undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 avril 2012
Ce recueil regroupe tous les épisodes formant l'arc narratif "Last Stand Of New Krypton", publié en 2010 à travers diverses séries, comme "Superman", "Supergirl", "Adventure Comics" et divers numéros spéciaux dédiés à "la Légion des super-héros" et à la famille de "l'Homme d'acier". Au total, 200 pages d'action et de batailles, dans le plus pur esprit de la maison "DC Comics". Il 's'agit de la suite des recueils Superman : La Nouvelle Krypton et Superman, Tome 2 : Au coeur de la nouvelle Krypton, eux-mêmes basés sur l'excellent Superman: Brainiac (en VO ou en revue d'occasion pour la traduction française).

C'est la guerre ! Lex Luthor et "Brainiac" se sont alliés afin d'attaquer la Nouvelle Krypton. La "Légion des super-héros" remonte le temps pour empêcher la mort de Superman, et "Brainiac 5" se trouve confronté à son ascendance.

Le scénariste James Robinson achève de s'imposer comme l'architecte de la saga, puisqu'il est quasiment seul maître à bord sur l'essentiel des épisodes regroupés ici. Je trouve qu'il n'est pas aussi inspiré qu'il a pu l'être sur d'autres travaux, comme on va le voir dans les lignes qui suivent.
Pour commencer, la lecture de ce tome est épuisante car particulièrement référentielle. L'intervention de la "Légion des super-héros" renvoie à une connaissance pointue de la continuité de l'univers DC Comics et contraint le lecteur à buter sans cesse sur les références en question. Qui plus-est, la publication de l'ensemble en VF souffre de nombreux trous dans la mesure où plusieurs séries n'ont pas été publiées dans leur intégralité. J'ai laissé une liste de ces "manques" dans un avis sur le tome 2 de la saga.
En ce qui concerne le scénario, Robinson déçoit par son incapacité à développer le récit à travers le peuple des kryptoniens, qui finissent par faire acte de figuration. Pire encore : face à l'armée de robots de "Brainiac", ces surhommes tombent comme des mouches, tels les premiers humains venus, ce qui n'est guère crédible dans la mesure où ils sont des centaines de milliers à posséder les mêmes pouvoirs que Superman !
Ces 200 pages de batailles incessantes et répétitives frôlent l'indigestion. Robinson et son armée de dessinateurs semblent vouloir retrouver ce qui a fait le succès d'Infinite Crisis, sans pour autant parvenir au même niveau de cohésion. En parlant "d'Infinite Crisis", le lecteur devra accepter de retrouver "Conner kent/Superboy", encore ressuscité (soupirs...), sans la moindre explication, son retour comme celui de "Mon El" ayant probablement été raconté dans un récit inédit en France.
En conclusion, "Last Stand Of New Krypton" se révèle davantage comme un gros crossover bourré d'action au premier degré que comme le climax vertigineux de la grande saga ambitieuse amorcée depuis quatre ans à laquelle on s'attendait. Ayant été happé par les fondements de la saga depuis Superman: Last Son et Superman: Brainiac, je suis assez déçu de l'évolution de l'ensemble.
Heureusement, la fin élève un peu le niveau en révélant l'identité de ceux qui tirent les ficelles de toute cette machination infernale, déclenchant une guerre intersidérale sans précédent. Cette guerre trouvera son point d'orgue dans Superman: War of the Supermen, que les éditions Urban Comics nous promettent depuis des lustres...
66 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 5 décembre 2011
"La Dernière bataille de la Nouvelle Krypton" ("Last Stand of New Krypton" en VO) est le troisième et dernier tome du cycle de la "Nouvelle Krypton" publié en 2011 par Panini Comics dans la collection DC Big Books.
Je conseille de relire mes commentaires sur les deux premiers tomes, "La Nouvelle Krypton" et "Au Cœur de la Nouvelle Krypton".

Au scénario, on retrouve James Robinson et Sterling Gates, tandis que Pete Woods, Travis Moore, Julian Lopez, Jamal Igle, Javier Pina, Bernard Chang, Eduardo Pansica et Ivan Rodriguez se partagent les dessins.

Ce tome débute avec un bond dans le futur, au XXIe siècle. La Légion des Super-Héros est confrontée, lors du sauvetage d'une plateforme spatiale, à une faille temporelle qui grandit très rapidement. Les membres de la Légion comprennent que l'univers sera détruit s'ils ne remontent pas le temps pour empêcher la création de cette faille...
Retour de nos jours. C'est le chaos sur la Nouvelle Krypton. La bataille est engagée. L'arrogance des Kryptoniens va-t-elle les empêcher de faire front ensemble sans distinction de guilde ? Vont-ils accepter leurs nouveaux alliés ?...

Des trois tomes publiés par Panini Comics, celui-ci est le plus difficile à suivre. Le scénario est touffu et fait de nombreuses références à la Continuité de l'univers DC. Il y a des passages lors desquels on peut se perdre, et une seconde lecture s'imposera sans doute.
On aurait aimé une conclusion plus ambitieuse, mais ce troisième tome reste intéressant, tout d'abord parce que les masques tombent, mais aussi pour sa dimension épique. La Nouvelle Krypton est mise à feu et à sang et on a l'impression que les dés sont jetés, mais c'est sans oublier que Superman et la Légion veillent !
Les dessins sont d'un bon niveau en moyenne. Le nombre élevé d'illustrateurs ne vient pas nuire à l'homogénéité graphique de l'ensemble.
Khaled Tadil vient remplacer Jérôme Wicky à la traduction. On se demande pourquoi, Wicky ayant été très bon, surtout dans le second tome. Il y a hélas des approximations dans la traduction de Tadil, et la qualité du texte n'est malheureusement pas pas sans reproche.

"La Dernière bataille de la Nouvelle Krypton" n'est pas le dernier volet du cycle, qui se conclut avec "War of the Supermen", pour l'instant seulement disponible en VO. Urban Comics en avaient annoncé la publication en VF mais celle-ci a été sans cesse repoussée. On peut espérer que l'actuel détenteur de la licence des droits DC Comics en France rééditera le cycle de "La Nouvelle Krypton" dans son intégralité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Superman : La Nouvelle Krypton
Superman : La Nouvelle Krypton de Geoff Johns (Broché - 20 octobre 2010)