undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:17,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 février 2012
Ce recueil est une version économique du deluxe édité par les éditions Panini en 2006 (Marvel Knight Spider-Man : Le dernier combat). Il fait partie de la collection MARVEL SELECT, dont le principe consiste à rééditer les anciens volumes épuisés de la collection deluxe. Il est d'un format comics traditionnel (plus petit que le deluxe) et possède une couverture souple. Le contenu est identique (préface de Stan Lee, "Les réflexions de Robert Millar" (une page) et quelques croquis préparatoires en bonus).
Il s'agit d'une très longue histoire de Spiderman publiée par Marvel en 2004. Le scénario est de Mark Millar et les dessins de Terry Dodson et Frank Cho. Millar fait moins bien que dans "Civil war" et "Ultimates", ses deux grandes réussites du moment.
Il imagine une histoire ambitieuse faisant intervenir tout le gratin des super-vilains les plus emblématiques de la mythologie du tisseur de toile, tout en restant dans la continuité de toutes les séries. Le récit débute lorsque le "Bouffon vert" (Norman Osborn) kidnappe la tante de Peter Parker afin de mettre au point un odieux chantage...

Le scénariste veut épater son monde (excès de confiance après ses gros succès de l'époque ?) et donne l'impression qu'il maîtrise le tout en virtuose absolu et qu'à la fin, tout va retomber sur ses pieds en adressant une claque magistrale aux lecteurs de tout poil. Ses interviews de l'époque dévoilent un bonhomme particulièrement arrogant qui s'exclame lassé de toutes ces histoires à rallonge qui gangrènent la continuité de la série. Il prétend dynamiter le tout en faisant du neuf, des scoops, tout en restant totalement intégré à cette sacro-sainte continuité !

Le problème est que dans le même temps, plusieurs séries estampillées "Spider-man" sortent régulièrement, dont la série-mère "Amazing", sa petite sœur "Spectacular" et l'historique "Marvel team up". Et qu'à leurs commandes officient trois scénaristes parmi les plus talentueux de toute l'histoire du personnage, à savoir J. M. Straczynski, Paul Jenkins et Robert Kirkman ! Et vu la révolution qu'ils opèrent à l'intérieur de cette mythologie, Millar aura bien du mal à jouer les funambules sans souffrir de la comparaison et des "couaks" commis en fonctions des histoires connexes !

Alors a-t-il les moyens de ses ambitions ? La réponse est mitigée : Certes, on passe un très agréable moment à la lecture de ces douze épisodes. Le dessin est superbe et le tout est très iconique. Mais le retour des principaux ennemis de Spidey (les "Sinister twelve", carrément !!!) est vraiment tiré par les cheveux et cette volonté de coller à la continuité malgré toutes les situations finit par alourdir l'ensemble. Le scénariste multiplie les éléments à l'extrême (protagonistes multiples, événements croisés, sous-intrigues à foison, cliffanger à chaque épisode, passage marquant indélébile, tel le changement de personnage sous le costume de Venom...) et donne l'impression qu'il ne le fait que pour le plaisir de les manipuler, sans posséder une vision globale de son histoire, avec un début, un milieu et une fin.

Le résultat, même s'il est honorable, est bien en dessous de ses prétentions, il faut bien l'admettre.
33 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2012
Peu friand de la période post-"Brand New Day", je dois dire que je trouve ces temps-ci les comics de Spider-Man fades. Ici c'est tout le contraire. Les dessins sont sublimes, l'histoire réellement bien ficelé et réserve des surprises. Il s'agit d'une réédition de l'une des œuvre les plus marquantes de Spider-Man des années 2000. Un must-have.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2013
Retour sur la disparition de tante may. On y voit tous les meilleurs adversaires de spidey. Le recit est tres bien monté.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

29,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)