Commentaires en ligne


15 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une leçon de vie qui se dévore comme un roman policier
Michael Lewis est un ancien banquier (de Salomon Brothers) reconverti dans le journalisme.

Michael Lewis nous livre ici un récit, qui est à la fois une enquête et une épopée: celles d'investisseurs, parfois inattendus voire improbables, qui ont misé sur le retournement (à la baisse) du marché des obligations...
Publié le 20 octobre 2010 par Denis

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Brouillon
Je n'ai pas trop aimé ce livre.
Clairement écrit pour faire un peu "polar", il en devient un peu brouillon et ne donne pas un éclairage pertinent sur la crise.

On se perd vite avec tous ces personnages. Les explications sur les produits financiers (CDS, CDO) sont sommaires, pour le moins.
Publié il y a 16 mois par reflex


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3.0 étoiles sur 5 touche pas....., 10 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le casse du siècle (Poche)
Haletant à lire, des petit passages sont hilarant sur comportement de certain institutions et de leur aveuglement.
Résume la crise actuelle, pour quelle raison nous somme les plumée de l’histoire.
Certain savait qui ont su lire l'avenir et d'autre non pas voulu comprendre ceux qu'ils étaient entrain de faire!
Saper leur propre château de carte.
Mais il ne donne pas la résolution de la crise que nous vivons en temps réelle...., juste ça genèse.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 De l'argent gratuit pour les capitalistes, des marchés libres pour les autres, 12 février 2013
Par 
Luc REYNAERT (Beernem, Belgium) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le casse du siècle (Broché)
Dans ce livre formidable, Michael Lewis explique clairement la faillite du système financier occidental, ses racines, les personnes et les machinations en cause, le coût énorme du sauvetage des banques et les implications sociales.

Une conspiration géante
Des milliards de dollars ont été prêtés à des ménages américains qui étaient incapables de les rembourser ; mais, les vendeurs les avaient appris comment il fallait mentir pour tout de même obtenir des prêts `de mauvaise qualité'. Les banques avaient besoin de plus de prêts possibles pour satisfaire la soif colossale partout dans le monde pour des produits dérivés de ces prêts (des obligations composées de ces prêts, des CDO).
Même en connaissant le risque de non-remboursement, les agences de notation financière (amplement rémunérées) ont donné une notation de triple A à une tranche de 80% de ces obligations. Mais, les banques ont réemballé le reste (20%) dans de nouveaux CDO, dont 80% recevait de nouveau une notation de triple A. Ainsi de suite.
Lorsque de nombreux ménages ne pouvaient plus rembourser leurs prêts (après la fin du taux d'intérêt initial favorable), un tsunami financier a secoué le monde occidental.

Une autre vue sur le marché des obligations
Certaines personnes ont senti qu'un effondrement gigantesques était écrit dans les étoiles et ont acheté à des prix très bas des assurances de remboursement des emprunts à 100 % sur les plus mauvaises tranches des plus mauvaises obligations. Une stratégie apparemment parfaite, mais dangereuse : les contreparties pourraient faire faillite ou le gouvernement pourrait intervenir pour garantir le remboursement à 100 % de tous les prêts hypothécaires.
En fin de compte, les acheteurs des assurances ont fait des gains faramineux (un exemple: un gain de 5 millions $ avec une mise de 300.000 $).

Des chats gras et des souris maigres
Avec l'effondrement du système financier, les sociétés de Wall Street étaient au bord de la faillite. Mais, le gouvernement est intervenu et a acheté pour un total de 2% du PIB (produit intérieur brut) des prêts hypothécaires de mauvaise qualité. Des milliards de dollars ont été pompés dans les banques. Pour les ménages, par contre, qui ne pouvaient plus payer leurs dettes : rien. Au contraire, leurs maisons ont été saisies et vendues au premier venu.
Pour Michael Lewis, les classes supérieures ont ni plus, ni moins violé les classes moyennes et laborieuses. Le marché des prêts de mauvaise qualité a été un moteur d'exploitation et, en définitive, de destruction pour ces classes-là.

Un système fondamentalement corrompu et ses racines
A Wall Street, la décision de transformer les partenariats privés en entreprises publiques a transféré tous les risques financiers sur le dos des actionnaires. Des partenaires privés n'auraient jamais accepté de mettre tout le partenariat en danger.
En outre, le marché obligataire américain n'était (n'est) pas sérieusement réglementé. C'était du laisser faire jusqu'à ce que tout le monde soit dans la merde (J. Gutfreund).
Les chefs des banques ne comprenaient même pas leurs propres bilans et leurs leviers financiers ahurissants. Mais, beaucoup d'entre eux n'ont pas été punis. Au contraire, certains sont devenus des personnages importants opérant derrière des portes closes pour concocter les mesures à prendre à l'avenir.

Jamais dans l'histoire financière du monde occidental, de telles machinations massives n'ont montré d'une manière aussi flagrante que les marchés libres sont truqués (ici, les vendeurs ont carrément trompé les acheteurs), et que, finalement, les contribuables devront toujours casquer même `monstrueusement' pour socialiser les pertes (ici, mille milliards de $)
Ce livre devrait être lu par tous ceux qui veulent comprendre le monde dans lequel nous vivons.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Clair et précis, 25 janvier 2013
Par 
Laffort (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le casse du siècle (Poche)
Il était une fois une bulle financière…
Ça se lit comme un conte, une saga, c'est Dallas. Mais c'est aussi arrivé… À qui la faute ? Au système et aux individus qui l'ont bien compris et qui l'instrumentalisent. Que faut-il faite ? Refondre le système ou éduquer les individus. Et les punir le cas échéant comme c'est le cas avec Kerviel, contrairement à Hubler. Comme le raconte Lewis, alors que les paris et les manipulations d'Hubler ont fait perdre plus de 9 milliards de dollars à son employeur (Morgan Stanley), il en est parti avec quelques millions et a monté son propre fonds.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent, 16 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le casse du siècle (Broché)
Comme d'autres livres de M. Lewis, cet ouvrage se lit comme un roman tout en donnant des informations techniques relativement précises sur le fonctionnement des subprimes et les mécanismes qui ont conduit à la crise actuelle.
Assez proche sur l'analyse du livre de F. Lordon "Jusqu'à qd ?" sans les recommandations.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Pour en savoir plus, 8 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le casse du siècle (Broché)
Les explications de Michael Lewis sur la crise économique sont limpides...
Mon blog en contient une chronique! Faites un tour :)
[...]
N'hésitez pas à laisser votre avis :)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le casse du siècle
Le casse du siècle de Michael Lewis (Poche - 8 mars 2012)
EUR 7,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit