Commentaires en ligne


65 évaluations
5 étoiles:
 (31)
4 étoiles:
 (19)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


40 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une version de l histoire...
Dès les premières pages de "Tout seul" Raymond Domenech revient sur l'affaire Knysna et, le moins que l'on puisse dire, est que l'auteur a bien fait de prendre 2 ans de recul avant de publier sa version des faits, tant cette dernière est virulente. Bien plus qu'un journal de bord, initialement annoncé, nous avons ici à faire à une...
Publié le 21 novembre 2012 par crew.koos

versus
3.0 étoiles sur 5 Une version de l'histoire parmis d'autres
Révélation, retour sur les fiascos de sa carrière de sélectionneur, tout y est abordé sans trop de langue de bois.
Au final, on sent que Raymond Domenech cherche a se racheter une conduite et/ou à se faire un peu de frique sur sa personnalité tellement décriée.
Publié il y a 4 mois par tomj


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

40 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une version de l histoire..., 21 novembre 2012
Par 
crew.koos (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
Dès les premières pages de "Tout seul" Raymond Domenech revient sur l'affaire Knysna et, le moins que l'on puisse dire, est que l'auteur a bien fait de prendre 2 ans de recul avant de publier sa version des faits, tant cette dernière est virulente. Bien plus qu'un journal de bord, initialement annoncé, nous avons ici à faire à une véritable confession à postériori, confession qui n'épargne personne. Ni Malouda ( "La gloire l’a rendu prétentieux et son jeu s’en ressent"), ni Trézéguet (avec son "magnifique égoïsme"), ni Ribéry (et "ses attitudes de diva susceptible"), pour ne citer qu'eux, ne semblent trouver grâce aux yeux de l'ex sélectionneur. Contrairement à une tradition sérieusement ancrée dans le milieu sportif, Domenech ose rompre l'omerta du vestiaire, pour nous faire vivre de l'intérieur le drame de cette coupe du monde sud africaine.

Face à ce qui n'est pas vraiment un règlement de compte, mais pas très loin quand même, l'hommage qu'il rend à Zinedine Zidane, Lilian Thuram et Claude Makelele dans la première partie du livre, n'en est que plus éclatant. Entre flashbacks sur sa carrière et quelques avis bien tranchés sur le football d'aujourd'hui et ce qu'il est appelé à devenir, Domenech sait aussi reconnaître quelques erreurs (pas trop de mauvaise foi dans ce livre, ce qui est assez rare pour être signalé) comme par exemple, de ne pas avoir suffisamment pris en compte les avertissements de Thuram ( "Il y a des petits c*ns, entendez-moi bien, coach, des petits c*ns").

A l'exception notable de Thierry Henry, personne de l'équipe 2010 n'est épargné, et je vous laisse découvrir, par vous même, le cas Anelka ;) La thèse qu'il défend est celle du fossé générationnel ( "la rétribution précède la progression et la reconnaissance (...) Les repères que constituaient les anciens, leur importance comme modèles, les valeurs qu'ils pouvaient incarner, tout cela a brutalement volé en éclats" ). Un thèse qui peut tout à fait se défendre, et qui résume peut être, à elle seule, l'impasse de nos sociétés.

On pense ce que l'on veut de Raymond Domenech, à la lecture de ce livre, l'homme reste encore une enigme, ce témoignage n'en reste pas moins incontournable pour qui veut essayer de comprendre. L'éditer au moment où l'équipe de France semble retrouver quelques couleurs, surtout quand on sait la manière dont certaines de ses stars sont présentées ici, n'est peut être pas le meilleur cadeau que l'on puisse faire aux joueurs, mais quel superbe cadeau de Noel pour tout amateur du ballon rond !!

CREW.KOOS
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un milieu très pourri, 15 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
L’image restera a jamais gravé dans nos mémoires : la grêve des internationaux de foot français lors de la Coupe du Monde en Afrqique du Sud en 2010. Dans ce bouquin l’entraîneur d’alors, Raymond Domenech nous fait revivre ses mémoires. En fait Raymond a toujours fait l’objet de critiques par les médias dès sa prise en charge de l’équipe nationale. Ceux-ci se montrant toujours d’une manière harcelante à son égard. Rien n’a été bon. Cette manœuvre n’était pourtant pas nouvelle, mais existait déjà lors du mandat d’Aimé Jacquet, qu’on aurait sûrement chassé si la France ne serait pas devenue championne du monde en 1998. Même Didider Deschamps, l’actuel entraîneur n’est pas épargné de cette manière de procédure lâche des médias. Mais pour qui se prennent ses cons ? Aimant plutôt rapporter des sensations, ils ne sont pas guidés par l’amour du ballon rond et non plus d’un sentiment national, sinon ils n’empesteraient pas en permanence le sélectionneur. En cas de succès, ils sont quand même les premiers à jouir de la gloire d’autrui.

