165;"La plupart des jeunes français connaissent La vie de Brian" :no such thing . P.185:"hunk ",c'est "canon",dans le sens de "bien gaulé" (typically french,le mot et la chose), n'est-il pas ?
Vivement que l'auteur nous propose une suite à son livre (quelques tomes,quoi...)! Pour dire la chose en français, "on brûle d'impatience" !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
J'ai été très déçue de ce livre.
Je m'attendais à une comparaison intéressante entre l'anglais et le français.
Au lieu de cela, l'auteur nous soumet à un mitraillage tout azimut d'anecdotes, sans analyse intéressante et approfondie, des brèves de comptoir, pour se donner l'illusion de s'y connaitre.
Je n'ai pas appris grand chose.
La fin du livre est un peu moins inintéressante.
En plus de cela, il fait sa pub pour ses autres livres et nous rappelle régulièrement ses orientations sexuelles ! Quel est le rapport avec les langues ? !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,70 €
6,10 €