undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
4
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:22,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 novembre 2013
Ce livre est truffé de considérations sur l'Ecole polytechnique, qu'on n'a pas l'habitude de lire. Elles s'appuient en définitive sur le fait que les élèves, sélectionnés à travers un concours difficile, représentent une force qui, pour s'épanouir dans le monde actuel, doit bénéficier de plus de libertés dans le choix des activités au sein de l'Ecole. L'auteur a peut-être raison. Ma réserve tient au fait qu'il s'agit plus d'un pamphlet ou d'un long article de journal que d'un livre vraiment fouillé et travaillé.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2013
Excellent livre, recommandé à tous les polytechniciens. J'ai vécu en France et aux États Unis ce que l'auteur décrit avec finesse et de façon tout à fait juste.
Ceux qui s'intéressent au fonctionnement parfois étrange, destructeur, de notre "société bloquée", des maladies de notre état Français, y trouveront un bel exemple de diagnostic : comment des institutions de gouvernance mal conçues peuvent être difficiles à corriger. Le livre rend optimiste puisqu'il montre comment l'auteur y est parvenu.

Il dévoile aussi une richesse insoupçonnée de notre pays, ses écoles d'ingénieurs et ses taupes. Précisément à un moment où le ministre de l'éducation nationale s'en prend à elles.

Note : Beaucoup de coquilles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2013
ça fait bien longtemps que l'X n'est plus dans la course.
Victime de son succès, depuis le début du siècle elle a décroché d'un point de vue scientifique par rapport à l'Ecole Normale Supérieure.
Une machine à sélectionner des managers de hauts niveaux et à appauvrir le pays de ses potentiels scientifiques.
Lors de la création de l'Ecole Centrale, on cherchait déjà à former de "vrais ingénieurs" et pas des technocrates.
Le modèle qui a triomphé est celui de l'Université allemande versus les Ecoles spéciales.
Aujourd'hui le rapprochement des écoles d'ingénieurs est une bonne chose pour le développement de l' R&D.
Cf les INP (Toulouse, Grenoble) et maintenant les Polytech' depuis que l'Université a retrouvé le droit de sélectionner après bac.
Il n'y aura pas de sursaut de l'X, le bachotage, le cooptage et le coorporatisme sont voués à disparaître avec les plus grands travers du "modèle" français
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2013
L'histoire de l'école est rappelée, pour mieux comprendre les défis auxquels elle doit faire face aujourd'hui. Le tout est clair et bien documenté.

À lire pour qui veut comprendre les spécificités du système scolaire français et comment il doit évoluer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)