L’avénement de Raymond Domenech est déjà ressenti négatif depuis le début. Sa méthode d’introduire une certaine rigueur (présence lors du petit déjeuner, porter les protège-tibias lors des entraînements,…) n’a déjà pas connue d’écho positif de la part des joueurs. En plus il y a eu le conflit entre anciens et nouveaux sélectionnées, où les anciens avec les titres gagnés en 1998 et 2000 mettaient ces succès sur leur côté de balancoire. Un autre problème et peut être la majeur est que la plupart des joueurs gagnent beaucoup d’argent assez tôt dans leur vie et se voient déjà arrivés, du fait que l’argent leur monte un peu à la tête. Ils se voient déjà arrivés au sommet, n’ont plus l’envie de se mouiller pour le maillot frappé du coq gaulois. Avec cette attitude aucun sélectionneur ne peut forger un esprit de groupe, nécessaire à tout succès. Ce qui a encore marché en 2006, où la France est devenue vice-championne du monde, n’a plus fonctionné en 2008 et 2010. La grêve de Knysna n’est de ce fait qu’une suite logique de l’égoisme et de la foutaise d’une partie des joueurs. Dans une caisse avec des pommes, celles qui sont pourries ne font que pourrir les autres.

Le résulat est honteux, ce qui est d’autant plus grave que certains joueurs ont beaucoup de talent au niveau footballistique, s’ils se consacrent à exploiter celui-ci et le mettre à disposition de l’équipe. Au lieu de ceci ces joueurs (Anelka, Ribéry, Nasri, Malouda, etc) se foutent du groupe et font n’importe quoi. Par après il est un peu trop simple de mettre la majeure partie de l’échec sur le coach, pour moi personnellement les premiers en cause sont les joueurs, en plus les médias ainsi que les membres de la fédération (le président incusivement) ont leur part de responsabilité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


27 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un vademecum pour Didier Deschamps, 22 novembre 2012
Par 
Gerard Müller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
Tout seul/Raymond Domenech
Cette confession deux ans après le fiasco en Afrique du Sud ne pourra que ravir les amateurs de football. Elle apporte en plus des révélations nombreuses et des rectifications, un éclairage sans concession sur le mauvais état d’esprit qui a régné tout au long de cette période précédant le mondial 2010.
Dans un style net et direct, sans langue de bois, le coach retrace sa vie de sélectionneur de l’équipe de France. Les accents de sincérité concernant les erreurs psychologiques et stratégiques commises par lui-même font place deci delà à des critiques acerbes à l’encontre non seulement de certains joueurs mais encore du président de la FFF dont l’incurie n’a d’égale que la maladresse et l’indécision qui ont fragilisé la position du sélectionneur. (« Je comprenais que le président (Escalettes) me soutenait comme une corde le pendu. »
Il apparaît bien que nombres de nos joueurs au talent « incertain » se sont comportés et se comportent encore comme des enfants gâtés et capricieux.
Ce livre bien construit nous apporte un éclairage tout à fait intéressant sur un monde dont les coulisses s’avèrent être peu fréquentables. En tout cas, Domenech n’était pas préparé à un tel combat dont les coups sont venus de toutes parts.
Domenech a laissé parler l’affectif et cela lui a été fatal dans un monde où l’on ne fait pas de sentiment et où il ne faut pas avoir d’état d’âme. La perte d’autorité, l’absence de transmission des valeurs à l’intérieur de l’équipe, l’afflux d’argent, autant de facteurs qui expliquent les dérives perdantes.
J’ai toujours pensé que le matraquage médiatique dont il fut l’objet avait quelque chose d’outrancier. Rappelons-nous que Jacquet en avait aussi fait les frais en son temps, mais que la victoire de 1998 et l’habileté d’Aimé en avait estompé les dérives de toutes sortes.
Quelques citations : « La provocation existe sur un terrain ; il faut y résister, c’est tout ; le faible est celui qui craque et réagit. »(au sujet du coup de tête de Zidane)
« Dans le sport de haut niveau, le résultat légitime l’action. »
« J’avais toujours cru à l’éthique, la fierté, la noblesse du foot. »
« Trois ans et demi avant la coupe du monde 2010, le poison était déjà là. »(en parlant d’Anelka)
« Il est toujours difficile de savoir ce que des garçons aussi immatures ont dans la tête. »(à Knysna en 2010)
« Dans le métier d’entraineur, on est souvent content jusqu’au journal du lendemain ! »
« Entre certains journalistes et moi, le climat est donc vite devenu agressif. Je m’en fichais, ce qui constituait une erreur fatale. La force de frappe des médias est supérieure à tout ce que l’on peut imaginer. Si on n’a pas les médias avec soi, on les a contre soi. »
« Le temps de le presse n’est ni celui de la réflexion ni celui de la gestion ; il hâte les événements, les dramatise. »
« Malheureusement les journalistes ne se limitent pas au rôle de messager, de lien entre le public et nous. Beaucoup s’érigent en experts et en juges. Rien ne leur échappe, tout les mobilise. Ils sont là pour intéresser, surprendre et vendre. »
« Je me sens réellement fautif d’avoir idéalisé les capacités des joueurs de l’équipe de France. »( juste avant le mondial 2010)
« Cette équipe avait des étincelles, mais pas vraiment de flamme. »(Celle de 2010)
Au final, il apparaît que Domenech, en dépit de toutes ses qualités et du succès de 2006, n’était pas vraiment fait pour ce métier qui requiert une poigne de fer dans un gant de velours. Une certaine usure aussi a fait son œuvre au fil des mois.
Les règlements de compte entre joueurs notamment ont miné ce mondial et Domenech n’a su y remédier. Mais le pouvait-il vraiment avec des joueurs aux ego aussi démesurés ?
Puisse être instructive cette confession pour Didier Deschamps qui l’aura certainement lue ! Que de leçons à tirer !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En justice, chacun peut s'exprimer et se défendre...ou attaquer, 24 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
C'est très bien de lire ce livre, d'une part pour obtenir une autre vision de ce qui s'est produit, mais aussi pour plonger à l'intérieur du groupe France, et au passage, on peut même faire un parrallèle avec le formidable "Les yeux dans les bleus" de 1998... et peut-être conclure que c'est dans la difficulté que se dessinent ou se révèlent les véritables tempéraments. Exactement comme ce fut le cas juste avant 1998... Souvenez-vous comment Aimé Jacquet était assassiné par tous ?
Seulement, Aimé Jacquet, c'est un immense bonhomme, un vrai capitaine qui a su déterminer son cap et le conserver. En sachant s'entourer d'une équipe compétente.

A l'inverse, Raymond Domenech (homme passionné de théatre, faut-il le rappeler?) avait-il un bon équipage à bord ? A titre personnel,je n'en suis pas convaincu du tout, et encore moins après avoir observé Bruno Martini.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 L'envers du décor, 11 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
Peu habitué à lire des livres, je me suis pourtant décidé à acheter cette autobiographie, sans lire aucune critique. Pour ma part, je trouve ce livre bien écrit, racontant l'envers du décor. Si parfois Domenech tourne les événements à sa sauce, on ne peut lui enlever de changer son regard sur lui même. Je recommande
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Une version de l'histoire parmis d'autres, 13 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
Révélation, retour sur les fiascos de sa carrière de sélectionneur, tout y est abordé sans trop de langue de bois.
Au final, on sent que Raymond Domenech cherche a se racheter une conduite et/ou à se faire un peu de frique sur sa personnalité tellement décriée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Comment un manager se plante, 14 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
J'ai voulu lire ce livre pour voir ou était l'erreur. C est tres clair Raymond n'a jamais été un manager et les fondamentaux lui manquent. Tout au long de se livre il nous livre naivement pourquoi cela en 2010 ne pouvait pas fonctionner. Ces responsables connaissaient ses limites, lui aussi. Mais aucuns d'entre eux n'a souhaité se rendre à l évidence. Manager et coacher une équipe nationale nécessite des connaissances techniques et tactiques bien sur mais par dessus tout des connaisances managériales. Une vrai démonstration de son incompétence. Merci Raymond d'être aussi honnête.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 très bien, 8 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
J'ai beaucoup aimé ce livre qui m'a permis d'en apprendre plus sur l'envers du décors. Raymond Domenech reconnaît ses torts et ses erreurs et nous donne son avis. Certaines personnes "prennent parfois cher". On en apprend beaucoup plus que ce qui a été véhiculé par les médias et cela engendre parfois une forme de compassion pour ce sélectionneur si décrié...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très bon livre, 13 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
Un livre à conseiller aux fans de foot. On en découvre plus sur l'équipe de France et la mentalité de certains joueurs.
Qu'ils sont bêtes ces foot-balleurs...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Authentique, parfait, 17 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout seul (Broché)
Etant entraineur dans un autre domaine des sports collectifs, je voulais vérifier par moi même ce que Mr Domenech voulait dire sur ce qu'il a vécu.
Un livre bien fait, une écriture simple, on a l'impression que Raymond est assis à côté de nous et nous raconte une histoire, SON Histoire.

Parfait dans la livraison Amazon, comme d'hab !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Tout seul
Tout seul de Raymond Domenech (Broché - 17 mai 2013)
EUR 7,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit