undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

12
3,8 sur 5 étoiles
Mémoire assassine
Format: BrochéModifier
Prix:7,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juin 2012
C'est le quatrième livre de Thomas Cook que je lis et je constate que le procédé narratif est toujours le même : le personnage principal nous conte, aujourd'hui, une histoire qui s'est déroulée dans un passé plus ou moins proche (ici, 30 ans en arrière).

Il s'agira alors d'un récit qui entremêlera les souvenirs du narrateur, ce dont il se souvient et les répercussions sur sa vie présente.

Ce procédé fonctionne à merveille dans cet ouvrage : Steve, le personnage principal, ne s''était jamais livré à l'introspection suite au meurtre de sa mère, son frère et sa soeur aînés par son père, trente ans auparavant, alors qu'il n'avait que neuf ans.

Un projet de livre d'une femme qui demande à le rencontrer sera pour lui le début d'un long retour en arrière pour comprendre le geste de son père et savoir ce qui, dans leur histoire familiale pourtant banale, au moins en apparence, peut pousser un homme à commettre ce geste de l'extrême.

L'enquête est celle du souvenir (de quoi peut-on se souvenir alors qu'on n'était qu'un jeune enfant) et de l'interprétation de gestes, de paroles, qui semblaient anodins sur le moment mais qui prennent pourtant place, peu à peu, dans le schéma psychologique d'une famille et révèlent que sous la surface du quotidien affleurent des drames souterrains.

Je confirme que l''écriture, manifestement très bien traduite, est remarquable et que Thomas Cook lève le voile sur le passé avec délicatesse en nous donnant chapitre après chapitre de nouveaux éléments et de nouvelles clés sur une famille américaine, simple mais qui nous renvoie à notre propre existence, à ses non-dits et ses secrets.

Il faut insister sur le format particulier de ce livre : je n''avais pas fait attention en l''achetant et ai été très surpris à sa réception. Il est très très petit (8 X 12 cm), avec des pages qui rappellent assez le papier bible de la Pléïade. Il est certes pratiques (les pages se tournent de bas en haut et non de gauche à droite comme dans un format classique), mais on peut quand même s''interroger sur son prix au vu de sa taille.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Steve Farris a neuf ans lorsque son père tue toute sa famille : sa mère Dorothy, son frère aîné Jamie (17 ans) et sa saeur Laura (16 ans), avant de prendre la fuite. Il ne sera jamais retrouvé. Ce 19 novembre 1959 restera à jamais gravé dans la mémoire de Steve qui n'a échappé au massacre que parce qu'il était chez des amis, et encore, il pense que son, père l'a attendu un moment avant de s'enfuir. Devenu adulte, marié et père de famille, Steve vit avec ce passé douloureux. Voilà qu'arrive Rebecca, qui écrit un livre sur ces drames familiaux inexpliqués, et qui par de longues discussions avec lui, va raviver ses souvenirs pour peut-être dénouer l'affaire.
L'histoire avance assez lentement, posément, sereinement, s'attachant à décrire efficacement les faits et la psychologie des personnages. Au fil du texte vont bien sûr se lever quelques voiles pour faire éclater la vérité sur les dernières pages, avec un bon dernier quart d'intrigue qui s'accélère et s'enrichit. Il faut donc se méfier de l'eau qui dort, c'est un intéressant roman noir que Thomas H. Cook nous livre là, sans violence apparente, mais à la vérité lourde de conséquences. Si l'on peine parfois à trouver crédible la précision des souvenirs et leur reconstitution si longtemps après, l'ensemble fonctionne bien. Quelques passages prennent à mon goût des raccourcis rapides (l'effet Rebecca sur le couple et son devenir) mais j'ai découvert avec plaisir quand même ce texte écrit en 1993 et traduit pour la première fois en français en 2011. Cette traduction m'a permis par la même occasion de faire connaissance avec les éditions Points 2 ( .2) et leur format ultrapoche (8 x 12 cm, contre 10 x 18 cm pour un poche habituel). Si j'étais sceptique sur l'utilité de ce nouveau format, je suis après lecture totalement séduite.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 24 juillet 2012
Fan du format de ces livres de poche, j'ai acheté celui-ci dans le but d'augmenter ma toute nouvelle collection et en oubliant que ce style de roman (noir) n'est habituellement pas ma tasse de thé. Au final, j'ai regardé la liste des romans de cet auteur dans l'idée de les acheter ... cette fois-ci volontairement, pour le plaisir d'une nouvelle lecture. J'ai adoré ce livre, oubliant même qu'il s'agissait d'un roman et non d'un témoignage écrit. L'écriture est agréable (sans doute faut-il aussi remercier le traducteur), l'histoire troublante et captivante ... bref, un très bon livre que je recommande. A titre indicatif, il est écrit sur la quatrième de couverture que Thomas H. Cook est le digne héritier de Jim Thomson et qu'il signe là un roman magistral.
Avis aux amateurs !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 janvier 2012
De loin le meilleur roman noir de l'année que je viens juste de terminer. Une histoire terrible

qui vous laisse pantelante d'émotion, un peu dans la lignée d'un "Mystic River" ou "Shutter

Island". Ni particulièrement un polar, ni non plus un thriller... et pourtant l'angoisse et le

suspens est là durant toutes les pages et on n'a qu'une hâte, celle d'arriver à la dernière pour

enfin savoir le fin mot de l'histoire. Très très bien écrit, écriture très fluide et probablement très

bien traduite. Après le dernier mot lu, on se plairait à ce que cela continue, on se demande

même... mais bon je ne vous en dis pas plus. Je vais me précipiter sur les autres romans de

Thomas H. Cook (à ne pas confondre avec Robin Cook !).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 octobre 2011
Un pur régal. C'est un roman vraiment captivant, émouvant, et parfaitement réussi. La traduction est très belle elle aussi. Narration subtile et maîtrisée du début à la fin. En plus, j'ai par la même occasion découvert ce nouveau format de livre, ultrapoche, qu'on lit de haut en bas, tout à fait agréable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 octobre 2014
Encore une fois, l'auteur explore les secrets et les non-dits d'une famille.
Il décortique au scalpel chaque mot prononcé, chaque geste anodin, chaque regard pour en extraire une vérité qui pourrait tout changer. le personnage principal, Steevie, avait 9 ans quand son père a assassiné sa mère, son frère et sa soeur avant de disparaître. Il n'a d'ailleurs jamais été retrouvé. Une journaliste s'intéresse aux cas de ces hommes qui ont tué leur famille et elle contacte donc Steevie, désormais adulte, à cette occasion. Bien que réticent au début, cela lui permet d'extirper de sa mémoire des souvenirs enfouis et de comprendre un peu mieux ce qu'était sa famille.
Mais la mémoire et surtout la compréhension d'un enfant de neuf ans ne permettent peut-être pas d'appréhender les faits de la même manière qu'un adulte.
De nouveau l'auteur nous plonge dans un roman noir où l'on soupçonne finalement tout le monde de tous les maux possibles car la noirceur semble être au coeur de chacun de nous.
Ce n'est peut-être pas le meilleur titre de cet auteur, ici, il n'y a pas beaucoup d'action, mais l'examen de la mémoire d'une personne est vraiment passionnant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 mars 2012
Steve a tout pour être heureux, en couple, un enfant, mais cet équilibre va se rompre, lors d'une rencontre

avec Rebecca qui enquête sur des tueries inexpliquées, il faut a Steve remonter dans sa mémoire, a l'age de 8 ans

où en rentrant de l'école il trouve sa mère, son frère, sa soeur sauvagement assassinés. Son père a subi-

tement diparu?

Pourquoi lui petit garçon a t-il échappé à ce massacre.

Comment échappé a son propre passé?

Le plus de ce livre est le format ultra-poche, donc ultra pratique, il se glisse partout, pas de raison pour ne pas le terminer
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 novembre 2014
Une histoire terrible de famille mais les apparences peuvent être trompeuses... ou pas ! On oscille entre ce que l'on croit savoir, ce que l'on pourrait imaginer et la prouesse de H. Cook est encore là ! Ce roman m'a tenue en haleine. Toujours dans la veine du polar psychologique, le meilleur genre à mon goût.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 juillet 2014
Je ne conserverai pas un souvenir impérissable de ce livre qui ne pas déduite plus que cela. Mais ce n'est qu'une histoire de goût !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 août 2014
Personnages bien dépeints mais le tout est globalement davantage un essai d introspection assez prévisible voire une tentative assez légère d exploration des rapports à la filiation. Bref, très loin d' un Paul Auster mais aussi très loin d'un bon policier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Au lieu-dit Noir-Etang...
Au lieu-dit Noir-Etang... de Thomas H. Cook (Broché - 3 janvier 2013)
EUR 7,60

Les feuilles mortes
Les feuilles mortes de Thomas H. Cook (Broché - 9 septembre 2010)
EUR 7,50

La preuve de sang
La preuve de sang de Thomas H. Cook (Poche - 13 septembre 2012)
EUR 8,50