undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 août 2002
Ce livre une introduction dans l’histoire de la méthode historique, basée sur l’histoire de l’histoire, de la méthode et du métier d’historien en France des siècles passés. L’auteur examine, analyse et explique l’évolution de la discipline et de son enseignement. Le livre est cohérent car l’auteur commence par la place qu’occupe l’enseignement historique dans les écoles aujourd’hui, pour expliquer le développement et les enjeux de l’histoire pour notre société. L’auteur arrive bien à démontrer l’importance de l’histoire pour la société, mais à mon avis cette partie aurait du être discuté plus longuement, en raccourcissant la discussion sur l’histoire de l’histoire et les comparaisons avec la sociologie et la méthode sociologique. Ce livre est une bonne introduction dans la matière pour les français, et/ou tous ceux intéressés par l’histoire française et qui s’y connaissent. D’autres lecteurs auront probablement un peu de difficulté à toujours suivre les références à l’histoire française et des personnages français connus. Le grand plus de ce livre est l’inclusion des nombreuses citations d’autres historiens, ce qui élargit l’horizon du lecteur considérablement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 avril 2013
Il s'agit d'un texte remarquable. À mon avis Antoine Prost a le mérite de mettre à disposition d'étudiants universitaires les grands thèmes de la discipline historique avec clarté et riguer intellectuel. Avec le texte classique d'Henri Marrou, De la connaissance historique, le livre de Prost est fondamental pour la formation d'un historien et aussi d'un professeur d'histoire au lycée.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 octobre 2013
Très bien fait. On y apprend beaucoup sur l'épistémologie de l'histoire ! On ne s'ennuie pas, et on apprend beaucoup de choses sur l'histoire elle-même. Livre très bien documenté également !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mars 2014
un livre indispensable car bien écrit et très intéressant. C'est un ouvrage qu'il faut vraiment lire en prenant son temps pour vraiment comprendre la démarche de l'Historien et de son travail ainsi que les différents mouvement qui ont traversé l’Histoire et les Historiens. C'est aussi une aide précieuse pour les concours de l'enseignement (CAPES et Agrégation)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 novembre 2014
Le bouquin d'Antoine Prost, est un texte remarquable a bien des égards. L' auteur fait une solide synthèse entre historiographie et épistémologie. Après la décadence des annales, l'auteur nous propose une réflexion mise au jour sur des questions de pleine actualité: le lieu de production historiographique, le rôle d'historien, l'écriture de l'histoire, l'idée de compréhension, la notion et fonction des documents...etc.
Après l'oeuvre capitale d'Henri Irénée Marrou, "De la connaissance historique", est difficile trouver un texte d'introduction au savoir historique dans langue française comme celui-ci.
Je ne suis pas d'accord avec le commentaire qu'a délimité l'importance du livre de Prost au seule monde francophone. Au contraire, il a connu une belle traduction à l'espagnol.
Pour les académiciens charges de cours d'initiation a l'histoire au point de vue de l'épistémologie est un grand texte.
Rodrigo Ahumada Duran
Directeur
École d'histoire et géographie
Université San Sebastián
Santiago-Chile
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 octobre 2012
je conseille ce livre aux amateurs d'épistemologie, de sociologie et/ou de philosophie. je trouve qu'il est parfois difficile de suivre l'auteur dans son raisonnement mais je ne suis pas une professionnelle des trios domaines cités ci-dessus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 septembre 2014
Pratique pour la préparation du capes histoire géo. Cependant, c'est très utile pour se plonger dans un premier temps dans l'historiographie mais l'ouvrage n'est pas actualisé sur par exemple l'histoire mondiale etc...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans quelle mesure l’histoire, telle que l’écrit l’historien, est-elle réfutable — elle ne serait alors qu’une opinion, au sens où par exemple Éric Zemmour qualifie de simple "doxa" les thèses de l’historien américain Robert Paxton sur la période de Vichy—, ou irréfutable ?

Sans entrer dans une perspective popperienne (où paradoxalement le propre du scientifique n’est pas l’irréfutable mais le réfutable), la question se pose de savoir si l’histoire peut prétendre au statut de science, fût-ce de « science molle », ou si la discipline ne devrait guère figurer qu’au rayon littérature.

Tout le mérite de Douze leçons sur l’histoire est de sortir de ce faux dilemme. L’histoire n’est ni réfutable (nul ne peut nier l’existence des chambres à gaz) ni irréfutable, n’étant à l’évidence ni une science comme la physique en est une, ni un pur roman. L'histoire des hommes n'est ni totalement déterminée ni totalement aléatoire.

Faire l’histoire de l’histoire, poser les conditions de possibilité d'une intelligibilité du passé, et d’une histoire véridique, qui « tisse le récit et le tableau comme la trame et la chaîne », en écartant un scientisme révolu sans céder au relativisme postmoderne, telle est l’ambition de ce livre lumineux, qu’inspirent Raymond Aron, Reinhart Koselleck ou encore Paul Ricœur.

Initialement conçues pour les étudiants en histoire, et leur proposant même des "textes choisis", ces leçons ne manqueront pas de retenir l'attention de qui s'intéresse à l'épistémologie, et à la philosophie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 octobre 2002
Un livre généralement connu des historiens. Des chapitres intérressants d'autres où l'auteur nous innonde de phrases plus spirituelles qu'objectives. Cependant il reste une des références pour les apprentis historiens. Un ouvrage certainement indispensable pour une bonne approche de l'histoire contemporaine.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 novembre 2013
Bien que grand amateur d'Histoire et me définissant sans prétention comme un amateur éclairé en la matière, l'ouvrage m'a fortement déçu. Ces 12 leçons sur l'Histoire sont particulièrement hermétiques, trop souvent absconses et ne procure aucun plaisir à lire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Douze leçons sur l'histoire
Douze leçons sur l'histoire de Antoine Prost (Poche - 9 octobre 2014)

Les mots de l'historien
Les mots de l'historien de Nicolas Offenstadt (Broché - 4 février 2010)
EUR 10,00

Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien
Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien de Marc Bloch (Broché - 21 juillet 1997)