Commentaires en ligne


49 évaluations
5 étoiles:
 (31)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour le moment mon préféré
L'histoire de Zadiste est poignante. Enlevé à sa famille, torturé, esclave sexuel et de sang, il doit sa liberté à son frère jumeau, Fhurie. Ce dernier fait tout pour son frère, jusqu'à lui infliger la douleur dont il a besoin et se sacrifier pour lui. Et puis il y a Bella : Bella qui n'a d'yeux que pour Zadiste...
Publié le 24 août 2010 par Flolea

versus
26 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 traduction lamentable
Pour donner une idée du style du traducteur:
"J'étais mort avant que tu me trouves, même si je respirais. Je voyais rien même si j'étais pas aveugle. Et puis... t'es venue et tu m'as réveillé".

Quel manque de profondeur... non? Quand cela aurait du être:

"Je respirais mais j'étais comme mort...
Publié le 21 septembre 2010 par Amaryane


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

26 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 traduction lamentable, 21 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Pour donner une idée du style du traducteur:
"J'étais mort avant que tu me trouves, même si je respirais. Je voyais rien même si j'étais pas aveugle. Et puis... t'es venue et tu m'as réveillé".

Quel manque de profondeur... non? Quand cela aurait du être:

"Je respirais mais j'étais comme mort jusqu'à ce que tu me trouves. Je voyais mais j'étais aveugle jusqu'à ce que je te voie. Grâce à toi, je suis ressuscité".

Une histoire massacrée par un traduction lamentable et grammaticalement douloureuse.
Dommage.
Un conseil : A lire en VO.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour le moment mon préféré, 24 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
L'histoire de Zadiste est poignante. Enlevé à sa famille, torturé, esclave sexuel et de sang, il doit sa liberté à son frère jumeau, Fhurie. Ce dernier fait tout pour son frère, jusqu'à lui infliger la douleur dont il a besoin et se sacrifier pour lui. Et puis il y a Bella : Bella qui n'a d'yeux que pour Zadiste. Bella qui sera sauvé par Zadiste, ce dernier l'ayant cherché sans relâche pendant de longues semaines. Il la sauvera et se sauvera en même temps. Bella sera sa rédemption.

C'est un livre à couper le souffle. Torturé, Féroce, Sombre, Erotique et Beau. J.R. Ward nous démontre ici que l'amour peut sauver de toutes les blessures, ou bien détruire lorsque l'âme soeur n'est plus. Ce livre m'a fait pleurer de peine et de joie. EXCELLENT.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


30 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Zadiste à croquer !!!, 21 août 2010
Par 
miss miss (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Depuis que Bella a disparu, Zadiste n'est plus lui même. Bouleversé, en colère, enragé, et plus maigre que jamais, il ne vit plus que pour la retrouver, et son état déteint sur tout le reste de la confrérie. Fhurie est touché personnellement, il remet en question son vœu d'abstinence et ne pense plus qu'à Bella. Butch en fait une affaire personnel (il y voit un lien avec sa soeur décédée) et Viszs, son meilleur ami, ne sait pas comment ne pas se sentir concerné par tout ça.

Bella, rappelons-nous, a été kidnappée par un éradiqueur psychotique, O, qui la prend pour son amour de jeunesse. Il tombe éperdument amoureux d'elle et fait son possible pour la cacher de ses congénères, affaiblissant Bella considérablement. Mais Bella va être retrouvée et libérée.

Là commence son retour à la vie. Fhurie d'un côté, Zadiste de l'autre. Les deux frères semblent tous les deux en proie à des tourments impossibles et déterminés à protéger Bella. Zadiste, torturé par son passé, détruit, voit sa vie transformée par l'apparition de Bella. Il a bien du mal à comprendre ce qui lui arrive. Les lecteurs seront même surpris de voir à quel point il a changé. Fhurie, tourmenté par ce qu'il ressent pour Bella et tiraillé par la loyauté envers son frère et le voeu qu'il prononcé. Mais Bella a choisi : c'est Zadiste qu'elle veut. Le vampire défiguré va bien devoir faire face à ses démons et affronter ce que lui offre Bella (son sang, son corps, son âme), a défaut de l'accepter. (Vous allez adorer la suite !)

Cette histoire est touchante, poignante et terriblement sensuelle. Nous assistons à la douleur de Zadiste au fur et à mesure que nous apprenons pourquoi il a été défiguré, torturé et comment il a vécu son esclavage. L'amour de Bella est si intense qu'il en transcende le lecteur. Elle fait preuve d'un courage et d'une persévérance à toute épreuve. Zadiste et si compliqué...

Mon coup de coeur va cette fois-ci à Fhurie quand il raconte comment il a retrouvé son frère alors qu'ils étaient déjà tous deux des hommes et qu'ils ne s'étaient jamais vu. Et puis nous retrouvons John et les mystères qui gravitent autour de lui. Ce n'est pas ce que j'ai trouvé de plus passionnant, mais disons que c'est important pour la suite et le tome qui lui sera réservé. Sans compter Butch et Marissa qui nous laissent vraiment sur le carreau, on se demande bien comme ça va finir.

Ah oui, il y a du grabuge chez les éradiqueurs...

Bref, je félicite J. Ward pour la profondeur donnée à ses personnages, elle n'a pas perdu le fil et c'est génial, en revanche... honte au traducteur ! Que se passe-t-il avec Milady ? Cet opus est aussi mal traduit que le premier alors qu'on avait constaté une nette amélioration dans le volume deux ? Je sais bien qu'on n'est pas dans de la grande littérature, mais quand même ! Pas de négations, des diminutions de noms bizarres, une syntaxe horripilante... Bon sang, heureusement que l'intrigue est là ! Ward se tirerait les cheveux si elle savait !

J'attendais ce tome avec impatience, comme beaucoup de lectrice et j'y ai trouvé mon compte. Sauf pour l'écriture, dommage, ça risque de rebuter certains...

Miaoubird (Amazon)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un tome passionnant qui accélère le rythme sur la fin, 24 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Et précipite la confrérie dans des évènements dramatiques et inattendus...

Encore un roman qui ne se sera pas attardé sur ma table de chevet, tant il aura été lu rapidement...
J'aime le style de J.R. Ward, puissamment érotique, sans mièvrerie et doté d'un sens impressionnant de l'écriture de personnages. Par ailleurs, c'est super agréable d'attaquer le livre sans subir les interminables retours en arrière pour ne pas dérouter le nouveau lecteur.

Hélas, comme le premier tome, la traduction n'est vraiment pas à la hauteur.
Le langage familier, en particulier l'absence de négations dans les dialogues est réellement préjudiciable à la perception que l'on a des protagonistes (qu'on prendrait presque pour des ploucs illettrés), parfois même elle entache la compréhension de leurs intentions !
Par exemple, comment ne pas rester perplexe en lisant l'échange limite neuneu entre les aristocrates raffinés que sont Marissa et Vhengeance ?
De plus, les diminutifs systématiques des prénoms deviennent pénibles. Si l'usage se justifie pour les éradiqeurs puisqu'il renforce leur dépersonnalisation, étendre cette pratique aux guerriers rend la lecture brouillonne.

Le récit centré sur le personnage le plus torturé de la fraternité évite aussi le misérabilisme mais j'ai été surprise par la "rédemption" relativement facile de Zadiste. D'un homme brisé, asocial et instable, totalement imprévisible et férocement individualiste, dont le nom de guerre représente le sadisme du personnage, on nous le rend au final simplement bourru et complètement dépendant de sa Leelane.

Dommage aussi que les personnages principaux des tomes précédents deviennent transparents après avoir été si émouvants et charismatiques. On croirait que l'auteure les a abandonnés alors qu'elle prend grand soin de ceux qui tiendront la vedette dans les futurs tomes.

J'ai beaucoup aimé l'évolution de Bella, charmante mais un peu insouciante et égoïste, tout d'abord plus fascinée par le danger "social" que représente Zadiste que par l'homme. Séduire Zadiste est une démarche d'enfant gâtée qui n'écoute que ses envies au détriment du ressenti de l'autre (elle ne tient pas compte des peurs et mouvements de répulsion de Zadiste, et revient à la charge comme un chat qui a flairé une proie intéressante), malgré l'attirance irrépressible qu'elle ressent dès leur première rencontre. Le défi se transforme en besoin viscéral et en amour absolu lorsqu'elle saisit l'ampleur des blessures du guerrier. Malgré tout, c'est grâce à son attitude frondeuse et volontaire qu'elle permet à Zadiste de sortir de son cercle infernal de douleur.

Fhurie m'a fait de la peine, il est lié à Bella par son frère et leur gémellité, ce qui rend son parcours émouvant. Pourtant, j'ai lu que c'était souvent le personnage le moins apprécié de la saga, alors qu'à mes yeux, celui qui m'a toujours le plus agacée c'est Thorment et sa rigidité suffisante.
Comme quoi, J.R. Ward a su insuffler une personnalité unique à chacun de ses héros.

Etonnamment, ses personnages féminins présentent une psychologie assez similaire et un intérêt moins marqué. Le plus surprenant restant leur métamorphose en parfaites petites épouses quelque peu effacées face à tous ces mâles Alpha.
Par conséquent, le sort de Wellsie, qui est toujours restée une gentille ménagère assez secondaire, ne m'a pas autant émue qu'il l'aurait dû.

Mais j'ai adoré ce nouveau tome de cette série définitivement addictive, au point même de ne pas avoir sauté les passages moins passionnants impliquant les éradiqueurs...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent!!!, 25 août 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Je n'ai pas de mots assez fort pour décrire ce livre. Il est absolument fantastique, fascinant, merveilleux. Il m'a transporté, je n'ai pas pu m'arrêter avant la fin tant il était passionnant.
La couple Zadiste et Bella a vraiment de quoi surprendre et pourtant on ne peut pas imaginer l'un sans l'autre. L'auteur a réussit a décrire leur relation avec beaucoup d'intensité.
Durant toute l'histoire, on voit leur relation évoluer. On voit Zadiste affronter son passé, avec Bella qui est à ses côtés pour le guider. Mais il aura beaucoup de mal à accepter les sentiments de Bella. Il ne comprend pas comment elle peut l'aimer alors qu'il est défiguré et complètement détruit par son passé. C'est pour ça qu'il va essayer de la confier à Fhury, son jumeau, parce qu'il pense que son frère s'occupera mieux de Bella.
Zadiste est un personnage complexe. Il n'a pas vraiment un mauvais fond mais toutes ses années où il était esclave l'ont profondément marqué. Il n'a jamais connu le bonheur, l'amour, uniquement la peur, la douleur, la souffrance.
Quant à Bella son emprisonnement chez les éradiqueurs l'a également marqué. De plus, depuis que Zadiste l'a retrouvé , il a soif de vengeance ce que n'apprécie pas Bella qui a peur qu'il se fasse tuer dans sa quête de vengeance.
Ils vont également se rapprocher physiquement. Zadiste apprendra à contrôler sa peur d'être toucher. Quant au scène de sexe, elles sont, tout comme dans les 2 1ers tomes, très chaudes et d'un érotisme brulant.
C'est vraiment un livre émouvant. J'avoue avoir verser quelques larmes surtout à la fin. Préparez les mouchoirs! Il y aura un évènement dramatique qui va tout chambouler. Je n'en dirais pas plus.
Ce livre est parfaitement génial à une chose près: la traduction. Elle n'est pas aussi désastreuse que dans le 1er mais elle est nettement moins bien que celle du 2ème. Il n'y a jamais de négation ce qui gâche un peu la qualité de l'écriture et l'histoire est aussi affectée. En effet, on n'a jamais entendu un aristocrate dire "si t'as envie de te nourrir..." ou bien "t'as l'air en forme". Je trouve que c'est un langage un peu trop familier.
Enfin bref, à part ça, j'ai adoré ce livre, c'est un vrai régal pour qui aime la bit-lit et la romance paranormale. J'attends la suite avec impatience qui portera sur l'histoire de Butch et Marissa.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un héros sombre, violent, torturé et pourtant si émouvant!..., 10 octobre 2010
Par 
Samsam "samsam" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Voila enfin ce 3ème tome de cette excellente saga !!
Zadiste est le personnage qui dans les tomes précédents m'inquiétait et qui me faisait même un peu peur !
Il est sombre, violent, traîne une réputation absolument effarante, voue une haine farouche aux femmes et semble avoir un passé rempli de souffrances et d'horreurs !
Et pour couronner le tout son visage est ravagé et il garde des tatouages de l'époque où il a été un esclave de sang.
Bella quand à elle est une femme vampire, belle, forte, courageuse et Dieu sait qu'il lui en faudra avec Zadiste.
La rencontre de ses 2 personnages est absolument bouleversante et émouvante.
Zadiste ne supporte pas le contact physique, se voit comme un monstre, et garde des séquelles graves des sévices qu'il a subi du temps où il était esclave de sang entre autres choses.
Mais bien qu'il ait rejeté Bella à la fin du tome 2, lorsque celle-ci se fera enlevée par les éradiqueurs, il se lancera à sa recherche sans relâche.
Il sera alors plein de colère et ne se focalisera plus que sur Bella, souffrant en imaginant les tortures auxquelles elle doit être soumise.
Mais en fait l'éradiqueur O qui a capturé Bella en est tombé fou amoureux et la maintiendra en vie.

Un tome absolument excellent que j'ai dévoré.
J'adore ce monde crée par JR Ward, ses guerriers si sombres, si violents, et qui ont chacun un poids sur la conscience qui fait de leur vie un enfer !
Et je dois dire que Zadiste avait attiré mon intérêt et je ne suis absolument pas déçue.
Et que dire de Bella, de son amour si fort, si entier et si puissant pour ce guerrier qui n'aura de cesse de le rejeter!...
Et puis quel plaisir de retrouver tous ses autres héros et je dois dire que l'histoire de Fhurie concernant le sauvetage de son frère m'a émue aux larmes !....
Une seule hâte continuer avec le tome 4 et ce cher Butch (=le flic humain...): La Confrérie de la dague noire , tome 4 : L'amant révélé !

Ps : la traduction est quand à elle aberrante et semble vraiment bâclée. Il semblerait que le traducteur ne sache pas former la négation en français !! Sans parler du vocabulaire utilisé qui souvent ne reflète pas la version anglaise ! C'est très très énervant !!....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La Fureur apprivoisée, 14 août 2014
Par 
Blodeuwedd - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
De tous les Frères de la Confrerie Zadiste est le plus mystérieux et associal, brutasse et grincheux, défiguré, on apprend enfin son histoire, son passé d'esclave sexuel qu'il a du mal à assumer! Il se sent sale, indigne d'un regard, et pourtant il ne peut s'empêcher d'éprouver de forts sentiments pour Bella. Mais cette dernière a été enlevée et notre vampire n'aura de cesse de la retrouver.

Cette vampire est si pure et belle qu'elle attire aussi le jumeau de Z. Fuhrie, amour dont il va avoir du mal à se défaire, l'entrainant d'ailleurs dans une spirale infernale au fil des tomes suivants. L'intrigue de ce troisième tome nous apporte son lot de surprises et laisse de belles portes ouvertes pour la suite des événements, car la douce Marissa, ancienne épouse du roi Kohler va faire la rencontre du policier Butch, qui commence à créer de solides liens d'amitié avec les frères, tout particulièrement Visz. De même on entrevoit la place que John occupera petit à petit au sein de la Confrérie, ce jeune sourd que Marie avait amené au manoir de la Confrérie et qui aura de plus en plus d'importance dans cette saga, outre le fait qu'il soit du même sang que Beth...

La menace des Éradiqueurs prend de plus en plus d'ampleur, et curieusement ce ne sont pas ces passages qui retiennent ici mon attention, tant l'évolution de Z. est prenante, sa manière de gérer cet afflux de sensations nouvelles au contact d'une femelle qu'il a reconnue comme étant sa shellane. Cette dernière étant pétrie de douceur et de compréhension face à ce mâle si complexe, c'est une superbe histoire d'amour que nous offre J.R Ward, mais la fin de ce tome est horrible, poignante, quant à la traduction, n'en parlons pas, c'est une honte, mais on s'y fait il faut bien l'avouer!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire fabuleuse et poignante, 6 novembre 2010
Par 
Horvais Eric "mireille" (REGION PARISIENNE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Vraiment fabuleux ce tome 3, je crois que c'est mon préféré de part la profondeur de l'histoire de Zadiste. Simplement bouleversant et on est en admiration devant l'amour de Bella; la Belle et la Bête! Je conseille sincèrement de le lire car il est passionnant et les scènes érotiques sont parfaites! Mais il faut déplorer la traduction qui laisse à désirer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une intrigue plus intéressante, 1 novembre 2012
Par 
Poison (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Malgré mes critiques peu amènes pour cette série je n'ai rien contre cette saga ! La preuve je continue à lire (non pas pour le sexe, s'il vous plait)

Donc quand j'ai su que ce troisième opus serait sur Zadiste, le plus secret des membres de la Confrérie j'en frétillais d'avance ! Le découvrir un peu plus, même si je savais que l'auteur allait le transformer en amoureux, me donnait envie de le lire.
Zadiste c'est le personnage dont tout le monde a peur, qui est handicapé socialement (pas de mauvaise idée, ce n'est méchant ni pour les personnes handicapées ni pour le personnage, c'est réellement un inadapté social) et qui n'est jamais mis en avant. Il a une réputation de fou dans le monde des vampires et seul son frère semble disposer à croire en lui…alors quand il le définit comme détruit ça en dit long…
On découvre son histoire, son passé, et on comprend mieux son comportement ! Ça en aurait détruit plus d'un, et lui à réussit à survivre et à se battre pour la Confrérie. C'est donc une petite victoire en soi.

Dans le tome 2, il avait rencontré Bella, une amie de Marie la liée de Rhage, et avait découvert qu'il pouvait ressentir des choses, même s'il était incapable de l'analyser. Aussi lorsqu'elle fut enlevée par les éradiqueurs, il n'a eu de cesse de la chercher. Dans tout le roman nous assistons à cette valse du je t'aime-moi non plus entre le guerrier et l'aristocrate.
Il tremble pour elle, mais est tellement persuadé d'être sale, d'être un monstre, qu'il la repousse sans cesse.
Et bien…ça m'énerve ! Je ne sais pas si c'est le cas en anglais aussi (Tan, je devrais lire ton avis maintenant) ou si c'est la traduction (on a changé de traducteur) mais ça m'a profondément agacée ! Le comportement de Zadiste m'a paru incohérent de long en long et pourtant j'ai fait des efforts ! Bella en revanche est parfaite ! Ce personnage m'a vraiment beaucoup plu, et même si j'aurai aimé un peu plus de niaque de sa part, j'ai adore son comportement et son attitude dans les différentes circonstances dans laquelle la plonge l'auteur.
Dans ce tome aussi, on regrette que l'auteur ait enfin mis l'accent sur le reste de l'histoire ! Dommage pour une fois qu'un personnage m'intéressait ^^ On suit plus les éradiqueurs, la famille aristocratique, on retrouve Bella, on sort du manoir. Bref les choses commencent à bouger !
Et la fin ! Crénomdidjiu ! Sortez vos mouchoirs, moi j'avais les larmes aux yeux ! L'auteur maltraite ses personnages sans discontinuer, et je suis très impatiente d'en savoir plus sur Thor et John (John est toujours mon chouchou de toute façon !)

Bref, si on excepte ma déception face à Zadiste, j'ai trouvé ce troisième tome très bon sur le plan de l'intrigue ! Fhurie est incompréhensible à mes yeux, mais il aura surement son propre tome, du moins je lui souhaite parce que bon quand même…ce n’est pas du beurre ! Moins de sexe (alléluia !) ce qui est aussi rafraîchissant.

Bon, la suite maintenant ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent tome, 1 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux (Album)
Superbe livre je l ai dévore déjà trois fois c'est l'un de mes préfères. A lire absolument il est magnifique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux
EUR 8,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit