undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles7
3,3 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 juillet 2012
Marc Roche, surfant sur la vague anti-finances, s'offre un réquisitoire sur les pratiques de l'ombre de la finance en décrivant notamment les pratiques avec les paradis fiscaux, les coups légaux à la limite de la morale du type LVMH qui fond sur Hermès, les spéculations astronomiques des traders. Un livre qui se lit bien mais qui sent trop le réquisitoire pour paraître objectif.
D'ailleurs, quand on connaît certains sujets on peut relever certaines erreurs. Par exemple il nous dit qu'« Un Chinois ne peut toujours pas utiliser une carte de crédit à l'étranger. » C'est complètement faux depuis de nombreuses années, allez faire un tour dans les temples du luxe à Paris et vous verrez que les Chinois paient de plus en plus avec des cartes de crédit. D'ailleurs, il y a plusieurs années, les Galeries Lafayette ont pris des accords avec le Visa chinois, China Union Pay, pour faciliter les achats des Chinois qui génèrent plus de 15% du chiffre d'affaires de l'établissement et plus de 40% de certains magasins de luxe des Galeries. Ils peuvent d'ailleurs retirer de l'argent dans plus de 20 000 distributeurs en France.

En résumé, un livre intéressant si on ne connaît rien au sujet, sinon rien à signaler de nouveau, beaucoup de réchauffé.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2011
En période de crise,comme sous l'occupation,le marché noir s'installe et enrichit les profiteurs.Nous assistons actuellement à la même chose avec le marché financier qui n'est qu'un marché noir.Ce livre a le merite d'être clair pour ceux qui ne sont pas spécialistes des produits dérivés du nieme degré.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2011
Excellent livre, les explications sont claires remplies d'exemples très significatifs.
Il permet de comprendre que le plus grave problème est dans la partie cachée de l'activité des banques.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2011
se lit comme un polar et en même temps très instructif pour qui n'est pas "insider" de ces milieux , à lire de toute urgence ...
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2013
Des redites et du délayage journalistique viennent un peu amoindrir une présentation qui ne laisse rien espérer de bon du système "économique". Le journaliste Marc Roche apporte des faits incontestables. Pour tout public adulte
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2012
L'auteur ne fait qu'énoncer des généralités, des faits lus et relus partout ailleurs, qu'il illustre de pseudo-enquêtes sur les "lieux du crime" (= les plages dorées des paradis fiscaux) et délaye dans des commentaires d'une parfaite banalité (moralisons le capitalisme, la crise peut-elle revenir, etc).

L'exemple type du journaliste "de salon", qui n'a qu'une connaissance technique très générale de son sujet, n'a fait aucun travail d'investigation réel et n'a donc rien à nous apprendre de nouveau sur la question.

S'ajoute à cela une totale absence de style littéraire, qui a au moins le mérite de ne pas faire illusion...
0Commentaire1 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2011
Ouvrage intelligent, mais tellement partial, tellement réquisitoire à charge, qu'il en perd toute crédibilité. Un novice peut s'y intéresser, s'il lit Capital et apprécie le sujet de loin. Professionnels de la finance, passez-votre chemin; l'auteur ignore le zéro cook sur les emprunt d'états, amalgame SPV et Hedge funds dans le concept de "shadow banking"... interminable et aucune profondeur.
22 commentaires6 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles