Commentaires en ligne


39 évaluations
5 étoiles:
 (21)
4 étoiles:
 (13)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Toujours aussi bon!
Viszs traverse une mauvaise passe. Il se remet difficilement de l'union de Marissa et Butch, pour lequel il a des sentiments assez forts. Il n'a plus de visions de l'avenir. Des souvenirs de son douloureux passé lui remontent à la mémoire. Et voilà que la Vierge Scribe lui apporte de nouvelles informations sur son ascendance et lui apprend...
Publié le 19 février 2011 par Julie - Forum Boulevard des Pa...

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Ca s'essouffle
Les précédents tomes étaient passionnants, ont vibrait avec l'histoire d'amour mais là alors j'ai trouvé que l'histoire d'amour était insipide, la destinée de Viszs loufoque et je ne peux vraiment pas adhérer à la fin de l'histoire. L'auteur est en mal d'idée à mon avis.
Publié le 14 septembre 2011 par Alex


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Toujours aussi bon!, 19 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Viszs traverse une mauvaise passe. Il se remet difficilement de l'union de Marissa et Butch, pour lequel il a des sentiments assez forts. Il n'a plus de visions de l'avenir. Des souvenirs de son douloureux passé lui remontent à la mémoire. Et voilà que la Vierge Scribe lui apporte de nouvelles informations sur son ascendance et lui apprend qu'elle l'a choisi pour être le Primâle. En devenant le géniteur des futurs guerriers et Élues, il assurera l'avenir de la Confrérie.

Suite à une attaque qui tourne mal, Viszs est sévèrement blessé et conduit à l'hôpital, où une chirurgienne le prend en charge et ne tarde pas à découvrir que son patient est quelque peu... hors du commun! En se réveillant, Viszs ressent une inexplicable « possessivité » à l'égard de ce brillant docteur qui lui a sauvé la vie.

Lorsque les frères apprennent ce qui est arrivé, ils se précipitent à l'hôpital pour le ramener. Viszs insiste alors pour qu'ils emmènent également la jeune femme. Jane se retrouve ainsi plongé dans un univers complètement différent et va apprendre à connaître ce patient si particulier...

L'histoire est principalement centrée sur Viszs, Jane, Fhurie et John.

L'histoire d'amour entre les deux premiers est très belle. V se montre bien plus sensible que dans les livres précédents. On en apprend beaucoup sur son passé et sur toutes les atrocités qu'il a dû subir. Fhurie a beaucoup de mal à se remettre du choix de Bella pour son frère, bien qu'il les aime l'un et l'autre tout autant. Quant à John, il va (enfin!) subir la transformation.

On parle beaucoup moins des éradiqueurs. Bien sûr, il y a toujours quelques batailles mais fini les passages du genre Monsieur X.... Et bien entendu, Kohler, Butch, Zadiste et Rhage sont toujours présents!

La fin est pleine d'émotions, mais un peu trop étrange à mon goût et cela restera le seul bémol de ce livre, qui est tout à fait à la hauteur des précédents. A ne surtout pas manquer!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore un tome génial et plein de surprises!!!, 26 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Ward a vraiment un talent incroyable. Elle arrive à donner à chacun des frères une histoire d'amour incroyable sans basculer dans la répétition. Chacun des frères a une histoire bien à lui. Aucune ne se ressemble. Impossible de se lasser, il n'y a pas un chapitre où je me suis ennuyée.
Ici c'est l'histoire de Viszs qui tombe amoureux d'une femme humaine, Jane. Tout les sépare et pourtant ils vont être attirés l'un vers l'autre.
Ce que j'aime beaucoup dans la série de la confrérie, c'est que Ward n'hésite pas à aborder des sujets sensibles et tabou. Viszs a des penchants pour le sado maso et la domination. Ce ne sont pas des sujets qui sont abordés souvent dans les livres. Et même si c'est un sujet délicat, il n'apparait pas comme quelque chose de malsain mais juste comme une préférence sexuel hors norme.
Ce que je trouve génial c'est qu'on tombe dans un univers dangereux, mystérieux et différent de tout ce qu'on connait. La violence fait parti de l'univers de la série. Même si on admire les membres de la confrérie parce qu'ils ont choisi de protéger leur espèce, on oublie pas qu'ils peuvent se montrer impitoyable et dangereux. Ils ferait n'imorte quoi pour protéger leur espèce et les gens qu'ils aiment.
Viszs sera confronté à son passé qui est horrible et dont il porte encore les blessures qui ne sont pas forcément que physique. Il y aura certaines révélations sur lui qui seront assez surprenantes.
Par contre, il y a moins de référence aux éradiqueurs que dans les tomes précédents. C'est dommage mais Ward a réussi a faire en sorte que l'histoire soit aussi intense et passionnante que les précédentes.
Le prochain tome est sur Phurie. Son histoire a déjà commencé en parallèle de celle de Viszs. Et même l'histoire de John se construit au fur et à mesure des tomes.
C'est une série vraiment génial, je ne m'en lasse pas. C'est vraiment passionnant. Vivement le prochain.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 De sacrifices en révélations, un tome de transition..., 14 août 2014
Par 
Blodeuwedd - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Visz est un personnage singulier, le plus intelligent de tous, mais aussi le plus complexe, et les révélations à son sujet vont bon train et ne déçoivent pas. On en apprend plus sur toutes les atrocités qu'il a dû subir dans sa jeunesse, ainsi que sur ses parents, ce qui va lui valoir l'honneur d'être choisi comme Primale, mâle élu pour engendrer de fiers guerriers au sang pur et des Elues de la Vierge Scribe.

Ce passé sordide lui a sans doute valu d'être ce qu'il est, notamment au niveau de ses penchants sexuels, et nous plongeons dans cet univers de souffrances et de douleurs qui mènent à son plaisir. Ce que va devoir accepter Jane, la toubib chargée de le soigner après une attaque qui l'a laissé sur le carreau. Visz sent ses instincts de mâle lié se réveiller face à ce bout de femme de poigne pas très féminine, leur romance va être forte et intense, bien différente de celles que l'auteur nous a livrées jusqu'alors. D'ailleurs la fin nous laisse une impression étrange, mais quelle imagination!

Moins de passages sur les Eradiqueurs mais une intrigue plus centrée sur le couple et sur John qui est en passe de subir sa transformation, ainsi que sur Fhurie qui a du mal à accepter l'union de son frère avec Bella. Le prochain tome lui est consacré, en espérant de mon coté qu'il se révèlera moins pleurnichard car son obsession maladive finit vraiment par donner envie de lui secouer les puces pour qu'il réagisse enfin! C'est une histoire plus sombre, plus cruelle qui vous laisse une drôle de boule au ventre par moments, mais sans doute un tome de transition bienvenu aussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un goût de frustration!!!!, 19 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
A peine acheté, déjà terminé!!!
Je dois dire des 5 tomes de la confrérie, celui-ci est celui qui m'a le moins emballé.
Dans ce tome, nous découvrons Viszs et son histoire d'amour avec Jane. Viszs est un guerrier qui a souffert toute sa vie et nous découvrons son passé au fil des pages. Lorsque nous le quittons dans le tome 4, il est anéanti par les sentiments qu'il ressent à l'égart de son meilleure ami: Butch.
C'est alors qu'il va rencontrer Jane, une chirurgienne,qui va lui sauver la vie et il reconnaîtra en elle sa shellane.
En ce qui concerne mon point de vu, j'ai trouvé que l'histoire d'amour entre les deux protagonistes était assez fade, il n'y a pas ce piquant que j'ai pu ressentir dans le tome 3 avec Zadiste et Bella et dans le tome 4 entre Butch et Marissa.
J'ai trouvé que leur histoire était même un peu effacée par les autres histoires des personnages secondaires notamment celles de Fhurie et de John.
De plus, la fin m'est apparue bizarre et presque triste même si ce n'est pas le cas réellement.
Cependant nous retrouvons l'esprit de la confrérie et ses héros si attachants. J'ai hâte de lire le tome 6 qui se centrera sur Fhurie et Cormia (Elue découverte dans ce tome5)et suivre John qui commence à se révéler.
Bonne lecture a tous!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Que de révélations dans ce tome !, 20 novembre 2012
Par 
Michou - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
J'étais impatiente de connaitre mieux Viszs, de savoir l'origine de son pouvoir, de ses tatouages, et de ce mal être qu'il porte en lui. Je n'ai pas été déçue, au contraire.

Ce tome fut passionnant. Que de révélations et de choses inattendues !
Encore un qui en a baver dans sa jeunesse, certains passages sont assez durs et dérangeants, Viszs n'a pas eu un passé facile, au contraire, lui qui a eu pour père le plus terrible guerrier. Violence, viols, humiliations, et j'en passe, furent le quotidien de Viszs.
Un point que j'ai grandement apprécié, c'est l'évolution du personnage de la Vierge Scribe. Après l'avoir détestée pendant plusieurs tomes, je ne peux pas dire que je l'apprécie maintenant, mais je la comprends un peu mieux, et ses apparitions ont été un peu plus supportables ^^ oui, quand je vous disais que je détestais ce personnage, ce n'était pas une blague ^^

L'histoire d'amour dans ce tome est intéressante, un peu moins passionnante que les autres, puisque finalement tout ce qui se passe autour a un peu tendance à prendre le dessus.
Mais le dénouement est très émouvant.
Les personnages secondaires sont de plus en plus présents, et j'ai aimé l'évolution de certains. L'auteur prépare tout doucement et habilement la relève, de quoi nous offrir encore de nombreux tomes passionnants.
Je vous parlais de révélations, et il y en a dans ce tome ! La fin, déchirante en ce qui concerne l'histoire d'amour, même si je ne peux pas dire que j'ai aimé la tournure qu'elle a prise, et complètement inattendue avec l'apparition de ce nouveau personnage. Je ne dirai qu'une chose, vivement le tome la concernant !!!!!!!

En bref, un tome toujours aussi passionnant, même si l'histoire d'amour m'a fait moins vibrer que les autres, j'ai été totalement scotchée par la fin !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Voilà enfin du drame, 1 novembre 2012
Par 
Poison (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Bon, il fallait bien que je lise le 5 puisque je l'avais en bibliothèque ! Et bah bonne idée : en voilà du drame.
Je reprochais beaucoup aux tomes précédents le côté trop facile des relations, et la faiblesse des intrigues. Là ok l'intrigue n'est pas primordiale, mais l'humaine a un caractère de fer, elle ne va pas se laisser faire comme ça, et la relation n'est pas aussi facile qu'elle en a l'air !
Les relations amoureuses des précédents membres de la Confrérie me laissait une impression désagréable (car non désirée) de Harlequin. Dans ce tome ci, le drame remonte vraiment le niveau ! Il n'y a que des embûches, de vrais drames (une mort tout de même!) et de vrais sacrifices !
J'avoue que le passé de Viscz ne m'intriguait pas tant que ça, on avait des pistes, et il n'y a que sa filiation qui est plutôt surprenante.
J'ai beaucoup apprécié les scènes où l'on se retrouve avec la Vierge Scribe, qui parait plus fragile, et où l'on voit que les apparences sont parfois trompeuses.
Fhurie et son complexe d'autodestruction commence à être assez chiant, désolée pour les fans, et on aimerait bien qu'il se conduise en mâle pour une fois. Et ce qu'il fait n'en fait pas partie ! Alors quand il prend la décision de “sauver” les autres ça m'a plus agacée que soulagée pour les concernés ! Dommage.
Encore un acte de chevalier servant. Mais pitié, Mme l'auteur faites en quelqu'un avec une vraie personnalité zut >_< l'obsession pour Bella ça passait un temps, là bon !
Jane est plutôt sympa, habituée à être la chef, sauf là ! Qui va en voir des vertes et des pas mûres. Viscz qui se découvre un instinct de lié. Butch qui semble presque déçu de ne plus être le sujet des pensées de V.
John lui passe enfin sa transition, et après une petite discussion avec Z. va peut-être devenir un personnage important !
On apprécie aussi les luttes de pouvoirs au paradis…comme quoi hein, la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre ^^
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Ca s'essouffle, 14 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Les précédents tomes étaient passionnants, ont vibrait avec l'histoire d'amour mais là alors j'ai trouvé que l'histoire d'amour était insipide, la destinée de Viszs loufoque et je ne peux vraiment pas adhérer à la fin de l'histoire. L'auteur est en mal d'idée à mon avis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un vrai régal!!, 14 mai 2011
Par 
Samsam "samsam" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Je dois dire que Viszs était le personnage qui m'attirait le moins et dont l'histoire ne m'intéressait pas autant que celle des autres membres de la confrérie des ombres.
En effet pour moi il était le plus difficile à cerner, à comprendre et même à aimer : trop secret, taciturne, sadique et parfois violent.

Et pourtant quelle surprise !
Une fois plongée dans le livre je n'ai pas pu en sortir avant la fin !

On retrouve Visz dont le moral est au plus bas depuis que son ami Butch est en couple avec Marissa ! Il n'arrive plus à savoir ce qu'il ressent, à faire le tri dans ses sentiments et en souffre beaucoup.
Par ailleurs lui qui avait le don de pouvoir lire l'avenir a perdu cette capacité depuis quelque temps et il en ressent un profond désarroi.
Néanmoins, grâce à sa main qu'il pense maudite, il reste le seul à pouvoir débarrasser Butch de l'âme de l'Oméga lorsque celui-ci aspire les éradiqueurs éliminé.
Pour parer à cette souffrance qu'il ressent il va se lancer dans une lutte acharnée contre les éradiqueurs, prenant souvent des risques inconsidérés et n'hésitant pas à se lancer seul à leur trousse.
Lorsqu'il sera mortellement blessé et se réveillera à l'hôpital il ressentira une violente attirance pour le chirurgien qui le soigne : Jane et décidera de l'emmener avec lui dans son antre afin qu'elle le soigne et bien entendu sans demander son avis à la principale intéressée...
Jane est quant à elle, est une chirurgienne brillante, et l'arrivée de ce blessé la met dans un état qu'elle ne comprend pas. Elle fera tout pour combattre cette attirance pour ce personnage qui lui fait peur et on la comprend !
Dans ce roman on va apprendre à connaitre Visz, son lourd passé, ses souffrances, et par la même occasion on apprend à le comprendre et surtout à l'aimer.

Encore un roman de la « confrérie des ombres » que j'ai dévoré et surprenant même pour moi vishs est entré dans mon brotherhood favori !!
L'histoire est fluide, la trame passionnante et bien construite et l'évolution de chaque personnage incroyablement bien construite.
On continue à en apprendre un peu plus sur le monde de JR ward et sur les éradiqueurs. On se régale aussi avec les histoires des autres personnages et en particulier du jeune John dont l'évolution au fil des tomes est passionnante.
Alors que dans certains livres les histoires parallèles alourdissent le livre ici c'est un vrai régal !
Et puis quel plaisir de retrouver nos héros des tomes précédents !
Bref une saga qui reste dans mes favorites et j'attends donc le tome V avec impatience pour connaitre cette fois l'histoire de Fhurie et de l'élue Cormia.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Moins spectaculaire et moins accrocheur, 1 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Il semblait surprenant que J.R. Ward parvienne à maintenir un rythme époustouflant sur le long terme ; et là, on est clairement en présence d'un tome mineur face aux géniales histoires qui l'ont précédé.
Certes, il n'est pas mauvais, loin de là, ça reste dans la lignée des autres, mais le couple vedette moins réussi plombe un peu l'ensemble, et le twist final n'est vraiment pas crédible.

D'un point de vue formel, le langage ordurier prend cette fois la place des "négations portées disparues" des précédents opus, et m'a vraiment écorché les yeux alors que mon seuil de tolérance est plutôt haut en matière de "lecture sans objectif intellectuel"...

Nous assistons donc aux aventures sentimentales du mystérieux Viszs, dont les pouvoirs de prémonition se font désirer depuis quelques temps. Vivant une amitié fusionnelle avec Butch (dont il est secrètement amoureux), il a du mal à trouver sa place dans le nouveau couple que ce dernier forme avec Marissa.
Apprenant enfin ses origines [attention spoiler : c'est le fils de la Vierge Scribe, destiné à devenir le géniteur des prochaines générations d'élues], mais pour mieux en découvrir les contraintes inhérentes, il ne trouve son salut qu'à travers le bondage et la domination sexuelle. Lorsque blessé par balle, il est soigné par une chirurgienne humaine, il sent immédiatement le lien qui va les unir ; elle est à lui, il la veut, il la fait donc kidnapper par ses compagnons.
Bien sûr l'amour sera au rendez-vous, mais une tragédie viendra bouleverser l'avenir qui s'offrait à eux.

Je crois que le plus intéressant dans ce tome-ci, ce sont les aventures secondaires ; on assiste enfin à la transition de John/Audazs réincarné et de ses sorties mouvementées au zéro-sum, Fhurie fait peine à lire tant son amour interdit pour Bella le ronge, mais il décide de fuir cette obsession en acceptant la place de primâle (chef du harem des élues de la Vierge Scribe) où il rencontre sa future moitié. Leur relation maladroite est d'ailleurs touchante, même si elle ne semble pas suffisamment consistante pour tenir sur près de 700 pages...

Concernant Viszs, rien à redire, certes un peu lisse quand même pour un "déviant" sexuel et bidouilleur en électronique de génie, mais j'ai trouvé qu'il retournait un peu trop facilement sa veste en amour après avoir bavé sur Butch pendant des mois...
Serait-ce une manière pour l'auteure d'éviter de trop choquer son lectorat féminin majoritairement hétéro ???

Mais le personnage de Jane ne m'a pas plu ; sa description physique ; une blonde au carré court (pour ceux qui connaissent la série TV "une nounou d'enfer", elle m'a fait penser à Sissi Babcock !!!), pas super féminine (ce qui semble logique selon le cheminement personnel et les goûts de V) et franchement pas super sympathique. Sa langue soit disant acérée et drôle n'en donne pas forcément une image de femme forte.
Dommage, je préfère de loin le personnage testostéroné totalement assumé et décomplexé de la guerrière Xhex, future promise de John, plutôt qu'une froide blondasse sans glamour. Cela nuit même fortement à l'alchimie entre les deux personnages principaux.

Toujours est-il que j'ai été surprise de l'absence totale de Beth et Marie sur l'ensemble du récit, ainsi que de l'ancien trio de noceurs fous Rhage/Viszs/Butch qui appartient désormais au passé, quant à la guerre contre les éradiqueurs elle passe au millième plan...
L'orgie de sexe attendue (un adepte du SM qui devient fleur bleue Ô'scour !!!) n'est pas vraiment au rendez-vous, j'ai même trouvé les scènes érotiques plutôt fades.

Bon ce n'est pas le meilleur de la série ; je reste fidèle à Rhage et Marie, mais il n'a pas traîné longtemps sur ma table de nuit.
J'ai même limite écrasé une larme face au choix final de la Vierge Scribe et au geste de son fils retrouvé, un vrai moment de douceur poétique.

Donc pas une grosse déception, ça reste un J.R. Ward quoi ! Mais pas un super enthousiasme non plus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Produit très satisfaisant, 18 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré (Broché)
Une série de livre vraiment parfaite !!
Type fantastique : vampires, tueurs, etc
Une histoire vraiment entraînante, on ne peut plus s'arrêter !!
Je recommande vivement cette saga !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré
La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré de J. R. Ward (Broché - 17 février 2011)
EUR 9,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit