undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles31
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Non loin de Londres, pendant la bataille d'Angleterre, David, un petit garçon timide et imaginatif s'est installé avec son père, sa belle-mère et son demi-frère dans une grande maison isolée dans la campagne. Très affecté par la mort de sa mère et peu enclin a accepter la présence d'une nouvelle femme auprès de son père, il se réfugie dans la solitude et la lecture de livres de contes. Une nuit, alors qu'un bombardier s'écrase tout près de chez lui, David quitte la maison en pyjama et, profitant d'un trou dans le mur du jardin, se retrouve dans un autre monde, une autre dimension où il croit entendre la voix de sa mère lui demandant de venir la rejoindre. Ainsi commence une longue série de tribulations au milieu de personnages tous plus étranges les uns que les autres, de créatures hybrides, de monstres, nains, trolls, magiciennes et autres loups-garous...
Un magnifique roman de fantaisie fantastique qui surfe de la poésie onirique jusqu'aux frontières de l'horreur. Le lecteur notera l'influence de Lewis Carroll (David est une sorte de frère d'Alice), celle des grands mythes (La Table Ronde, le roi Pêcheur...) et des contes pour enfants (Le petit chaperon rouge, Blanche-Neige, Boucle d'or, le petit Poucet ou la maison en pain d'épices). Ces derniers sont totalement réinterprétés et remis au goût du jour, c'est à dire remastérisés version gore ultra moderne. Les aventures de ce petit garçon perdu dans un monde hostile et souvent terrifiant sont si passionnantes qu'il est impossible de lâcher le bouquin. Et, marque évidente d'une vraie réussite, ce texte propose plusieurs niveaux de lecture (aventures, poésie, psychanalyse et même philosophie) et amène le lecteur à réfléchir sur le sens de la vie, l'amour, le pouvoir, la mort, la souffrance et l'au-delà. Par petites touches, Connolly nous entraîne de plus en plus loin dans le monde des étranges fantasmes créés par nos peurs individuelles ou collectives. Et, arrivé au plus profond de l'horreur et du désespoir, il arrive encore à proposer une fin de toute beauté. Ce livre s'est vu décerner deux récompenses hautement méritées : le Prix Imaginales 2010 ainsi que le Grand Prix de l'Imaginaire 2010 (Etonnants Voyageurs). Lisez-le. C'est magique !
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2011
Ce roman fantastique est un bon roman de formation que j'ai lu pour mes élèves. Les contes sont revus et corrigés de manière humoristique (Blanche Neige et les sept Nains) ou cruelle (Le Petit Chaperon rouge). Au terme de son aventure, le protagoniste sera complètement transformé. Certains passages sont tout de même assez effrayants et violents: attention donc à ne pas le mettre entre les mains d'enfants trop jeunes. Je dirais qu'il faut au moins 15 ans, mais peut-être que je me trompe.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2009
Londres. David est brisé après la mort de sa mère. Quand les livres commencent à lui parler et que son père tombe amoureux d'une autre femme à qui il fait un enfant, son désespoir se transforme en jalousie et en mépris. La vie est rendue encore plus difficile par les bombardements allemands et David fait tout ce qu'il peut pour rendre la situation encore plus infernale... Puis David entend sa mère l'appeler. Elles est restée prisonnière dans un autre monde peuplé de créatures terrifiantes où il va essayer de la sauver.
Une histoire attachante qui passe en revue les différentes étapes qu'un enfant passe en grandissant. La jalousie, la peur, l'amour, la haine, le défi, le courage...
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2011
Un roman soit-disant sombre, même si je ne l'ai pas trop vu comme tel, sur le fond du moins. Il est vrai que la vérité est particulièrement cruelle dans ce « monde des rêves », mais il finit par nous prouver que la bravoure, le courage et la loyauté peuvent venir à bout de toutes les méchancetés. Le fond d'un conte de fée donc, mais la forme d'un roman pour adultes, plus sanglant et meurtrier. Ici, point de nains heureux qui aiment leur belle et adorable Blanche-Neige mais « des hommes de petite taille » exploités par leur grasse et grosse patronne oisive, une chasseresse dont la quête du plaisir malsain surpasse toutes les valeurs morales, ou encore un preux Chevalier venant délivré un ami... de l'emprise de la terrible Belle au Bois Dormant qui survit uniquement en pompant le sang de ses victimes.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2014
On entre dans le quotidien de David, un jeune garçon de 12 ans qui vient de perdre sa mère et voit son père se remarier et recommencer sa vie. L’enfant à beaucoup de mal à accepter cette nouvelle situation, une nouvelle maison, une nouvelle femme aux côtés de son père et surtout un demi frère qui semble prendre tout le temps de ceux qui l’entourent. Il se réfugie donc dans les livres et dans l’imaginaire. Un soir, il entend sa mère l’appeler du fond du jardin, il s’y rend tout de suite, pensant la revoir, et passe dans un univers parallèle où les contes sont bien réels et surtout bien plus lugubre et terrifiant que ceux que l’on a l’habitude de cotôyer. Pour en sortir et revoir ses proches, il devra se rendre au château du Roi afin de trouver Le livre des choses perdues, qui pourrait lui permettre de rentrer chez lui.

Le personnage de David est vraiment très attachant, on chemine tout au long à ses côtés et surtout, on le voit grandir progressivement, passer de l’enfance à l’âge adulte de façon presque imperceptible. Sa profonde tristesse face à la mort de sa mère est compréhensible, faisant qu’il n’arrive pas à accepter qu’une autre femme puisse prendre la place de celle qui lui a donné la vie, encore moins lui offrir un petit frère dont il ne veut pas. David peut paraître égoïste, mais peu à peu au fil de son aventure, il va se montrer très altruiste et tolérant.
D’autres personnages sont, bien entendu, présents dans cette histoire. Notamment Roland, un chevalier qui n’est pas sans rappeler une certaine chanson (lien). On découvre aussi Blanche Neige, accompagnée de 7 Camarades ou encore une Chasseresse qui sera la source d’un des passages les plus effrayants du livre. On décèle une nouvelle facette des contes de fées, une adaptation sombre et angoissante, parfois sanglante, qui n’est pas du tout pour les enfants mais que j’ai beaucoup aimée.

L’écriture de John Connolly m’a parue vraiment très agréable à lire. Les descriptions sont lugubres à souhait et la quête de David, l’emmenant dans l’horreur du monde, est oppressante. Mais ce conte sombre est aussi une histoire d’apprentissage, un rite de passage pour David qui affronte successivement et avec courage ses peurs les plus profondes. Le lecteur retombe en enfance, retrouve ses vieux cauchemars, ses vieilles angoisses. On ne peut que se reconnaître dans les sentiments de cet enfant et par la même occasion vibrer avec lui tout au long du roman.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2011
Un livre magique, entre rêve et cauchemar. Ca m'a fait penser au Labyrinthe de Pan. Je recommande vivement si vous aimez rêvez et avoir un peu peur.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Il était une fois - car c'est ainsi que toutes les histoires devraient débuter - un petit garçon qui avait perdu sa mère."

Le petit garçon s'appelle David, il vit à Londres à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, et il trouve refuge dans les livres pour oublier la disparition de celle qu'il aimait tant, qu'il aurait tant voulu sauver. Quand son père se met à fréquenter Rose, David prend très mal ce qu'il considère comme une trahison, et ce n'est pas la naissance de son demi-frère Georgie qui va arranger les choses. Alors que la guerre s'intensifie et que les raids aériens deviennent de plus en plus meurtriers, la famille recomposée part s'installer à la campagne dans la vieille maison de famille de Rose, et David hérite d'une chambre emplie de livres étranges. Des livres qui semblent lui murmurer à l'oreille des histoires à vous donner le frisson, des histoires envoûtantes et sombres, des histoires qui parlent de ce monde et d'un autre ...

Un autre monde pas si éloigné que cela, un monde où un simple geste risque de vous faire basculer, et alors, comment retrouver le chemin de la vie ? Dans la parole d'un roi affaibli, dans un livre magique qui pourrait contenir toutes les clés de ce monde et du nôtre ? David va devoir le découvrir s'il veut pouvoir regagner la vie qu'il a laissé derrière lui ...

Ne lisant absolument pas de polars, je ne connaissais pas John Connolly avant de lire nombre de critiques élogieuses sur ce roman fantastique et mélancolique. Je ne regrette pas d'avoir suivi ces conseils, j'ai énormément aimé ce livre qui puise à la source des contes anciens et de nos peurs ancestrales pour construire un univers fantasque et changeant, brossant le portrait d'êtres pris dans la tourmente, la tourmente de la guerre et celle des sentiments humains ...

Une belle découverte que je vous conseille vivement !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 29 novembre 2012
Le jeune David ne s'est pas encore remis de la mort de sa maman quand son père lui présente Rose, qui est enceinte et qu'il va épouser. C'est à ce moment-là que les livres commencent à lui parler et qu'il voit apparaître dans sa vie l'homme biscornu qui l'entraînera dans un autre monde, un peu à la manière d'Alice au Pays des Merveilles.

Même si le passage où l'on apprend que Blanche-Neige est une garce et que les sept nains aimeraient bien se débarasser d'elle est très amusant, il est vraiment anecdotique par rapport au reste de l'histoire. Je dois bien avouer que je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus drôle, même si je me doutais que ce serait plutôt de l'humour noir. Ici, seul le noir subsiste, c'est vraiment un livre très sombre. De plus, il n'est vraiment pas difficile de deviner la plupart des éléments qui jalonneront le récit. Malgré tout, je ne dirais pas que je n'ai pas aimé. L'auteur nous emmène vraiment dans son univers par son écriture, que se soit dans le monde fantastique mais aussi dans les émotions que ressent le jeune David lorsque son père se remarie.

J'ai bien aimé la façon dont est menée la fin également, même s'il semblerait que tout le monde ne l'ait pas compris de la même manière que moi mais l'auteur reste assez flou pour que chacun décide jusqu'où il a envie de croire en l'imaginaire...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2011
Ce livre est imprégné de contes, chansons de geste et autres histoires revisités mais avec quelle noirceur ! Il concentre tous les pires cauchemars que nous puissions faire. Le récit est mené tambour battant et une fois ouvert, il est très difficile de le lâcher. Par contre, sorti en ado et adulte, il est vraiment conseillé pour grands ados, genre 14-15 ans parce que certaines scènes sont particulièrement gores !C'est un vrai coup de cœur !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2012
Je suis un inconditionnel de John Connolly et j'ai lu tous ses romans, que je trouve géniaux, sans exagérer nullement (son personnage de Charlie Parker et ses amis Louis et Angel sont très bien "campés" et fort attachants) . Des sept que j'ai lus jusqu'ici, aucun ne m'a déçu, même si j'ai particulièrement apprécié "Le pouvoir des ténèbres" (et les terrifiants "baptistes d'Aroostock" !). Il me reste à lire "Les murmures" et "Les portes" même si ces deux livres sont notés négativement par les rares personnes qui les ont lus : c'est cela que je déplore, le manque suffisant de commentaires, car se faire une opinion avec 3,4 avis, c'est (trop) peu... Je commence à prendre en considération un livre dès qu'il compte 10 et plus de commentaires "clients" ...S'il se glisse un avis avec 1 * parmi une dizaine de 4,5 étoiles, j'ignore souvent cette "étoile isolée" : soit la personne a mal compris John Connolly et n'a pas apprécié l'histoire, ce qui se conçoit, soit c'est un avis sur les conditions de livraison ou autres qui n'ont rien à voir avec le roman concerné...Avec "Le livre des choses perdues", j'ai été un peu déstabilisé et il m'a été difficile d'entrer dans ce récit qui fait la part belle à l'imagination mais "rêver" un peu, n'est-ce pas ce que l'on demande souvent à un récit. John Connolly est quand même assez difficile à appréhender, globalement, et il faut s'investir complètement pour comprendre et aimer ses livres. j'ai chaque fois attribué 5 étoiles aux récits de cet auteur, et si je peux donner un conseil, c'est de ne pas commencer par "Le livre des choses perdues" : "Tout ce qui meurt", "Laissez toute espérance" ou "L'ange noir" me paraissent indiqués ! Donc, "oui" à 100% pour John Connolly mais petit bémol pour "Le livre des choses perdues" auquel j'accorde néanmoins 3 étoiles.
RickN.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles