Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 devoir de lecture
C'est un livre d'histoire certes, et l'histoire comme chacun sait, c'est fini : Soljénitsine dénonce le stalinisme, Staline est mort, on peut se faire peur en évoquant les grands méchants loups morts (Staline, Hitler, Pol Pot...)
Mais Soljénitsine nous montre aussi autre chose : la fragilité des individus face aux...
Publié il y a 4 mois par indira

versus
1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 LE GOULAG ME PELE
Le succès de ce livre doit énormément à sa censure. Beaucoup de longueurs (et en plus dans une édition expurgée) et trop de banalités. Les autres ouvrages de cet auteur gagnent à être connus pour effacer la mauvaise impression que laisse celui-là
Publié il y a 3 mois par hcf


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 devoir de lecture, 15 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
C'est un livre d'histoire certes, et l'histoire comme chacun sait, c'est fini : Soljénitsine dénonce le stalinisme, Staline est mort, on peut se faire peur en évoquant les grands méchants loups morts (Staline, Hitler, Pol Pot...)
Mais Soljénitsine nous montre aussi autre chose : la fragilité des individus face aux mécaniques implacables des sociétés de masse (et là, fini de rire, on est dedans...), le courage dérisoire de quelques uns, la difficulté terrible de penser contre un groupe. C'est un livre ironique souvent(!) sur le triomphe de la bêtise. La cruauté certes, surtout la bêtise.
Nous devons le lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin en poche !, 29 juillet 2014
Par 
L. Pierre "pedro73" (Chambery) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
J’attendais depuis longtemps la parution en format de poche de ce monument de la littérature mondiale et ma patience a été doublement récompensée, d’une part parce que le texte de cette édition POINTS Poche a été légèrement abrégé (850 pages environ) par rapport à l’édition originale parue en Occident en 1974 et d’autre part parce qu’il est précédé d’une courte préface inédite intitulée « Le don d’incarner », rédigée par sa femme Natalia en avril 2010, qui replace l’oeuvre dans son contexte.
En effet, la rédaction de cette somme sur l’univers du goulag s’est progressivement imposée à SOLJENITSYNE après la publication inattendue en 1962 d’ « Une journée d’Ivan DENISSOVITCH » (après autorisation personnelle de Nikita KHROUCHTCHEV) et de l’abondant courrier parvenu de toute la Russie qui en a résulté, « bouffée d’air trop énorme pour les poumons d’un simple mortel, et quelle hauteur de vue inouïe elle donnait sur toutes ces vies de zeks - … » (page 18)
Un ouvrage enfin facilement accessible et moralement indispensable (sur l'histoire mouvementée du siècle dernier…)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très grand livre, 16 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
1000 pages certes,mais qui se lisent très facilement.Cette version abrégée est bienvenue:elle incite à lire ou relire un des très grands livres du XXème siècle.Avec les années,on a tendance à oublier ou sous-estimer l'horreur que décrit ce livre.Je l'avais lu il y a 40 ans et j'avais oublié la force,pour ne pas dire le génie ,du style qui allie ironie,émotion,indignation sans jamais lasser.Quel exemple d'un livre qui a grandement contribué à l'Histoire et d'un auteur qui a témoigné à grands risques!A lire et à offrir autour de soi!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Le système Léniniste selon Staline, 20 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
J’avais lu l’œuvre, éditée en 1974, dans son intégralité à la sortie de l’adolescence. L’édition Points est une belle édition : une version abrégée (850p), une très bonne et intéressante préface de son épouse Natalia qui explique le pourquoi du livre, les conditions d’écriture, l’accouchement de l’ouvrage et son retentissement en Russie et à travers le monde, dès sa parution, un glossaire de termes spécifiques, des notices bibliographiques et des notes de l’auteur et des traducteurs en bout de pages qui aident à la lecture et à la compréhension du contexte historique ; Soljenitsyne (prix Nobel de littérature en 1970) est un grand homme pour son courage et sa ténacité. C’est la raison pour laquelle, je voulais lire et relire cet ouvrage. Un chef d’œuvre historique qu’il faut avoir dans sa bibliothèque.
Soljenitsyne dénonce le système léniniste et en particulier, Stalinien. Hitler n’a rien inventé. Tout existait avant lui et pourtant, l’Histoire ne retiendra que lui ! "L’archipel du goulag" est un critique incisive du système soviétique. Son ouvrage décrit l’univers carcéral concentrationnaire dont il a été victime : l’industrie pénitentiaire et son organisation : les peines, les camps, le bagne, la déportation (par milliers) et la relégation, l’extermination par le travail (par millions). Il dénonce les rouages, les abus et l’absurdité du système : privation de liberté de pensée et d’action : délation et dénigrement, arrestation, torture, filature, espionnage, mensonges, propagande, enrôlement et recrutement, esclavage et meurtres…
Il parle du quotidien et donne la parole aux zeks, (ses compatriotes) population indigène, nouvellement créée, définie selon l’article 58 et parquée dans l’archipel pour y pourrir et y mourir. Il y dénonce la cruauté et la barbarie de l’Homme sur l’homme. Crie sa haine et sa rage contre un système écrasant et exercé sur le peuple en brandissant l’étendard de la Peur et du culte Stalinien, dit « le père du peuple » !
La lecture est facile et rapide. Les phrases sont courtes et précises. Les mots sont simples. Le style est correct, ni lourd, ni ampoulé, parfois, cynique et ironique, dénonçant la bêtise humaine dans toute sa splendeur. C’est la voix des zeks agonisante dont Soljenitsyne est le digne porte-parole. C’est la vérité brutale sur l’Histoire de la Russie livrée au monde entier, témoignage d’une époque pas si révolue que ça !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Grandiose, 26 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
Je cherchais à lire cette œuvre depuis très longtemps mais difficile à trouver et faisant des milliers de page. La contraction du texte par des spécialistes nous replonge sous Staline et l'auteur nous montre l'incroyable férocité de l’époque avec en plus des traits d'humour noir grandiose. A vraiment lire pour qui aime l'histoire soviétique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Accessible, 23 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
Après les guides verts, bleus voici le guide blanc d'un archipel qui n'est pas précisément une destination de rêve pour croisiéristes bedonnant. Cette édition allégée permet enfin au lecteur pressé (mais pas trop) de lire l'Archipel qui, trop souvent, par son volume trop imposant rebutait certains lecteurs dont votre serviteur. Pour poursuivre, entre autres, lisez La fin de l'homme rouge de Svetlana Alexéievitch et vous comprendrez que toute cette histoire de camp est loin d'être derrière nous : elle hante la Russie poutinienne, pour le malheur des tchétchènes et autres ukrainiens et aussi pour le bonheur (si on peut dire) de ceux qui ne croient pas aux sirènes de la fin de l'Histoire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 LE GOULAG ME PELE, 15 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'archipel du Goulag (Broché)
Le succès de ce livre doit énormément à sa censure. Beaucoup de longueurs (et en plus dans une édition expurgée) et trop de banalités. Les autres ouvrages de cet auteur gagnent à être connus pour effacer la mauvaise impression que laisse celui-là
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'archipel du Goulag
L'archipel du Goulag de Alexandre Soljénitsyne (Broché - 5 juin 2014)
EUR 14,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit