undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

3
3,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
INTEGRALE IRON MAN 1968 T04
Format: ReliéModifier
Prix:29,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 décembre 2014
Ce quatrième tome de l'intégrale des aventures d'Iron Man est sorti chez Panini Comics en 2011. Il comprend les épisodes US "Iron Man and Sub-Mariner" #1 d'avril 1968 et les "Iron Man" #1-8, couvrant la période de mai à décembre 1968. À l'occasion des trente ans de la série, l'éditeur français a ajouté "The Iron Age" #1 (août 1998).
Cet album compte donc dix histoires, avec, au sommaire :

1. "Trombe au-dehors... Tumulte au-dedans !" : Iron Man est toujours détenu par la Maggia sur un yacht. Mais voici qu'un submersible de l'A.I.M. (Advanced Idea Mechanics) intervient et attaque le navire de la Maggia. L'A.I.M. envoie deux commandos à l'abordage, avec pour mission de mettre la main sur l'armure d'Iron Man...
2. "Seul contre l'A.I.M. !" : C'est la panique à bord. Jasper Sitwell, agent du S.H.I.E.L.D., essaye de faire revenir le calme et fait une rencontre qui va être lourde de conséquences. Pendant ce temps, Iron Man est enlevé par l'A.I.M. et transféré vers l'une de leurs bases où Mordius, leader de l'A.I.M., va tenter de répliquer son armure...
3. "Alerte au Démolisseur !" : Drexel Cord, industriel et inventeur de génie, éprouve à l'égard de Tony Stark une haine sans limite. Il reproche à Stark Industrie de lui rafler tous les contrats et estime que les succès de Stark l'empêchent d'obtenir la reconnaissance qu'il estime mériter. Il a donc mis un robot au point, le Démolisseur, dont il espère bien qu'il triomphera d'Iron Man...
4. "Mon ami-ennemi... Le monstre !" : Iron Man empêche une catastrophe de se produire sur le site de Stark Industries. L'effort l'épuise et lui fait réaliser qu'il doit concevoir une nouvelle armure, plus moderne et avec une alimentation plus efficace. Stark étant dans l'incapacité physique de fabriquer l'armure, il fait appel à la seule personne au courant de sa double identité : Happy Hogan...
5. "Indomptable Licorne !" : Des scientifiques soviétiques se livrent à une expérience sur la Licorne, condamné pour trahison. Ils l'exposent à l'hyper-activateur, un appareil assurant force et puissance mais réduisant l'espérance de vie. La Licorne s'échappe grâce à ses pouvoirs. Il va tenter d'enlever les plus grands scientifiques et les contraindre à trouver un remède aux séquelles de l'hyper-activateur...
6. "Hourvari dans le futur !" : Travaillant dans son laboratoire, Tony Stark est enlevé par une sonde temporelle qui le transporte au XXIVe siècle, où un tribunal l'accuse d'avoir conçu Cérébrus, une intelligence artificielle devenue consciente qui a asservi l'humanité. Sur le point d'être exécuté, Stark profite d'une intervention de Cérébrus pour fuir...
7. "Quand Crusher crie vengeance !" : Quelque part en Floride, Crusher émerge du sol ; un concours de circonstances lui a permis d'améliorer la formule lui permettant de se métamorphoser. Il retrouve des guérilleros en planque et les oblige à l'emmener à Long Island, site de l'une des usines secrètes de Stark Industries, afin de pouvoir assouvir ses désirs de vengeance...
8. "La Maggia frappe !" : Devant leur leader, Grand M., des sbires de la Maggia s'entraînent à pénétrer sur le site de Stark Industries. Ce qu'ils ignorent, c'est que Grand M. est éprise de Jasper Sitwell. Elle cherche donc à calmer les ardeurs de ses tueurs en brandissant la menace d'Iron Man. Le Gladiateur, souhaitant se refaire une réputation, entre alors en scène...
9. "Que le duel s'achève !" : Iron Man a fort à faire face au Gladiateur. Alors que le Vengeur Doré est blessé et en difficulté, le commando de la Maggia parvient à s'introduire sur le site de Stark Industries. Et tandis que Grand M. est confrontée à des choix cornéliens, elle se remémore comment elle est devenue leader de l'organisation criminelle...
10. "L'Âge de fer : Challenges" : Cet épisode écrit par Kurt Busiek et illustré par Sean Chen permet aux auteurs de moderniser les origines d'Iron Man en mettant en scène le groupe Stark Industries à l'époque où il était encore géré par Howard, le père d'Anthony...

Le personnage d'Iron Man bénéficiant alors de sa propre série, les épisodes gagnent en longueur ; ils comptent une vingtaine de pages, contre une douzaine dans les numéros de "Tales of Suspense". Stan Lee ne scénarise plus. Il a été remplacé par Archie Goodwin. Gene Colan n'illustre qu'un seul épisode. Lui succèdent Johnny Craig (épisodes #2-4), puis George Tuska (épisodes #5-8).
Ce quatrième volume est donc plutôt un recueil de transition. Le ton des histoires a changé ; il est plus mature. Malgré quelques trouvailles, certains scénarios donnent l'impression de manquer d'ambition et semblent être calqués sur les canevas de Lee. Cela tourne parfois en rond et l'univers du personnage évolue peu ; des adversaires d'hier reviennent encore, au risque de lasser. Au final, il manque encore une solide intrigue de fond, un fil rouge.
Inclure "The Iron Age" était une fausse bonne idée. Ces pages, très typées années 90, ont davantage vieilli que les histoires de 1968 ; un comble ! "The Iron Age" est sans le moindre intérêt artistique ou scénaristique. Il est regrettable que Panini Comics aient voulu l'inclure dans une intégrale construite chronologiquement. La suite sera hélas publiée dans le cinquième volume.

Dans l'ensemble, la traduction de Geneviève Coulomb est correcte mais perfectible. L'omission de la forme négative est trop fréquente et certains anglicismes ne sont pas justifiés ; ainsi, "lance-rockets" a été préféré à "lance-roquettes" et "data" n'a pas été traduit par "données".
Côté maquette, l'éditeur français continue à présenter les couvertures des premiers numéros de "Tales of Suspense", pourtant publiés dans le premier tome de cette intégrale.

L'intérêt principal de ce quatrième tome réside dans la transition d'une équipe artistique à l'autre ; malgré la qualité des dessins, des quatre premiers volumes de la série, celui-ci est sans aucun doute le moins réussi.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
En 1963, Stan Lee crée Iron Man qui partagera le sommaire de "Tales of suspense" avec Captain America. Le succès étant au rendez-vous, "Tête de fer" se voit octroyer son propre magazine en 1968.
Archie Goodwin signe les scénarii et très rapidement il sera rejoint par George Tuska au dessin après une période graphique confiée à Johnny Craig, brillant transfuge des EC comics mais dont le style pouvait paraitre statique dans des récits super-héroïques. Tuska restera l'un des dessinateurs les plus connus d'Iron Man, au moins pour les lecteurs français qui découvriront son travail dans les premiers numéros de la revue "Strange". Même si les comics de cette époque peuvent paraître bien gentillets aux lecteurs actuels, ils n'en conservent pas moins un charme surrané et un sens du rythme et du suspense qui rendent leur lecture savoureuse même sans l'excuse de la nostalgie.
Nous suivons donc la suite des aventures de Tony Stark (la période "Tales of suspens" presque entièrement inédite en français est regroupée dans les trois premiers volumes de l'intégrale), play-boy, milliardaire, super héros mais aussi cardiaque et ne devant sa survie qu'à son armure. On retrouve la "patte" de Stan Lee : super héros et super problème. Le personnage continuera à évoluer au fil des épisodes et, une fois ses problèmes cardiaques résolus tombera dans l'alcoolisme (période David Michelinie, épisodes 120 - 130 si ma mémoire est bonne). Bref, au-delà de ce 4ème volume regroupant la production de 1968 et un épisode plus récent, il reste encore pléthore de bonnes pages de BD à lire. N'hésitez pas et plongez-vous ou replongez-vous dans ces fabuleux épisodes du silver age of comics !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 juin 2014
Ancienne série d'iron man que les fans de "strange" connaissent bien, dessinateurs mythiques, tels que G.Tuska, G. Colan et autres Don Heck. Incontournable!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L INTEGRALE: IRON MAN T05
L INTEGRALE: IRON MAN T05 de Collectif (Album - 3 octobre 2012)
EUR 29,00

IRON-MAN INTEGRALE 1963-1964 ED COLLECTOR
IRON-MAN INTEGRALE 1963-1964 ED COLLECTOR de Collectif (Relié - 8 mai 2013)
EUR 29,95

Iron Man l'Intégrale : 1964-1966
Iron Man l'Intégrale : 1964-1966 de Stan Lee (Broché - 4 mars 2009)