undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

2,9 sur 5 étoiles9
2,9 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:10,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 avril 2014
Grand fan des Schtroumpfs, je prends le clavier sur Amazon, à défaut de pouvoir écrire directement à Thierry Culliford tout le mal que je pense de ce dernier album.

C'est pour moi le pire de toute la série. Aucun enjeu intéressant, trahison des personnages, scénario au ras des pâquerettes sous l'influence de la médiocrité généralisée de notre époque.

Gargamel est un sorcier, un méchant qui fait peur dans l'oeuvre de Peyo. Maintenant il tombe amoureux et voit sa mère débarquer ! La mère de Gargamel ! Quand vous relisez les premiers albums de Peyo, vous imaginez vraiment le sorcier avoir encore une mère qui l'appelle "Gagar" ? Vous imaginez la sorcière de Blanche-Neige voir son père arriver ? Ça fait perdre toute crédibilité au personnage ! Faire surgir les parents d'un personnage soudainement dans une oeuvre est un procédé à la mode (fait pour Astérix et Obélix, sacrilège, ainsi que dans le comics Spiderman) auquel on a recours quand on ne sait absolument plus quoi faire. Peut-être faudrait-il ralentir la cadence...

Thierry Culliford et son équipe ont oublié que ce qui faisait le génie des Schtroumpfs, c'est l'étude politique de leur microcosme. C'est le fait de scruter à la loupe les écueils de leur modèle social si particulier, c'est révéler les tensions sociales qui naissent dans l'organisation de la cité. Le dernier album à traiter cette question, le dernier excellent tome également, est Schtroumpf-les-bains dans lequel on retrouve des dissensions, des inégalités entre les Schtroumpfs dont certains partent en vacances et d'autres restent à travailler. Seulement entre temps, les films pitoyables sont passés par là et le public peu exigeant saura se satisfaire d'une histoire sans second degré, sans réflexion, sans ambition...
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2014
J'attendais avec une certaine impatience ce nouveau volume des Schtroumpfs car le concept de Gargamel en amoureux transit est une bonne idée en soit. Malheureusement l'histoire est banale, les gags plats et ne mène nul part, juste une longue scène ou les schtroumpfs aident le sorcier a devenir plus présentable aux yeux de sa dulcinée. Quand aux dessins ils sont bien loin de la qualité des anciens volumes.
Dommage d'avoir rater cette belle idée et de n'avoir pas su pousser le concept plus loin.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2014
On l'attendait, ce nouveau "Schtroumpfs", comme chaque année en Avril, et j'ai été déçu.

Pourtant, oublier le village pour centrer l'histoire sur Gargamel est une idée qui aurait pu être intéressante, car depuis plusieurs volumes le vilain sorcier en était réduit à quelques apparitions anecdotiques. Las ! Bien loin de reprendre du poil de la bête, le voilà en benêt enamouré, tombé sous le charme d'une donzelle à qui conter fleurette devient mission impossible sans l'aide opportune de ses ennemis jurés, les Schtroumpfs, lesquels voient en cette entreprise un moyen, peut-être, de détourner enfin d'eux l'attention de leur infatigable prédateur.

Les Schtroumpfs sont ici figurants, dans un décor qui alterne entre la ville des hommes et la masure du sorcier... Pas de grande inspiration dans l'écriture du scénario, les situations sont convenues, sans surprise aucune, les dialogues sont plats et même la personnalité des protagonistes a du plomb dans l'aile, si bien qu'on s'étonne souvent des répliques de tel ou tel Schtroumpf, bien éloignées de leur caractère. Bref, une histoire qui "ne prend pas", une parenthèse dans l'univers des Schtroumpfs qui ne développe ou reprend aucun des fondamentaux de l’œuvre, et qui manque bien sûr et avant tout de cette psychologie si subtile, de cette capacité à retranscrire nos travers humains et à nous offrir cette formidable lecture en miroir des défauts de notre société.

Depuis plusieurs volumes déjà, les Schtroumpfs ont perdu de cette intelligence de narration, de la pertinence des sujets, et on se demande si la multiplication des déclinaisons (blagues, gags, numéros spéciaux, etc...) ne nuit pas à la qualité des volumes principaux où, personnellement, je désespère de retrouver le génie de pépites telles que le Schtroumpf Financier ou (mais ne rêvons pas) que les tous premiers tomes aux multiples niveaux de lecture.

Avons-nous connu les Schtroumpfs trop tôt, et sommes-nous devenus trop vieux pour apprécier leurs nouvelles aventures à leur juste valeur, ou bien avons-nous raison de considérer cette œuvre avec nostalgie? Pour ma part, je pense que les histoires faciles et farfelues ont pris le pas sur l'aventure réfléchie et intelligente, laquelle savait pourtant distiller des trésors d'humour et d'inventivité qu'on ne se lasse pas de lire et relire.

Il en sera moins évident pour ce dernier épisode... Prions pour que l'inspiration et la qualité reviennent l'année prochaine.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2014
Un schtroumpf est un schtroumpf, ça reste une petite merveille. MAIS comparé à tout les autres, il est 3 niveaux en dessous : l'intrigue est... tout simplement inexistante, c'est vraiment un raté total. Je ne vais pas redire tout ce qui est déjà dit dans les commentaires, mais c'est vraiment très dommage. Je croise les doigts pour que le n°33 soit meilleur...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2014
Les Schroumpfs et Gargamel c'est une histoire de haine qui existe depuis toujours, pourtant quand ce dernier tombe amoureux ce sont les Schtoumpfs qui vont l'aider à se mettre en valeur (et c'est pas gagné) une belle et amusante histoire qui nous révèle un côté du sorcier que l'on ne soupconnait pas
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2015
Depuis quelques albums, l'inspiration semble avoir fuit les successeurs de Peyo. Le thème de "L'amour sorcier", tout à fait bien vu à la base, aurait pu être mieux exploité. Dommage.
Livraison et produit OK.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
Dans la lignée des derniers Stroumpfs...
Bien sans être exceptionnel.
On tente d'humaniser Gargamel, une bonne idée exploitée un peu maladroitement mais j'en demande peut-être beaucoup.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2014
les 2 commentaires incendiaires ici sont ridicules, je possède les 32 N° et j'ai passé encore un très bon
moment avec cette histoire originale et fraiche.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2014
super bd des sctroumpfs pour ceux qui aime les petits bonhomme bleu je le conseille a lire et acheter les yeux fermer
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)