undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
4
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
2
Format: Album|Modifier
Prix:16,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 février 2003
Je ne reviens pas sur l'histoire parce que 1) elle est difficilement racontable 2) Amazon le fait malgré tout très bien (cf. ci-dessus) et 3) ce n'est pas ce qui est important dans cet album.
Je dois confesser n'avoir jamais rien lu de Blutch auparavant, et que les commentaires des spécialistes sur le thème "le plus doué de sa génération" et patati et patata m'inquiétaient plus qu'autre chose. J'avais tort, j'aurais du m'y mettre plus tôt...
C'est la couverture qui m'a convaincu de me lancer dans Vitesse Moderne, et je crois qu'elle est très représentative de l'album : la grâce et le rêve. La grâce, parce que c'est vraiment le meilleur qualificatif pour décrire le dessin de Blutch, et en particulier ses femmes. Le rêve, parce que c'est l'impression que m'a laissé cet album. Ma femme me raconte régulièrement ses rêves : des histoires étranges, parfois rationnelles, souvent absurdes, des situations connues détournées, des impressions de déjà-vu, des peurs, des sourires, des visages connus, des amis, des étrangers, des animaux inquiétants... En lisant Vitesse Moderne, j'ai justement cru lire un rêve de ma femme ; c'est un compliment.
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2016
Je ne connaissais pas (assez... car j'avais quand même croisé son dessin dur et audacieux ça et là...) Blutch, dont l'excellente réputation critique faisait plus office de repoussoir sur moi qu'autre chose. La lecture de cet envoûtant "Vitesse Moderne" m'a convaincu que j'avais fait erreur en imaginant un auteur "branché" pour l'intelligentsia : car - ici, au moins -, on a affaire à une oeuvre substantielle, profonde, impactante aussi. Voici un livre qui semble rebuter la plupart des gens, mais qui en séduira durablement quelques uns (dont je fais donc partie) : un univers singulier, mais pourtant si proche du nôtre qu'il nous est familier jusque dans ses dérapages paranoïaques les plus effrayants ; un récit qui semble s'égarer au fil d'un hasard surréaliste mais qui surprend pourtant par sa forte cohérence symbolique ; un dessin rêche dont la sensualité troublante (Ces femmes ! Ces fammes !) n'est jamais très loin de la laideur... Je ne sais pas expliquer exactement pourquoi, mais "Vitesse Moderne" m'a rappelé les scénarios d'un Bertrand Blier de la grande époque ("Buffet Froid" par exemple...), mais en quelque sorte en négatif : la beauferie de Blier devient ici une sorte de féminisme léger, et pourtant le cauchemar est le même, être perdu dans un univers familier où s'ouvrent des béances menaçantes, dans lesquelles nous trouverons - avec un peu de chance - quelques réponses à toutes ces énigmes : qui sont donc nos parents ? Qu'est-ce qu'être aimé ? Dans "Vitesse Moderne", les araignées sont trop grosses, la pluie trop diluvienne, Omar Sharif est perdu dans le métro, mais surtout la vie est un labyrinthe où chaque porte peut s'ouvrir pour nous précipiter là où nous n'aurions jamais penser aller. "Vitesse Moderne" nous fait peur - un peu -, nous enivre - beaucoup : c'est un livre formidablement intime, et pourtant un livre universel. Un livre important.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C' est un rare album où il est pratiquement impossible de le raconter car cela relève avant tout d' un savant mélange entre réalité, onirisme et fantasme.

C' est un album qui s' adresse à un public qui accepte de se laisser porter par la sensibilité féminine, l' onirisme et le fantasme. Aussi ce qui aimeront adoreront cet album, et passeront au-dessus du dessin et des cases bâclées. Ceux qui attendent de la BD un dessin classique une certaine exigence graphique passeront à côté, et c' est de ceux-là que je fais partie, tout en reconnaissant les qualités de cet album.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2012
dispensable voire superflu, cet album de blutch !
et pour tant on l'aime , depuis le temps : fluide glacial and co...
cet album de 2002 a -semble t'il- été réédité suite à son grand prix à angoulème,
pseudo nouveauté pour étoffer les catalogues et répondre à la demande ?.
d'aucun diront qu'il s'agit d'un album "onirique", cela parait fabriqué à partir de bout de scénarii juxtaposés
j'avoue avoir beaucoup beaucoup de mal avec ce type de récit sans armature ni chute...mais là c'est pire....
cette bd m'est tombée des mains !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)